Premiers intervenants

Si vous êtes un intervenant d’urgence – un répartiteur au 9-1-1, un agent de police, un ambulancier paramédical ou un pompier – travaillant dans une communauté qui peut être exposée aux dangers des UXO, vous devez être conscient des procédures à suivre en ce qui concerne la découverte d’UXO.

On demande à toute personne découvrant un objet qui pourrait être une UXO de composer le 9-1-1 ou d’appeler la police locale.

Suite à cet appel :

  • Le Quartier général (QG) de la police ou le répartiteur enverra un agent de police sur place afin d’évaluer la situation.
  • Au besoin, le QG de la police ou le répartiteur contactera le Quartier général de la Force opérationnelle interarmées (QG FOI).
  • Le QG FOI enverra une équipe de NEM (neutralisation des explosifs et munitions) sur place afin d’identifier, d’enlever et/ou détruire l’UXO.

Si l’appel d’urgence fait état d’un décès ou d’une blessure possiblement causés par une UXO, les premiers intervenants qui arrivent sur place doivent demeurer sur un pied d’alerte et faire preuve de prudence. Normalement, la présence d’une bombe non explosée indique la présence potentielle d’autres objets semblables à proximité. On ne doit jamais s’attaquer à un incendie qui s’est déclaré à proximité d’un site qui peut contenir des UXO.

Conseils pour les premiers intervenants

Les premiers intervenants qui travaillent dans des communautés qui pourraient être affectées par des UXO devraient :

  • demander aux responsables du programme UXO d’organiser une séance d’information sur la sécurité;
  • apprendre à reconnaître les UXO;
  • bien connaître les consignes établies par votre organisme pour les situations impliquant des UXO; et
  • se familiariser avec le Manuel de sécurité UXO.

Il ne faut jamais toucher ou déplacer des objets suspects ou tenter de déterrer des objets enfouis là où il y a un risque de présence d’UXO.