ARCHIVÉE - Le danger lié aux UXO à Churchill (MB)

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Information : Nous transférons actuellement nos services et renseignements sur Canada.ca

La section concernant les munitions explosives non explosées (UXO) est déménagée. Notre site Web actuel demeurera disponible jusqu'à ce que la transition à Canada.ca soit terminée. Veuillez consulter le nouveau site pour obtenir les renseignements les plus à jour et modifier vos favoris en conséquence.

Formats Alternatifs

De 1942 à 1977, le Canada et les États-Unis ont tenu des activités d’entraînement militaire dans le secteur de Fort Churchill qui se trouve à l’est de la ville de Churchill (MB).  Cet entraînement comprenait l’entraînement destiné aux missiles aériens, les exercices de terrain, l’essai de fusées, l’artillerie et le tir réel au mortier. L’emplacement se trouve près des lieux utilisés pour les visites touristiques des ours polaires le long du littoral de la Baie d’Hudson, du secteur de gestion de la faune de Churchill et du parc national Wapusk.

Il est possible de trouver des munitions explosives non explosées (UXO) dans le secteur de Fort Churchill. UXO est le terme utilisé pour décrire les explosifs militaires qui ont été utilisés mais qui n’ont pas bien fonctionné.

Si vous découvrez quelque chose qui ressemble à une UXO, n’y touchez pas. Si une UXO est déplacée, elle peut exploser et causer des blessures ou la mort. Quittez l’endroit et signalez le 911.


Ce qui suit sont des exemples de UXO.

Une UXO dans un champ

Une petite UXO blanche dans un champ

Une UXO dans un ruisseau


  • Ne la touchez pas!
  • Notez-en l’emplacement et quittez le secteur.
  • Composez le 9-1-1 ou appelez la police locale.