Gouverneur général et commandant en chef du Canada

Rôle

Rôle

Son Excellence la très honorable Julie Payette a été nommée 29e gouverneure générale du Canada le 2 octobre 2017. Commandante en chef du Canada, elle exerce les fonctions de chef d’État à titre de représentante de Sa Majesté la reine.

En tant que commandante en chef, Son Excellence a notamment pour tâche :

  • de nommer le chef d’état-major de la défense en tenant compte de la recommandation du premier ministre;
  • de nommer les colonels royaux des régiments canadiens sur recommandation du ministre de la Défense nationale;
  • d’approuver les nouveaux écussons et insignes militaires;
  • de visiter le personnel des Forces armées canadiennes et leur famille au pays et à l’étranger;
  • de présenter les nouveaux drapeaux aux régiments des Forces armées canadiennes;
  • de décerner des distinctions honorifiques militaires; et
  • de signer les commissions d’officier.

À son entrée en fonction, Son Excellence devient chancelière et commandeure de l’Ordre du mérite militaire et reçoit la Décoration des Forces canadiennes. Elle devient aussi colonel des Governor General’s Foot Guards, des Governor General’s Horse Guards et des Canadian Grenadier Guards.

En tant que commandante en chef du Canada, la gouverneure générale Julie Payette peut porter l’uniforme militaire à l’occasion de cérémonies. Elle porte l’uniforme d’un officier général, sur lequel on trouve le galon de manche spécialement réservé aux officiers généraux orné de l’insigne du gouverneur général, ainsi que l’insigne du gouverneur général brodé sur les épaulettes ou les épaulettes rigides.

Pour en savoir plus, visitez le site Web de la Gouverneure générale ou suivez GGJuliePayette et RideauHall sur Facebook, Twitter et Instagram.

Biographie

Biographie

Julie Payette est connue comme astronaute, ingénieure, communicatrice scientifique et administratrice de sociétés.

De 1992 à 2013, Mme Payette a travaillé comme astronaute et effectué deux missions dans l’espace. Elle a aussi occupé pendant de nombreuses années le poste d’agente de liaison « capcom » (capsule communicator) au Centre de contrôle de mission de la NASA, à Houston au Texas, et elle a été astronaute en chef de l’Agence spatiale canadienne.

Elle est reconnue pour avoir élaboré des politiques axées sur la promotion de la science et de la technologie. De 2011 à 2013, elle a travaillé comme chercheure au Woodrow Wilson International Center for Scholars, à Washington D.C., et elle a été nommée déléguée scientifique du Québec aux États-Unis. De juillet 2013 à octobre 2016, elle a été directrice du Centre des sciences de Montréal.

Mme Payette a été engagée dans les domaines de la science, de l’éducation, du sport, de la culture et de l’administration. Elle a signé de nombreuses chroniques de vulgarisation scientifique à Radio-Canada et fut membre du conseil consultatif de la Faculté de génie de l’Université McGill. Elle a siégé aux conseils d’administration de la Fondation du Centre des sciences de Montréal, de Robotique FIRST Québec, de Jeunesse sans drogue Canada et du Festival Bach de Montréal. Elle a longtemps été membre du conseil d’administration de l’organisme subventionnaire À Nous Le Podium, qui œuvre dans le sport de haute performance au Canada, et a récemment été nommée membre de la commission des femmes dans le sport du Comité international olympique. Mme Payette a fait partie du conseil d’administration de Développement Aéroport Saint-Hubert de Longueuil et de la Banque Nationale du Canada.

Membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec et de l’International Academy of Astronautics, elle est titulaire d’un baccalauréat international de United World College of the Atlantic, au Royaume-Uni, d’un baccalauréat en génie électrique de l’Université McGill et d’une maîtrise en sciences appliquées (génie informatique) de l’Université de Toronto. Par ailleurs, elle a fait des certificats en gouvernance de sociétés et en cybersécurité, et possède une licence de pilote professionnel.

Mme Payette a reçu de nombreuses distinctions, dont 27 doctorats honorifiques, et parle six langues. Elle est Compagnon extraordinaire de l’Ordre du Canada, Commandeur extraordinaire de l’Ordre du mérite militaire, Commandeur de l’Ordre du mérite des corps policiers, chef de l’Autorité héraldique du Canada et chevalière de l’Ordre national du Québec.

Date de modification :