D’un point de vue éthique, que feriez-vous? Les éleveurs de chèvres

La Feuille d'érable
Février 2016

Voici une version simplifiée des pages 225 à 227 du livre Military Ethics: An Introduction with Case Studies, de Stephen Coleman, publié par Oxford University Press, en 2013. Le texte ci-dessous résume une opération que, selon M. Coleman, les Navy SEALS des États-Unis auraient réellement menée.

Quatre militaires d’une même équipe des Navy SEALS des États-Unis se rendent en Afghanistan, où ils doivent accomplir une mission clandestine qui vise à observer un insurgé dans un certain village. L’équipe commence sa première journée en observant le village à distance afin de confirmer la présence de l’insurgé en question. Toutefois, ce matin-là, les soldats tombent sur trois éleveurs de chèvres. Ces derniers soutiennent qu’ils ne sont pas des talibans, mais ne se montrent pas très respectueux des militaires. Les soldats tentent de communiquer avec leur base par radio afin de demander une évacuation immédiate puisqu’on connaît désormais leur position; ils soupçonnent que, s’ils les laissent partir, les éleveurs de chèvres vont signaler leur emplacement aux villageois.

Toutefois, les militaires ne parviennent pas à établir de communication avec leur base. Dépourvus de corde pour ligoter les éleveurs de chèvres, les soldats croient que seules deux options s’offrent à eux afin d’immobiliser les trois hommes. Une discussion s’ensuit pour décider s’il vaut mieux tuer les éleveurs de chèvres ou les laisser partir.

L’équipe arrive à la conclusion qu’il est plutôt souhaitable de laisser aller les trois hommes et de changer de position immédiatement. Les militaires tentent toujours de communiquer avec leur base par radio pour signaler leur situation, mais sans succès. Deux heures plus tard, des insurgés leur tendent une embuscade depuis trois endroits différents. Un long affrontement survient contre un nombre nettement supérieur d’insurgés bien cachés; trois des quatre soldats de l’équipe perdent la vie. Le seul survivant obtient finalement du secours, mais 16 des soldats venus à son aide à bord d’un hélicoptère meurent lorsqu’un projectile explosif atteint l’appareil, avant même que les militaires ne puissent en descendre au moyen d’une corde.

Imaginez maintenant que vous vous trouvez dans la même situation que les soldats et qu’il vous faut décider ce qu’il convient de faire après votre rencontre avec les éleveurs de chèvres. Comment faire le bon choix?

Dans votre réflexion, tenez compte de ce qui suit :

  • Vous n’avez aucune façon de prévoir avec certitude que les éleveurs de chèvres vont signaler votre position lorsqu’ils rentreront à leur village. De plus, vous ne savez pas si les insurgés du village connaissaient votre position avant même de rencontrer les éleveurs de chèvres.
  • Vous et votre équipe êtes soumis à un stress considérable.
  • Vous croyez que, même si vous tentez d’immobiliser temporairement les trois éleveurs - une troisième option -, ils pourraient souffrir de déshydratation et d’exposition aux éléments, subir l’attaque d’animaux errants, etc.

Comment réagissez-vous à la situation? Faites-le-nous savoir par courriel.

Date de modification :