Priorités stratégiques

Notre système de santé mentale actuel est un système robuste et exhaustif, qui est fondé sur les principes de la médecine factuelle et qui est largement reconnu pour son excellence à l’échelle nationale et internationale. Il est toutefois possible de l’optimiser et de l’améliorer davantage en tirant profit des nouvelles technologies, des possibilités en matière de gestion de l’information et d’analyse, de l’appui des partenaires externes et du soutien important de nos dirigeants politiques et militaires. Pour chacune des priorités stratégiques suivantes du médecin-chef, un plan d’action clair sera établi avec des résultats attendus et des échéances prévues. Sous le leadership du Directeur de la santé mentale, cette stratégie orientera les efforts du Gp Svc S FC en matière de santé mentale au cours des cinq prochaines années.

Optimiser les résultats de santé

Comme pour tous les aspects des soins de santé, notre priorité doit consister à parvenir aux meilleurs résultats possibles sur le plan de la santé de nos patients. Le Gp Svc S FC :

  • continuera de faire valoir que la santé mentale est une partie essentielle de la santé globale d’une personne et de renforcer les liens et l’intégration qui existent entre les soins primaires et la santé mentale
  • officialisera notre système d’évaluation et de prestation de soins uniformisés fondés sur les résultats
  • prévoira une évaluation annuelle des traitements les plus récents dans le domaine de la santé mentale et la production d’un rapport sur le sujet
  • continuera de faire participer activement les familles dans les soins qui sont prodigués aux membres des FAC
  • officialisera le programme de traitement de l’alcoolisme et de la toxicomanie
  • officialisera le programme de prévention du suicide

Investir dans notre effectif

Les connaissances, la compétence clinique, la santé et le bien être des membres de l’équipe de soins de santé sont essentiels à la santé et au bien être de nos patients. La pénurie de personnel et les inefficacités du système peuvent imposer un fardeau excessif à notre personnel en santé mentale, ce qui se répercute sur la satisfaction au travail, sur le maintien en poste et, éventuellement, sur la qualité des soins de santé offerts aux patients. Nous devons continuer de miser sur le recrutement et le maintien en poste de professionnels de haut calibre au sein de nos équipes de santé mentale, et, pour y parvenir, il faut offrir un milieu de travail de choix. Le Gp Svc S FC :

  • veillera au respect des Directives du CEMD aux commandants afin de s’assurer du bien-être des militaires en service dans la chaîne de commandement
  • maintiendra une campagne active de recrutement pour combler les postes critiques au sein de l’équipe de soins de santé mentale
  • continuera d’offrir des séances de perfectionnement professionnel et de perfectionnement clinique de haut niveau à tous les membres de l’équipe
  • communiquera des objectifs et des attentes clairs
  • donnera l’exemple en répondant aux besoins en santé mentale de ceux qui travaillent dans le système de santé

« Bien que les FAC aient la capacité réelle pour relever le défi que constituent l’ESPT et les TSO, elles y parviennent en grande partie grâce à la détermination et à l’engagement des intervenants en santé mentale qui continuent d’offrir des soins de première ligne de qualité en dépit de la très lourde charge de travail qu’ils doivent assumer et des conditions difficiles dans lesquelles ils doivent travailler. »

M. Pierre Daigle, Ombudsman des FAC

 

Multiplier les partenariats internes et externes

À titre de composante de la société canadienne, le système de santé des FAC fonctionne en interdépendance avec le système de santé civil au Canada. Lors des opérations de déploiement, le système de santé des FAC et les systèmes de santé de nos alliés se soutiennent mutuellement et sont parfois interdépendants. Afin de préserver ces liens étroits, tant à l’échelle nationale qu’à l’échelle internationale, le Gp Svc S FC :

  • maximisera les partenariats avec diverses organisations professionnelles canadiennes du domaine de la santé, notamment les suivantes :
    • Association médicale canadienne
    • Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada
    • Collège des médecins de famille du Canada
    • Association des psychiatres du Canada
    • Société canadienne de psychologie
    • Association canadienne des travailleuses et travailleurs sociaux
  • continuera de combler les lacunes sur le plan des connaissances en faisant progresser la recherche en santé mentale, en partenariat avec les organismes et organisations suivantes :
    • Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans, et son réseau universitaire
    • Recherche et développement pour la défense Canada
    • Anciens Combattants Canada
    • Instituts de recherche en santé du Canada
    • Organisations alliées de recherche en santé
  • maintiendra et renforcera les partenariats internationaux conclus avec les Etats-Unis, les alliés d’accords quadripartites et de l’OTAN dans les domaines cliniques, scientifiques et opérationnels liés à la santé
  • travaillera en étroite collaboration avec la Direction – Gestion du soutien aux blessés et avec Anciens Combattants Canada pour optimiser les programmes d’aide à la transition offerts aux membres des FAC malades ou blessés
  • accroîtra la collaboration avec les services et les organismes caritatifs intéressés afin d’améliorer les services de santé mentale offerts aux membres des FAC et à leur famille 

Optimiser l'utilisation des technologies

La prestation de soins de santé mentale requiert une utilisation efficace d’outils technologiques pour le diagnostic, les traitements, la formation, l’éducation, la consultation, la réadaptation et le rétablissement. L’identification et la promotion de technologies novatrices qui améliorent notre système de santé mentale nous permettront d’offrir de meilleurs soins, de façon plus efficace. Le Gp Svc S FC :

  • mettra en œuvre une stratégie et une capacité nationales en matière de télésanté mentale
  • évaluera et intégrera de nouvelles technologies pour améliorer les soins aux patients ainsi que l’éducation
  • améliorera le SISFC actuel afin de mieux répondre aux besoins du système de santé mentale
  • utilisera des technologies pour améliorer l’accès aux soins 

Améliorer l'efficacit du système de santé mentale

Le modèle de soins de santé mentale élaboré dans le cadre du projet RX2000 est fondé sur des évaluations rigoureuses du système et sur les commentaires formulés par les fournisseurs de soins de première ligne et le personnel administratif. Le concept demeure valable, mais une validation s’impose compte tenu de l’évolution des connaissances au cours de la dernière décennie. Le Gp Svc S FC :

  • validera le modèle actuel de soins de santé mentale
  • éliminera les processus et les politiques devenus désuets
  • améliorera le cadre de mesure du rendement et d’assurance de la qualité
  • créera un outil pour mesurer et gérer les résultats sur le plan de la santé mentale

Accroître l'éducation et la formation en santé mentale

Notre programme d’éducation et de formation en matière de santé mentale nous a permis d’offrir un soutien à des dizaines de milliers de militaires des FAC et de membres de leur famille. Les avantages de la formation et de l’éducation en matière de santé mentale s’observent à tous les niveaux des activités de prévention et de traitement, et ce programme doit maintenant être étendu à l’ensemble des FAC et officialisé. Le Gp Svc S FC :

  • aura recours au matériel éducatif le plus actuel en matière de santé mentale
  • permettra au programme d’éducation en santé mentale de répondre aux besoins uniques de tous les éléments des FAC
  • élargira l’accès au programme RVPM de façon que les groupes qui ne reçoivent pas cette formation puissent en bénéficier
  • informera le haut commandement des diverses activités d’éducation et de formation en santé mentale qui sont offertes
  • améliorera la disponibilité des activités d’éducation et de formation en santé mentale offertes aux réservistes
  • évaluera les nouvelles technologies et les intégrera aux programmes d’éducation et de formation en santé mentale
  • fera participer les familles dans toute la mesure du possible

Améliorer les communications internes et externes

Certains membres des FAC ne sont peut-être pas au courant que les FAC disposent d’un système de santé mentale de qualité, exhaustif et fondé sur les résultats. Pour y remédier, le Gp Svc S FC :

  • élaborera un plan de communication proactif et complet pour informer tous les membres des FAC des programmes en matière de santé mentale offerts et de la façon d’y accéder
  • s’assurera que le haut commandement connaît les services offerts aux membres des FAC et fera état proactivement de la santé mentale et du bien être de l’effectif des FAC
  • célébrera les réussites du système de santé mentale des FAC et de ses membres
  • publiera, en collaboration avec la Direction de la protection de la santé de la Force, un rapport annuel sur les suicides au sein des FAC, rapport qui renfermera les recommandations formulées par suite de l’examen technique des suicides réalisé par des professionnels de la santé ainsi que les mesures prises en réponse à ces recommandations
  • continuera de lutter contre le stigmate grâce à un programme énergique, en partenariat avec des organismes externes tel que la Commission de la santé mentale du Canada
  • fera participer les familles des FAC à toutes les communications qui concernent la santé mentale
Date de modification :