Message du ministre

L’honorable Harjit S. Sajjain, c.p., OMM, MSM, CD, député Ministre de la Défense nationale

Je suis heureux de présenter le Rapport sur les résultats ministériels 2016-2017, qui souligne les réalisations de l’Équipe de la Défense au cours de la dernière année financière. Une année dans laquelle le ministère de la Défense nationale (MDN) et les Forces armées canadiennes (FAC) ont accompli le travail nécessaire pour élaborer une nouvelle politique de défense, et pour produire en même temps des résultats tangibles dans une multitude d’initiatives et de missions.

Il faut une orientation claire sur les priorités en matière de défense afin de relever les défis de sécurité actuels et futurs. Pour cette raison, le Ministère et les FAC ont mené des consultations ouvertes et exhaustives pendant toute l’année 2016 dans le but de créer une nouvelle politique de défense. Les Canadiens ont soumis plus de 20 000 entrées en ligne et ont participé aux assemblées générales qui ont été tenues par les députés fédéraux. Des experts et des intervenants ont communiqué leurs perspectives dans le cadre de tables rondes d’un bout à l’autre du pays. Les comités de la Chambre des communes et du Sénat ont également contribué, par la publication de rapports judicieux. Nous avons consulté avec nos alliés tout au long du processus - plusieurs d’entre eux ont récemment complété leurs propres examens.

Les consultations ont alimenté une analyse des contextes canadien, nord-américain et mondial. Elles nous ont guidés dans notre examen de ce que le gouvernement demandera aux FAC dans les années à venir. Nous avons ainsi déterminé l’équipement et les compétences que nos forces militaires devront avoir pour mener efficacement les missions futures. Le fruit de ces travaux est « Protection, Sécurité, Engagement», ou PSE, la nouvelle politique de défense que nous avons publiée en juin 2017. Cette politique permettra aux FAC d’anticiper, de s’adapter et d’agir pour protéger le Canada, ses citoyens et ses intérêts au pays et à l’étranger.

Pendant la rédaction de la politique, nous avons aussi pris des mesures immédiates afin que nos militaires, puissent avoir les bons outils pour s’acquitter de leurs tâches notamment  pour maintenir ou mettre à niveau l’équipement et les infrastructures de la Défense nationale. Nous avons réalisé de réels progrès dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale, avec le début des travaux sur le deuxième navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique. Nous avons annoncé l’octroi du contrat pour remplacer les anciens aéronefs de recherche et de sauvetage à voilure fixe. Nous avons exploré l’acquisition d’avions de chasse intérimaires dans l’attente de la mise en place d’un remplacement permanent aux CF-18 existants. Nous avons acheté du nouvel équipement, allant des véhicules blindés à des fusils. L’innovation a aussi joué un rôle important pour trouver des solutions aux défis en matière de sécurité publique. Par exemple, en 2016-2017, les scientifiques de la Défense nationale ont mis au point des contremesures pour lutter contre les systèmes télépilotés qui peuvent menacer nos infrastructures essentielles et nos collectivités.

Nos gens sont notre atout principal. Afin d’appuyer les travaux essentiels effectué par nos membres militaires, nous avons continué d’investir dans leur bien-être, notamment dans la Stratégie et le plan d’action sur la diversité, dans le but de renforcer une culture d’inclusion et de respect. Dans le cadre de l’Opération HONOUR – la stratégie pour lutter contre les comportements sexuels dommageables et inappropriés – les FAC ont étendu les activités de formation et d’éducation, ont mis sur pied des équipes spécialisées d’intervention en matière d’infraction sexuelle pour mener les enquêtes sur les plaintes dans les FAC, et ont pris des mesures administratives ou disciplinaires contre les personnes trouvées coupables d’avoir commis des actes inappropriés.

L’instauration d’un milieu de travail plus sain tient compte aussi des employés civils qui jouent un rôle essentiel dans la réalisation de la mission de la Défense. Notre engagement envers la diversité repose aussi sur le besoin de bénéficier d’un milieu de travail sécuritaire et positif. En 2016-2017, nous avons ainsi lancé la Stratégie de santé globale, qui vise la santé personnelle, le milieu de travail physique et le milieu de travail psychosocial.

Nous avons également poursuivi les efforts pour améliorer les services et le soutien destinés à nos anciens combattants. Par exemple, le projet pilote du Programme pour les familles des vétérans a permis d’étendre le Programme de services aux familles des militaires aux vétérans libérés pour des raisons médicales et aux membres de leur famille pour une période de deux ans après la date de libération. Ce projet pilote, mis en place dans sept Centres de ressources pour les familles de militaires, qui a vu la participation de plus de 14 000 personnes, à savoir des vétérans libérés pour des raisons médicales et des membres de leur famille, avant mars 2017. De plus, nous avons continué à travailler avec Anciens Combattants Canada pour mettre sur pied une stratégie de prévention du suicide.

Dans le cadre des opérations, l’an dernier, nos militaires ont apporté une contribution positive au Canada et aux quatre coins du globe. Au pays, ils ont participé à des opérations de recherche et de sauvetage et d’aide humanitaire. À l’aide de leurs capacités aéronautiques, maritimes et terrestres, les FAC ont travaillé avec d’autres partenaires gouvernementaux pour intervenir dans plus de 10 000 incidents de recherche et de sauvetage.

Nos militaires sont également intervenus quand les incendies et les tempêtes exigeaient des capacités qu’aucune autre organisation ne pouvait fournir. Les feux de forêt dévastateurs à Fort McMurray au printemps 2016 exigeaient une intervention rapide. Grâce à l’Opération LENTUS, les FAC ont répondu à la demande d’assistance de l’Alberta pour lutter contre les incendies, évacuer les résidents, transporter les fournitures, et à la surveillance et la reconnaissance des secteurs touchés. En janvier 2017, les FAC ont aidé les résidents du nord-est du Nouveau-Brunswick à reconstruire leur communauté après une tempête de verglas destructrice. Les membres des FAC ont livré des fournitures d’urgence, ont aidé à rétablir le réseau routier, et ont mené des vérifications porte-à-porte pour s’assurer que les résidents étaient en sécurité.

La défense de la souveraineté du Canada s’applique à la région de l’Arctique, où nous avons mené une Opération LIMPID élargie pour améliorer la surveillance de notre territoire et de nos approches. Notre partenariat avec les États-Unis, dans le cadre du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD), un élément essentiel à la défense continentale, qui nous a amené à explorer les options pour moderniser le Système d’alerte du Nord.

Partout dans le monde, les militaires canadiens fournissent de l’instruction, des conseils et de l’aide. Cette contribution aide à renforcer la capacité de nos partenaires et la sécurité de nos alliés, tout en faisant la promotion des valeurs et des intérêts canadiens. Les FAC ont contribué à la sécurité internationale au moyen de diverses missions, y compris en Irak pour lutter contre Daech, en Pologne pour appuyer les mesures d’assurance et de dissuasion de l’OTAN, et en Ukraine, au moyen de l’instruction militaire, pour aider le pays à demeurer souverain, sûr et stable.

En juillet 2016, le Canada a assumé un rôle de leadership en Europe, par l’annonce qu’il dirigerait un groupement tactique multinational en Lettonie, et deviendrait l’un des quatre pays-cadres dans le contexte de la présence avancée renforcée de l’OTAN. Dans la mer des Caraïbes et dans le Pacifique de l’Est, la Marine royale canadienne et l’Aviation royale canadienne ont travaillé avec des pays partenaires pour lutter contre le trafic de drogue illicite ainsi que pour dissuader les activités criminelles.

En 2016-2017, le Canada s’est aussi engagé à fournir du personnel pour appuyer la paix et la stabilité mondiale. Nous sommes allés dans la péninsule du Sinaï en Égypte, avec la Force multinationale et Observateurs. Nous avons contribué aux actions de soutien de la paix et de stabilisation des Nations Unies à Haïti. Notre promesse d’envoyer 600 militaires pour participer aux opérations de paix est en cours d’analyse afin de déterminer la meilleure manière de les utiliser. Le Canada sera l’hôte de la prochaine réunion des ministres de la Défense sur le maintien de la paix de l’Organisation des Nations unies en novembre 2017 à Vancouver. Appuyer le maintien de la paix à l’étranger mène à un monde plus sûr – et à un Canada plus sûr.

C’était un privilège d’avoir travaillé avec les Canadiens, les parlementaires, et avec des intervenants clés de la Défense pour façonner la nouvelle politique de défense « Protection, Sécurité, Engagement », pour formuler une nouvelle vision pour l’équipe de la Défense dans les années à venir.

 

 

 L’original signé par :

 

L’honorable Harjit S. Sajjan, c.p., OMM, MSM, CD, député

Ministre de la Défense nationale