Rapport annuel 2017 sur le renouvellement de la Défense – Réaliser l’opportunité

Formats Alternatifs

Résumé

Au cours de la dernière année, l’équipe de renouvellement de la défense a réalisé des progrès considérables en vue d’atteindre les grands objectifs du programme de manière à ce qu’on puisse voir l’AF 2016-2017 comme un moment déterminant dans la réalisation de cette initiative. La mise en œuvre de la majeure partie des initiatives est maintenant bien enclenchée et procure un avantage considérable à l’Équipe de la Défense en améliorant la façon dont nous achetons, entretenons, conservons et répartissons les ressources. À la fin de l’AF 2016-2017, on a réalisé un impact récurrent de 478 millions $, doublant ainsi les résultats par rapport aux trois années précédentes. Ces résultats représentent les gains de productivité ou d’efficacité qu’on a réinvestis dans le programme afin de réagir ainsi aux pressions financières actuelles.

Voici quelques exemples :

  • 138 millions $ en économies au niveau de la gestion du matériel (à la fin de l’AF 2016-2017), ce qui réduit les pressions financières imposées au besoin d’acquérir des pièces de rechange, des services d’entretien et d’autres types de matériel;
  • L’équivalent de 86 millions $ en gains de productivité au niveau des services d’entretien de deuxième et troisième lignes, permettant ainsi d’accroître la disponibilité de la flotte d’aéronefs, comme le CH146, et de réduire les dépenses consacrées aux contrats de soutien en service.
  • 37 millions $ d’économies au niveau des opérations immobilières, permettant ainsi d’augmenter les réinvestissements dans les infrastructures afin de réparer et entretenir les biens immobiliers vieillissants;
  • 24 millions $ en économies grâce à une gestion plus efficace des technologies de l’information, permettant ainsi d’appuyer davantage la mise à niveau des systèmes et la capacité de réaliser de nouveaux projets;  
  • 10 millions $ en économies au niveau des coûts indirects des Programmes des cadets et des Rangers juniors canadiens qu’on a réinvestis afin d’accroître leur participation aux camps et aux autres activités.

La cible originale du renouvellement de la défense consistait à générer une valeur récurrente de l’ordre de 750 à 1 200 millions $ pour le ministère. On s’attend à ce que le programme atteigne ce but, rejoignant ainsi la plage inférieure de la cible au cours des deux prochaines années.

Au cours de l’année qui s’annonce, les initiatives de renouvellement de la défense feront partie des activités normales, de sorte qu’elles ne seront plus considérées comme des initiatives spéciales. Ces initiatives présenteront non seulement un impact financier récurrent, mais elles représenteront également un changement de philosophie quant à la façon de gérer les ressources. Cela représente un changement de culture dans la façon de réaliser nos activités.

Par conséquent, d’ici la fin de l’AF 2017-2018, le renouvellement de la défense deviendra la principale façon d’assurer une amélioration continue au sein du ministère. Cela consistera, entre autres, à appuyer la mise sur pied d’un ensemble complet de paramètres et de cibles de rendement, l’élaboration d’outils d’analyse de nos activités, ainsi que le recours à la veille stratégique afin de cerner les possibilités d’amélioration.

Présentant un lien direct avec les obligations d’examen en vertu de la Politique de défense du gouvernement, la priorité réaffirmée du renouvellement consistera à faire appel à la mesure de performance et au support analytique pour renforcer et permettre l’amélioration continue.  Cette initiative favorisera la prise de décisions à partir de la veille stratégique et contribuera à produire des résultats pour le ministère et le gouvernement du Canada.

Doug Haferkamp
Chef de l’équipe de renouvellement de la défense