Son Excellence Sharon Johnston, CC - Capitaine de vaisseau honoraire du Commandement du personnel militaire - biographie

Portrait de Son Excellence Sharon Johnston, en qualité de capitaine de vaisseau honoraire de la chef du personnel militaire, à Rideau Hall

Photographe : Cplc Vincent Carbonneau, BSGG, Rideau Hall

Sharon Johnston a obtenu son diplôme en physiothérapie et ergothérapie de l’Université de Toronto en 1966, puis elle a travaillé dans le domaine de la psychiatrie infantile. Lorsque la famille Johnston a déménagé à Montréal, Mme Johnston a fait une maîtrise et un doctorat en sciences de la réadaptation. Pour les besoins de sa maîtrise, elle a examiné une façon plus efficace de dégager les voies respiratoires étroites des personnes atteintes de la fibrose kystique. Pour sa thèse de doctorat, elle a étudié la coordination des muscles respiratoires impliqués dans le mécanisme vocal, soit la parole, le bégaiement et le chant. Sa thèse a donné lieu à la publication d’articles scientifiques sur la mécanique respiratoire.

Au cours des vingt années pendant lesquelles elle a habité à Montréal avec sa famille, Mme Johnston a veillé à ce que ses cinq filles deviennent parfaitement bilingues. Maintenant adultes, elles sont toutes des professionnelles qui parlent plusieurs langues.

Pendant qu’elle vivait à Montréal, elle a été membre bénévole de plusieurs conseils d’administration, y compris celui du Collège Marie de France à Montréal et du Bishop’s College School à Lennoxville (Québec). Elle est aussi un membre fondateur du groupe bénévole Les Amis du Neuro de l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal.

En 1999, M. et Mme Johnston ont quitté Montréal pour s’établir à Waterloo (Ontario). Pendant que M. Johnston dirigeait l’Université de Waterloo, Mme Johnston a entamé une nouvelle vie à Chatterbox Farm, gérant cette ferme de cent acres et sa petite pension pour chevaux pendant 12 ans.

L’agriculture et les chevaux étaient pour elle de nouveaux domaines à explorer, mais cette nouvelle aventure s’est rapidement transformée en véritable passion. Une modeste entreprise au départ, Chatterbox Farm a été un centre équestre très réputé pour le dressage classique.

Mme Johnston est également l’auteure d’un essai autobiographique qui a été publié dans un recueil sur des femmes influentes de Montréal. Elle a publié récemment son premier récit romancé intitulé Matrons and Madams, qui raconte la vie dans le sud-ouest de l’Alberta durant l’époque colorée suivant la Grande Guerre, une histoire inspirée de la grand-mère de Mme Johnston.

Date de modification :