Instructions pour l’évaluation de l’acuité visuelle - Appendice 1 à l'Annexe A

A-MD-154-000/FP-000

  1. Le militaire ne doit pas porter de lentilles de contact le jour de l’évaluation de l’acuité visuelle (AV). Les lentilles de contact souples doivent être enlevées au moins 24 heures avant l’examen et les lentilles rigides perméables aux gaz, au moins 72 heures avant l’examen. Le militaire doit également apporter ses verres correcteurs pour l’évaluation de l’AV corrigée. Si ces délais ne sont pas respectés, il faudra peut-être reporter l’examen.
  2. On juge l’AV par la capacité du candidat de lire avec chaque œil séparément, à une distance de six (6) mètres, les lettres appropriées figurant sur la diapositive standard de l’appareil Project-O-Chart, série A. Le projecteur doit être calibré de façon que les lettres projetées soient de taille normale. Pour ce faire, il faut suivre les instructions contenues dans le livret qui accompagne le Project-O-Chart.
  3. Si l’appareil Project-O-Chart n’est pas disponible, il est possible d’utiliser le tableau de Snellen habituel. L’illumination sur le tableau de Snellen doit être de la bonne intensité, égale, diffuse et sans reflet. Une bonne intensité lumineuse est d’environ 10 pieds-bougies, qu’on mesure à l’aide d’un posemètre photographique. Cela équivaut à l’effet d’une ampoule dépolie de 150 watts à une distance de trois pieds. Un tableau souillé ou une illumination faible ne permet pas d’effectuer une évaluation précise.
  4. Voici la procédure à suivre pour évaluer l’AV :
    1. chaque œil est examiné séparément (l’autre œil est masqué);
    2. il faut empêcher le candidat de plisser les paupières ou de déplacer sa tête pour mieux voir.
  5. Le résultat de l’AV pour chaque œil est consigné sous la forme de fraction : le numérateur est le chiffre 6 et le dominateur est le chiffre correspondant à la ligne la plus basse (les plus petites lettres) sur le tableau que la personne peut lire sans erreur. Ainsi, si la ligne la plus basse que la personne peut lire porte le numéro 9, l’AV pour cet œil est 6/9. La cote de l’AV au loin est présentée au tableau 1.
  6. Dans le cas où le résultat pour la vision non corrigée est inférieur aux normes acceptables, la possibilité d’effectuer une correction à une vision normale sera évaluée avec les propres lunettes du candidat. Si la correction à des normes acceptables n’est pas possible par ce moyen, le candidat sera aiguillé vers un ophtalmologiste ou un optométriste en vue d’obtenir son avis.
  7. Seuls les ophtalmologistes ou les optométristes peuvent évaluer l’AV de près pour des ID SGPM précises. Le classement est présenté au tableau 2. Les résultats de l’examen de la vision au loin ont préséance sur ceux de l’examen de la vision de près.

Tableau 1 – Tableau des normes d’acuité visuelle – Vision au loin

CoteNon corrigée Œil dominantNon corrigée Autre oeilCorrigée Œil dominantCorrigée Autre oeilErreur de réfraction
V1 6/6 Jusqu'à 6/9 S/O S/O  
V2 Jusqu'à 6/18 Jusqu'à 6/18 6/6 6/9 L’erreur de réfraction ne doit pas dépasser plus ou moins 7,00 dioptries (+/ 7,00 D) d’équivalent sphérique dans l’œil dominant.
Jusqu'à 6/12 Jusqu'à 6/30 6/6 6/9 L’erreur de réfraction ne doit pas dépasser plus ou moins 7,00 dioptries (+/ 7,00 D) d’équivalent sphérique dans l’œil dominant.
V3 Jusqu'à 6/60 Jusqu'à 6/60 6/6 6/9 L’erreur de réfraction ne doit pas dépasser plus ou moins 7,00 dioptries (+/ 7,00 D) d’équivalent sphérique dans l’œil dominant.
V4 Moins bon que 6/60 Moins bon que 6/60 6/9 6/60 L’erreur de réfraction ne doit pas dépasser plus ou moins 7,00 dioptries (+/ 7,00 D) d’équivalent sphérique dans l’œil dominant.
V5 Cette cote est assignée à ceux dont l’acuité visuelle est inférieure à la cote V4 ou lorsque l’erreur de réfraction excède plus ou moins 7,00 dioptries (+/ 7,00 D) d’équivalent sphérique dans l’œil dominant sans tenir compte de la vision au loin non corrigée.
  1. Nota 1 : Ceux qui ne satisfont pas à la norme V1 d’acuité visuelle non corrigée doivent faire l’objet d’une mesure de l’erreur de réfraction (actuelle).
  2. Nota 2 : L’équivalent sphérique est défini comme suit : (cylindre/2) + sphère.
  3. Nota 3 : Un ophtalmologiste ou un optométriste capable de réaliser un examen complet du fond de l’œil doit examiner les candidats chez qui l’erreur de réfraction excède plus ou moins 7,00 dioptries (+/- 7,00 D) d’équivalent sphérique dans n’importe quel œil pour écarter toute complication.
  4. Nota 4 : Les candidats dont l’acuité visuelle non corrigée correspond à la norme V5 doivent subir un examen du fond d’oeil tous les deux ans.

Tableau 2 – Tableau des normes d’acuité visuelle – Vision de près

La vision de près (VP) est évaluée par un ophtalmologiste ou un optométriste, et concerne seulement le personnel navigant, au besoin.

CoteNon corrigée Œil dominantNon corrigée Autre oeilCorrigée Œil dominantCorrigée Autre oeil
V1 VP5 et VP14 Jusqu`à VP6 et VP18 S/O S/O
V2 Jusqu`à VP10 et VP24 Jusqu`à VP10 et VP24 VP5 et VP14 VP6 et VP18
Jusqu`à VP8 et VP16 Jusqu`à VP12 et VP36 VP5 et VP14 VP6 et VP18
V3 S/O S/O VP5 et VP14 VP6 et VP18
V4 S/O S/O VP6 et VP18 VP36
  1. Nota 1 : L’acuité visuelle de près est mesurée en faisant lire au sujet des phrases écrites avec la police de caractère « Times Roman » à une distance de lecture (30 à 35 cm) et à 100 cm. La distance de 100 cm est importante dans la cabine de pilotage et dans des endroits similaires, ainsi que pour les utilisateurs d’écrans cathodiques. Lorsqu’on indique deux valeurs, comme VP5 et VP14, la première valeur a trait à la distance de lecture (30-35 cm) et la seconde, à la distance de 100 cm.
  2. Nota 2 : Voici les équivalents approximatifs du type VP, du type Jaeger et de la distance : VP5 = J2 = 0,5 m; VP6 = J3 = 0,6 m; VP8 = J5 = 1,0 m; VP10 = J7 = 1,4 m; VP12 = J8 = 1,6 m; VP14 = J10 = 2,0 m; VP16 = J11 = 2,2 m; VP18 = J12 = 2,5 m; VP24 = J20 = 4,0 m; VP36 = J30 = 6,0 m
Date de modification :