Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD)

Ce que nous faisons

Le Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD) est une organisation militaire binationale créée officiellement en 1958 par le Canada et les États‑Unis pour surveiller et défendre l’Amérique du Nord en menant des missions d’alerte aérospatiale, de contrôle aérospatial et d’alerte maritime.

Le commandant du NORAD relève des gouvernements du Canada et des États-Unis, tous deux responsables de sa nomination. Par convention, le commandant du NORAD est un général  américain, et le commandant adjoint est un lieutenant-général canadien.

Rôles particuliers

Le NORAD détecte les menaces potentielles pour le continent nord-américain en surveillant et en suivant la trajectoire d’objets d’origine humaine (tels que les aéronefs et navires) dans l’espace aérien et les eaux de l’Amérique du Nord. Il fournit aussi une surveillance et un contrôle opérationnel de l’espace aérien du Canada et des États-Unis.

Le Centre de commandement du NORAD utilise un système global de capteurs pour remplir ces missions d’une importance capitale.

Les trois régions du NORAD sont :

  • la Région alaskienne du NORAD (ANR), qui assure la surveillance et le contrôle permanents de l’espace aérien de l’Alaska. Son quartier général se trouve à la base interarmées Elmendorf-Richardson, en Alaska.
  • la Région canadienne du NORAD (RC NORAD), qui identifie et suit tous les aéronefs qui entrent dans cet espace aérien et qui exerce le commandement et le contrôle opérationnels sur toutes les forces de défense aérienne présentes au Canada. Son quartier général se trouve au sein de la 1re Division aérienne du Canada à Winnipeg, au Manitoba.
  • la Région continentale américaine du NORAD (CONR), qui effectue les missions de souveraineté aérienne du NORAD pour la zone continentale des États-Unis. Son quartier général se trouve à la Base aérienne Tyndall, en Floride.
Date de modification :