Systèmes Navals
Navire de patrouille extracôtier de l’Arctique

Nouveaux systèmes

Objectif

Permettre aux Forces armées canadiennes (FAC) d’exécuter des activités dans toutes les eaux canadiennes, y compris celles de l’Arctique canadien, pendant toute la saison de navigation. L’acquisition du NPEA accroîtra la capacité des FAC à défendre le Canada et sa sécurité, notamment dans l’Arctique.

Besoins

Le NPEA doit être un navire conçu pour les glaces et capable de briser la glace, afin de pouvoir être exploité toute l’année dans des eaux comportant de la glace de première année de concentration élevée et ayant une épaisseur d’au plus un mètre. Cette glace peut comprendre des éléments de vieille glace. Le NPEA doit avoir une bonne tenue en mer afin de pouvoir être exploité en haute mer. Il doit être muni de systèmes de canons pouvant être utilisés dans le cadre de rôles policiers nationaux et de protection des forces. Son exploitation efficace doit être possible dans les climats extrêmes prévus. Son équipage doit être composé d’au plus 65 personnes et les locaux d’habitation doivent permettre à 20 membres supplémentaires du personnel de mission d’y loger. Ces derniers doivent se joindre à l’équipage, au besoin, pour les tâches plus complexes, y compris celles en appui d’autres ministères. Le navire doit pouvoir atteindre une vitesse maximale de croisière d’au moins 17 nœuds, selon une plage de plus de 6800 milles marins. Il doit permettre un fonctionnement autonome pendant au plus 4 mois, ainsi que l’exploitation et l’entreposage d’un aéronef organique. Même s’il est prévu que le navire transporte surtout de petits hélicoptères utilitaires, il doit également être possible d’assurer un appui limité de l’exploitation d’un CH­148 Cyclone. Le NPEA doit permettre l’exploitation de diverses embarcations aux fins de sauvetage, d’aide humanitaire, de missions et de transport maritime limité. Il doit comporter des installations d’entreposage fermées et ouvertes servant à entreposer du matériel divers, y compris des conteneurs ISO de 20 pi et des véhicules utilitaires. Il doit permettre le chargement et le déchargement de ces cargaisons à divers emplacements, comme sur des jetées, sur des chalands de débarquement et sur la glace.

Estimation préliminaire

  • Plus de 1,5 milliard de dollars

Calendrier prévu

  • 2014
    • Approbation de la mise en œuvre
  • 2015
    • Attribution du contrat
  • 2018
    • Livraison du premier navire 2021 à 2025 Fermeture du project

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Navire de combat canadien

Remplacement des systèmes existants

Objectif

Remplacer les navires de guerre de la Marine royale canadienne par l’approvisionnement de nouveaux navires en deux variantes: la variante de défense antiaérienne de zone et de commandement et contrôle de groupe opérationnel (DAAZ/C2 GO) et une variante polyvalente. Ces navires optimiseront la normalisation des systèmes et de la conception et seront construits au Canada. Ces variantes pourront être munies de différents systèmes d’armes, de communication, de surveillance et autres, afin de permettre aux Forces armées canadiennes de continuer de surveiller et de défendre les eaux canadiennes et de contribuer de manière significative aux opérations navales internationales.

Besoins

Le navire de combat canadien sera en mesure de défendre les intérêts du Canada dans les eaux nationales et internationales. À cette fin, le navire doit pouvoir se déplacer et œuvrer en pleine mer tout en demeurant suffisamment polyvalent pour appuyer les opérations dans le littoral, un environnement complexe et difficile. À cette fin, et tout en s’acquittant des mêmes rôles que les navires des classes Iroquois et Halifax, le projet de navire de combat canadien vise à acquérir des capacités évoluées afin d’appuyer les opérations à terre. La première variante du navire de combat canadien sera munie des capacités de DAAZ et des capacités de C2 GO qui permettront au gouvernement de continuer à déployer les groupes opérationnels navals canadiens partout dans le monde, conformément aux objectifs nationaux de défense et de sécurité. La seconde variante, qui consiste en un navire polyvalent, sera tout aussi essentielle au soutien d’un groupe opérationnel naval canadien ou pour agir de manière indépendante dans le cadre de missions opérationnelles. Ensemble, ces deux variantes permettront d’assurer l’interopérabilité avec les alliés dans le cadre d’opérations internationales et avec d’autres ministères du gouvernement canadien au sein d’opérations continentales et nationales de défense et de sécurité maritime dans tout le spectre de la guerre. Les navires seront capables d’abriter et d’opérer des hélicoptères maritimes CH148 Cyclone, ainsi qu’une grande variété de petites embarcations et de véhicules sans pilote (aériens, de surface et sous-marins).

Estimation préliminaire

  • Plus de 1,5 milliard de dollars

Calendrier Prévu

  • 2018 à 2020
    • Approbation de la mise en œuvre
  • 2014 à 2016
    • Diffusion de la demande de propositions
  • 2018 à 2020
    • Attribution du contrat
  • Past 2035
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Navire de soutien interarmées (NSI)

Nouveaux systèmes et remplacement des systèmes existants

Objectif

Remplacer les pétroliers ravitailleurs d’escadre actuels de la Marine royale canadienne, qui sont en service depuis plus de 40 ans et dont la durée de vie utile s’achève. Ce projet de NSI fournira au Canada une capacité de soutien naval moderne, adaptée aux tâches et déployable à l’échelle mondiale. Il répondra à la nécessité essentielle de maintenir les capacités de soutien de la flotte et des hélicoptères et permettra d’améliorer les capacités interarmées. Le projet prévoit la livraison de deux navires de soutien interarmées avec l’option d’en acquérir un troisième.

Besoins

Le navire de soutien interarmées fournira un soutien en mer à un groupe opérationnel naval canadien déployé, et une capacité limitée de transport maritime et de soutien des opérations à terre. En juin 2013, le Canada a sélectionné le modèle allemand de classe Berlin comme fondement du navire de soutien interarmées. Les capacités du NSI étayeront l’aptitude du Canada à déployer et à soutenir les forces navales canadiennes dans le monde entier pour de longues périodes. L’équipage du NSI sera composé de 199 personnes, plus le personnel de mission et du détachement aérien, pour un total de logement à bord de 239 personnes. Le NSI sera capable d’atteindre une vitesse de 20 nœuds, avec une autonomie de 10 800 milles marins et une capacité permettant d’atteindre les installations navales de Nanisivik pendant la saison de navigation d’été. Ses deux postes de ravitaillement en mer (REM) à double usage offriront un soutien de 29 jours à un groupe opérationnel naval canadien, à la fois en carburant et en ravitaillement. Le NSI transportera deux hélicoptères CH148 Cyclone et offrira des capacités de maintenance de deuxième niveau aux hélicoptères du groupe opérationnel naval. Il sera équipé de systèmes d’autoprotection, comme un système de démagnétisation, un leurre antitorpilles Nixie, une capacité de défense contre les attaques chimiques, biologiques, radiologiques ou nucléaires (CBRN), des systèmes d’armes de combat rapproché, des contre-mesures électroniques et un poste de tir naval télécommandé. Les installations médicales du NSI seront dotées des capacités du rôle 2E de l’OTAN (évacuation médicale tactique) pour soutenir une gamme d’opérations, notamment l’aide humanitaire et de secours aux sinistrés. Les systèmes de base de commandement, de contrôle, de communications, d’informatique et de renseignement (C3IR) du NSI contribueront à la connaissance du domaine maritime. Le navire de soutien interarmées disposera également de systèmes de transfert de marchandises robustes pour les charges utiles de mission, à savoir des grues et des péniches de débarquement.

Estimation préliminaire

  • Plus de 1,5 milliard de dollars

Calendrier Prévu

  • 2016
    • Approbation de la mise en œuvre
    • Diffusion de la demande de propositions
    • Attribution du contrat
  • 2020
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Prolongation de la durée de vie de l’équipement des sous-marins

Remplacement des systèmes existants

Objectif

Agir en tant que projet de soutien et d’amélioration des capacités, conçu pour prolonger la durée de vie utile des sous-marins de la classe Victoria au-delà de sa fin de vie utile actuellement prévue pour le milieu des années 2020.

Besoins

La remise en service des sous-marins de la classe Upholder (renommée classe Victoria), dans le cadre du projet de prolongation de la durée de vie des sous-marins, comprenait une réévaluation de leur durée de vie utile prévue, concluant à une fin de service prévue au milieu des années 2020. Le projet de prolongation de la durée de vie de l’équipement des sous-marins assurera le maintien de la sécurité et de l’état de service des composants de flottaison des sous-marins de la classe Victoria. Il permettra de maintenir et, au besoin, d’améliorera les capacités opérationnelles des composants moteurs et des composants de combat des sous-marins de la classe Victoria. Une étude détaillée de délimitation de l’étendue a été réalisée et les recommandations de cette activité seront utilisées pour définir la portée exacte du projet de prolongation de la durée de vie de l’équipement des sous-marins.

Estimation préliminaire

  • Plus de 1,5 milliard de dollars

Calendrier Prévu

  • 2015
    • Analyse des options
  • 2019
    • Approbation de la définition
  • 2021 à 2025
    • Approbation de la mise en œuvre
    • Diffusion de la demande de propositions
    • Attribution du contrat
  • 2026 à 2035
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Modernisation du système de missiles de défense ponctuelle

Remplacement des systèmes existants

Objectif

Assurer la capacité d’autodéfense continue des frégates de la classe Halifax contre les attaques de surface, sous-marines, aériennes et terrestres par missiles antinavires, de même que contre les autres menaces applicables, en remplaçant le système de missiles de défense ponctuelle du système de défense à plusieurs niveaux des navires de la classe Halifax.

Besoins

Ce projet permettra de remplacer le système de missiles actuel par un système capable de contrer les menaces changeantes à court et à moyen terme et qui demeurera performant et viable au-delà de l’année 2030. Ce nouveau système sera également en mesure d’engager des embarcations de surface et des aéronefs à faible vitesse. Le système de missiles modernisé sera capable d’effectuer des opérations prolongées à bord de navires de classe Halifax modernisés, et ce, dans l’ensemble du spectre des milieux opérationnels prévus du navire, de l’Arctique aux tropiques. Les dimensions et le poids du système modernisé ne doivent pas surpasser ceux du système actuel. De plus, le système modernisé doit pouvoir être entièrement intégré au système de gestion du combat des frégates modernisées de la classe Halifax à l’aide des capteurs existants.

Estimation préliminaire

  • De 500 millions à 1,5 milliard de dollars

Calendrier Prévu

  • 2014
    • Approbation de la définition
  • 2019
    • Approbation de la mise en œuvre
  • 2017
    • Diffusion de la demande de propositions
  • 2021 à 2025
    • Attribution du contrat
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Modernisation des torpilles légères

Remplacement des systèmes existants

Objectif

Moderniser les torpilles canadiennes légères Mk 46 Mod 5A (pour petits fonds) de manière à améliorer la surviabilité de la flotte face aux menaces sous-marines changeantes à court et à moyen terme.

Besoins

Les torpilles légères modernisées pourront être utilisées sans aucune restriction en divers milieux maritimes (océans, littoraux et plateaux), dans des eaux de température et de salinité diverses partout sur la planète (dans toutes les latitudes polaires, tempérées et équatoriales), de même que dans divers états de mer et à diverses profondeurs. Les torpilles légères modernisées offriront un rendement efficace dans les eaux du Nord et de l’Arctique, où il faut s’attendre à trouver régulièrement de la glace de mer, soit sous forme de banquise ou sous forme concassée. Elles seront capables d’attaquer et de détruire des sous-marins qui opèrent à la lisière des glaces. Les torpilles légères modernisées fonctionneront de manière efficace et avec une impunité relative dans un environnement opérationnel caractérisé par la présence de mesures d’autoprotection modernes.

Estimation préliminaire

  • De 250 à 499 millions de dollars

Calendrier Prévu

  • 2018
    • Analyse des options
  • 2020
    • Approbation de la définition
  • 2021 à 2025
    • Approbation de la mise en œuvre
    • Diffusion de la demande de propositions
    • Attribution du contrat
  • 2026 à 2035
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Remorqueurs naval lourd

Remplacement des systèmes existants

Objectif

Fournir suffisamment de remorqueurs lourds aux capitaines de port de Sa Majesté des arsenaux canadiens de Sa Majesté de Halifax et d’Esquimalt pour soutenir les opérations navales des 25 prochaines années.

Besoins

Ce projet vise l’acquisition de quatre nouveaux remorqueurs conçus pour effectuer des voyages à proximité du littoral de classe 2 et construits au Canada selon un modèle commercial sur étagère standard en service ayant fait ses preuves. Les remorqueurs auront une durée de vie minimale prévue de 25 ans à leur entrée en service pour la Marine. Ils satisferont aux normes de Transports Canada et aux exigences de certification de la société de classification. Les remorqueurs doivent être capables de fonctionner toute l’année dans les conditions (vent, vagues, marées et courants) propres aux eaux côtières canadiennes. Les remorqueurs doivent pouvoir être exploités en tout temps au cours d’une journée de 24 heures, et ce, tant par visibilité réduite qu’illimitée, comme il est défini dans la Convention sur le règlement international de 1972 pour prévenir les abordages en mer. Les remorqueurs effectueront des tâches dans les ports de Halifax et d’Esquimalt, sous des vents soutenus de 25 nœuds provenant de n’importe quelle direction et dans des courants pouvant atteindre 2 nœuds dans toute direction. Les remorqueurs seront exploités à une distance maximale de 750 milles marins de leur port d’attache respectif et effectueront des opérations au port comme en mer. Les remorqueurs seront équipés de sorte qu’ils aient la capacité de lutter contre les incendies en mer.

Estimation préliminaire

  • De 100 à 249 millions de dollars

Calendrier Prévu

  • 2015
    • Approbation de la définition
  • 2016
    • Approbation de la mise en œuvre
    • Diffusion de la demande de propositions
  • 2018
    • Attribution du contrat
  • 2021 à 2025
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Projet de renseignement, de surveillance, d’acquisition d’objectifs et de reconnaissance maritime

Nouveaux systèmes

Objectif

Fournir un projet de renseignement, de surveillance, d’acquisition d’objectifs et de reconnaissance (ISTAR) maritime composé de trois parties : un réseau de renseignement, de surveillance et de reconnaissance, une liaison de données tactiques communes (LDTC) et un véhicule aérien tactique sans pilote embarqué (UAS).

Besoins

Chacune des capacités requises du programme ISTAR de la Marine royale canadienne (MRC), c’est-à-dire réseau RSR, LDTC et UAS, doivent s’intégrer aux systèmes modernisés des navires de la classe Halifax, ainsi que les unes aux autres. La capacité de réseau de RSR sera totalement interopérable avec l’infrastructure existante des Forces armées canadiennes (FAC) et utilisera ses capacités existantes en matière de logiciels de stockage et d’exploitation des données. La capacité de LDTC commencera par une évaluation de développement (DEVAL) afin de cerner les besoins futurs à bord. La DEVAL déterminera l’efficacité des échanges LDTC de renseignements avec l’Aviation royale canadienne, l’Armée canadienne (AC) et les partenaires de la coalition existants. L’évaluation analysera l’équipement dans un format compatible STANAG 7085 existant et déterminera si l’équipement est suffisamment robuste pour fonctionner dans un environnement naval. Les renseignements de la DEVAL seront exploités pour fournir une capacité LDTC aux navires de la classe Halifax. La capacité d’UAS tactique embarqué fournira des fonctions intégrées de commandement et de contrôle de véhicules de surface, aériens et sous-marins sans pilote à bord, et d’échange de données avec ceux-ci; un système intégré de lancement et de récupération d’UAS; et un atelier de maintenance et de stockage dans les navires de la classe Halifax et à venir. Si possible, la MRC partagera des composants communs avec l’AC en matière de besoins de UAS tactiques.

Estimation préliminaire

  • De 100 à 249 millions de dollars

Calendrier Prévu

  • 2015
    • Analyse des options
  • 2017
    • Approbation de la définition
  • 2018
    • Diffusion de la demande de propositions
  • 2020
    • Approbation de la mise en œuvre
  • 2021 à 2025
    • Attribution du contrat
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Mise à niveau de la suite logicielle de guerre sous-marine

Nouveaux systèmes et remplacement des systèmes existants

Objectif

Moderniser la suite de capteurs de guerre sous-marine sur les frégates de la classe Halifax. Le projet de mise à niveau de la suite logicielle de conduite de guerre sous-marine vise à améliorer le rendement des capteurs sous-marins grâce à la mise à niveau et/ou le remplacement des composants de l’ensemble de capteurs de guerre sous-marine.

Besoins

Le projet de mise à niveau de la suite logicielle de guerre sous-marine améliorera la surviabilité des frégates et rétablira leur avantage tactique sur les sous-marins et les torpilles représentant une menace. Le projet est destiné à fournir un système intégré qui remplace le système actuel de traitement des capteurs de réseau remorqué et de bouées acoustiques, ajoute des capteurs d’interception actifs supplémentaires et améliore le système de contrôle du traitement et de transmission du sonar de coque existant. Les composants supplémentaires du projet incluront une capacité de sonar actif remorqué à basse fréquence et un réseau de réception actif compatible qui améliorera la détection des cibles opérant en pleine mer et dans un environnement littoral. La suite logicielle de guerre sous-marine a été conçue de façon intégrée et modulaire à l’aide de composants du commerce et selon des normes ouvertes admises. Elle minimisera les changements physiques de la structure actuelle des navires de la classe Halifax.

Estimation préliminaire

  • De 100 à 249 millions de dollars

Calendrier Prévu

  • 2015
    • Approbation de la définition
  • 2017
    • Approbation de la mise en œuvre
  • 2016
    • Diffusion de la demande de propositions
  • 2018
    • Attribution du contrat
  • 2021 à 2025
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Modernisation du système maritime de communications par satellite

Nouveaux systèmes et remplacement des systèmes existants

Objectif

Fournir une solution de communications par satellite (COMSAT) adaptée aux navires des classes Halifax, Kingston et Protecteur qui satisfera aux besoins en matière d’échange d’informations spécifiques à la classe, avec un premier aperçu en 2020, ainsi que les besoins en termes d’interopérabilité des Forces armées canadiennes (FAC) et de nos alliés.

Besoins

Le projet de modernisation du système maritime de communications par satellite contribuera à fournir une capacité opérationnelle de COMSAT à large bande aux navires de guerre de la Marine royale canadienne (MRC), car les services de COMSAT actuels ne satisfont plus les besoins en matière d’échange d’informations de la MRC. De ce fait, le projet de modernisation du système de communications par satellite permettra à la MRC de passer d’un service commercial de communications par satellite fourni par un prestataire unique avec un accès non garanti à une combinaison de services garantis de communications par satellite appartenant au gouvernement et exploité par lui, avec des alternatives commerciales. L’équipement de communications par satellite proposé assurera, à l’avenir, une connectivité sécurisée des communications par satellite et représentera une grande amélioration par rapport à la situation actuelle.

Estimation préliminaire

  • De 50 à 99 millions de dollars

Calendrier Prévu

  • 2015
    • Approbation de la mise en œuvre
  • 2015
    • Attribution du contrat
  • 2018
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Embarcation polyvalente

Nouveaux systèmes et remplacement des systèmes existants

Objectif

Fournir un ensemble d’embarcations modernes, remplaçant les anciens canots et le système de mise à l’eau/récupération en usage sur les 12 frégates de la classe Halifax. Le projet permettra une plus grande capacité, en offrant des embarcations de sauvetage plus efficaces et des systèmes de mise à l’eau/récupération polyvalents de plus grande capacité. Le système comprendra également des éléments permettant d’améliorer la sécurité du personnel pendant les tâches et les opérations liées à ces embarcations.

Besoins

Le nouveau système devra être capable d’assurer toutes les missions et les tâches d’un canot de navire, notamment les opérations d’arraisonnement, de soutien lors d’opérations d’aide humanitaire et de secours aux sinistrés, de surveillance, de transport du personnel et des marchandises, de soutien lors des opérations de plongée, de même que lors des opérations transhorizon (OTH) dans toutes les conditions de visibilité et dans un état de mer pouvant atteindre le niveau 5. Les améliorations de l’embarcation porteront sur l’augmentation de la vitesse, la fourniture de deux moteurs, des sièges montés sur amortisseurs pour 12 personnes, une capacité de charge plus grande et des améliorations électroniques (communications, navigation et capteurs). L’embarcation sera un canot pneumatique à coque rigide de neuf mètres. Le système de mise à l’eau et de récupération sera doté d’une capacité de levage minimum de 15 500 livres. Il servira également comme système de manutention de la cargaison. Non seulement il sera capable de mettre à l’eau et de récupérer une embarcation totalement chargée avec 12 personnes à bord, mais il pourra également manœuvrer d’autres embarcations de taille similaire du ministère de la Défense nationale et d’autres ministères, ainsi que des véhicules sans pilote. Les systèmes de mise à l’eau et de récupération seront constitués de grues articulées placées sur les deux côtés du navire, vers le milieu. Les quantités et les configurations spécifiques des systèmes seront connues une fois l’analyse des options terminée.

Estimation préliminaire

  • De 50 à 99 millions de dollars

Calendrier Prévu

  • 2015
    • Analyse des options
  • 2016
    • Approbation de la définition
    • Diffusion de la demande de propositions
  • 2017
    • Approbation de la mise en œuvre
    • Attribution du contrat
  • 2020
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Mise à niveau des systèmes d’attaque électronique navals embarqués

Remplacement des systèmes existants

Objectif

Doter les frégates de la classe Halifax de contre-mesures électroniques (CME) d’autodéfense contre la désignation d’objectifs et l’accrochage de missiles. Les capacités actuelles du système reprogrammable embarqué de contre-mesures électroniques multimode avancé (RAMSES), désigné AN/SLQ-503, doivent être modernisées ou remplacées.

Besoins

Ce projet fournira au système de défense à plusieurs niveaux utilisé dans les navires des pays membres de l’Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) une capacité intégrée améliorée de défense contre les missiles antinavires. Le nouveau système sera intégré au système de gestion du combat des navires de la classe Halifax et devra respecter les protocoles du Centre de la sécurité des télécommunications Canada. Les exigences de haut niveau sont considérées comme étant classifiées; cependant, l’utilisation de bibliothèques tactiques devrait être limitée et adaptable à l’évolution rapide des menaces.

Estimation préliminaire

  • De 50 à 99 millions de dollars

Calendrier Prévu

  • 2015
    • Analyse des options
  • 2017
    • Approbation de la définition
  • 2019
    • Approbation de la mise en œuvre
    • Diffusion de la demande de propositions
  • 2020
    • Attribution du contrat
  • 2021 à 2025
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 613-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Poste de tir naval télécommandé

Nouveaux systèmes

Objectif

Fournir des postes de tir naval télécommandés constitués d’un ordinateur-interpolateur télécommandé stabilisé et de pupitres d’opération. Les postes de tir télécommandés intègrent les mitrailleuses lourdes (ML) de calibre 0,50 et les mitrailleuses de 7,62 mm actuellement en service.

Besoins

Le poste de tir naval télécommandé assurera la stabilisation et le soutien de la conduite de tir électro-optique. L’ordinateur-interpolateur rendra possible la conduite de tir optronique et infrarouge, la télémétrie laser, ainsi que la poursuite automatique de la cible pour la détection, le suivi et le pointage des armes, ce qui augmentera grandement les capacités d’autodéfense actuelles. Le poste de tir naval télécommandé observera les cibles dans les conditions maritimes suivantes : de jour comme de nuit, dans la pluie, la neige, la fumée, la poussière/le sable, la brume, le brouillard et des conditions de température mer/air affectant la visibilité. Le système sera capable d’assurer les opérations toute l’année dans un environnement maritime où l'état de mer peut atteindre le niveau 5. Le poste sera capable d’être en fonction ou de rester en veille en permanence jusqu’à 90 jours, prêt au fonctionnement immédiat, que le navire fasse route ou soit amarré à quai à son port d’attache ou dans un port étranger.

Estimation préliminaire

  • De 50 à 99 millions de dollars

Calendrier Prévu

  • 2015
    • Diffusion de la demande de propositions
  • 2015
    • Attribution du contrat
  • 2021 à 2025
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Véhicule de surface sans pilote

Nouveaux systèmes

Objectif

Fournir une solution de remplacement aux systèmes de guerre des mines navales autonomes et de levé des fonds marins capable de rechercher, de détecter, de classifier, d’identifier et de neutraliser des mines immergées modernes et des engins explosifs improvisés subaquatiques.

Besoins

Le véhicule de surface sans pilote sera livré sous la forme de systèmes conteneurisés pouvant être commandés à partir de n’importe quelle autre plateforme marine adaptée ou du rivage. Le véhicule sera un système de combat destiné à opérer dans une zone présentant un risque de mines marines. Il sera totalement capable d’opérer dans les eaux littorales, à des températures d’air et d’eau et à une salinité prévues allant des latitudes polaires, à tempérées et équatoriales, et ce, à des profondeurs comprises entre 10 et 200 mètres.

Estimation préliminaire

  • De 50 à 99 millions de dollars

Calendrier Prévu

  • 2016
    • Analyse des options
  • 2018
    • Approbation de la définition
  • 2020
    • Approbation de la mise en œuvre
    • Diffusion de la demande de propositions
  • 2021 à 2025
    • Attribution du contrat
  • 2026 à 2035
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Réseaux virtuels intégrés d’information de bord

Nouveaux systèmes

Objectif

Établir une base réseau de bord commune, former des experts en la matière et mettre en place le cadre, l’infrastructure et les processus requis pour exploiter les nouvelles technologies comme la virtualisation, l’architecture orientée services et l’infonuagique.

Besoins

Le cadre élaboré au moyen des réseaux virtuels intégrés d’information de bord (VISIoN) offrira des capacités réseau haute disponibilité essentielles à la mission et interopérables avec celles des alliés et des autres ministères du gouvernement à un rythme viable. Ce projet assurera l’exploitation systématique des nouvelles technologies pour réduire de façon importante les coûts et les efforts requis pour maintenir les capacités réseau.

Estimation préliminaire

  • De 50 à 99 millions de dollars

Calendrier Prévu

  • 2017
    • Analyse des options
  • 2018
    • Approbation de la définition
  • 2020
    • Approbation de la mise en œuvre
    • Diffusion de la demande de propositions
  • 2021 à 2025
    • Attribution du contrat
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Commandement et contrôle tactiques maritimes

Remplacement des systèmes existants

Objectif

Améliorer le système de commandement et de contrôle des navires et des sous-marins CSM et remplacer le Système mondial de commandement et de contrôle maritime V4.0.3.

Besoins

Le commandement et contrôle tactiques maritimes) doit fournir un logiciel permettant d’effectuer des tâches de commandement et de contrôle tactiques maritimes entre des plates-formes navales canadiennes et entre de telles plates-formes et leur commandant supérieur ou subordonné. Ce logiciel doit également permettre l’échange de renseignements sur le commandement et le contrôle sans problème avec les marines alliées des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande. Le MTC2 doit fournir les mises à niveau du matériel nécessaires aux systèmes d’information de la Marine (NAVIS), afin d’appuyer les demandes en matière de nouveaux logiciels.

Estimation préliminaire

De 20 à 49 millions de dollars

Calendrier Prévu

  • 2015
    • Analyse des options
  • 2019
    • Approbation de la définition
  • 2021 à 2025
    • Approbation de la mise en œuvre
    • Diffusion de la demande de propositions
    • Attribution du contrat
  • 2026 à 2035
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Système de guerre électronique naval sous-marin

Remplacement des systèmes existants

Objectif

Moderniser le système de renseignement électronique (ELINT) actuel et les mesures de soutien électroniques (MSE) existantes des sous-marins de la classe Victoria pour fournir des renseignements d’origine électromagnétique (SIGINT) et une alerte lointaine des émetteurs de menaces aux sous-marins en plongée.

Besoins

Ce projet vise à optimiser les systèmes et sous-systèmes existants des sous-marins de la classe Victoria jusqu’à la fin de leur durée de vie utile. Cela comprend le retrait du Seasearch II et son remplacement par un système moderne. Grâce à la détection et à la classification précoces des émissions menaçantes, ce projet permettra de fournir des alertes péremptibles et pertinentes sur le plan tactique, qui contribueront aux indices et critères d’alerte précoces des navires de surface. Ce projet permettra également l’interception, l’identification, l’analyse et le repérage goniométrique des émissions électroniques, de même que leur corrélation au bâtiment correspondant, de manière à assurer l’efficacité maximale des systèmes de ELINT et des MSE. La solution de projet sera intégrée dans un poste de travail pour opérateur unique.

Estimation préliminaire

De 20 à 49 millions de dollars

Calendrier Prévu

  • 2017
    • Analyse des options
  • 2019
    • Approbation de la définition
  • 2021 à 2025
    • Approbation de la mise en œuvre
    • Diffusion de la demande de propositions
    • Attribution du contrat
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Système de guerre électronique naval de surface

Remplacement des systèmes existants

Objective

Moderniser le système de renseignement électronique (ELINT) actuel et les mesures de soutien électroniques (MSE) existantes des frégates de la classe Halifax pour fournir des renseignements d’origine électromagnétique (SIGINT) et une alerte lointaine des émetteurs de menaces aux navires.

Besoins

Ce projet vise à optimiser les systèmes et sous-systèmes existants des frégates de la classe Halifax jusqu’à la fin de leur durée de vie utile. Cela comprend le retrait du Seasearch I et son remplacement par un système moderne. Grâce à la détection et à la classification précoces des émissions menaçantes, ce projet permettra de fournir des alertes péremptibles et pertinentes sur le plan tactique, qui contribueront aux indices et critères d’alerte précoces des navires de surface. Ce projet permettra également l’interception, l’identification, l’analyse et le repérage goniométrique des émissions électroniques, de même que leur corrélation au bâtiment correspondant, de manière à assurer l’efficacité maximale des systèmes de ELINT et des MSE. La solution de projet sera intégrée dans un poste de travail pour opérateur unique.

Estimation préliminaire

  • De 20 à 49 millions de dollars

Calendrier Prévu

  • 2015
    • Analyse des options
  • 2017
    • Approbation de la définition
  • 2019
    • Diffusion de la demande de propositions
  • 2020
    • Approbation de la mise en œuvre
    • Attribution du contrat
  • 2021 à 2025   
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone:  819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG 

StrongBow

Remplacement des systèmes existants

Objectif

Fournir aux frégates de la classe Halifax des capacités stratégiques de radiogoniométrie tactique et d’interception, d’analyse, de fusion et d’exploitation de signaux.

Besoins

Il s’agit d’un projet interarmées des Forces armées canadiennes, qui vise à remplacer et à normaliser l’équipement de mission de l’élément de soutien cryptologique direct actuellement utilisé. Le nouveau système permettra de fournir des alertes préemptives et pertinentes sur le plan tactique ayant trait aux émissions menaçantes dans les spectres d’interception des communications et du renseignement électronique. De plus, cet équipement devra remplacer l’AN/SRD-504 obsolète. L’antenne ne devra pas être plus lourde ni prendre plus de place sur le mât que l’AN/SRD-504 qui se trouve actuellement à bord des frégates de la classe Halifax.

Estimation préliminaire

  • De 20 à 49 millions de dollars

Calendrier Prévu

  • 2015
    • Approbation de la définition
  • 2016
    • Approbation de la mise en œuvre
  • 2016
    • Diffusion de la demande de propositions
  • 2017
    • Attribution du contrat
  • 2020
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Plongée en narghilé

Remplacement des systèmes existants

Objectif

Maintenir une capacité de plongée en narghilé à une profondeur de 100 mètres en eaux côtières dans les conditions prédominantes normales des littoraux océaniques canadiens.

Besoins

Ce projet permettra de préserver quatre capacités principales : plongée en narghilé, soutien aux opérations de plongée de lutte contre les mines, recherche et sauvetage, et soutien aux petites opérations de récupération. Cela doit comprendre la capacité de déployer des plongeurs et tenir compte de tous les éléments de soutien logistique essentiels de l’équipement de plongée, comme le caisson hyperbare, pour permettre l’exécution sécuritaire et efficace des tâches de plongée.

Estimation préliminaire

  • De 20 à 49 millions de dollars

Calendrier Prévu

  • 2015
    • Analyse des options
  • 2017
    • Approbation de la définition
  • 2019
    • Diffusion de la demande de propositions
  • 2020
    • Approbation de la mise en œuvre
    • Attribution du contrat
  • 2021 à 2025
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Appareil canadien de déminage sous-marin

Remplacement des systèmes existants

Objectif

Maintenir une capacité d’intervention dans les fonds marins grâce à la fourniture d’un appareil de plongée autonome pour la lutte contre les mines.

Besoins

Le remplacement de l’appareil canadien de déminage sous-marin (ACDSM) fournira à la Marine royale canadienne (MRC) la capacité de rechercher les contacts sous-marins jusqu’à une profondeur de 81 mètres pendant 20 minutes (durée d’exécution de la tâche) sans devoir effectuer de paliers de décompression. Le système fait appel à un mélange de trois gaz respirables différents (TRIMIX) au lieu du mélange d’hélium et d’oxygène (HELIOX) actuellement utilisé. L’appareil de respiration à circuit fermé sera doté d’un système d’abandon d’urgence; un système auxiliaire d’approvisionnement en gaz et un système de communication et de poursuite seront intégrés à l’ACDSM.

Estimation préliminaire

  • Moins de 20 millions de dollars

Calendrier Prévu

  • 2015
    • Analyse des options
  • 2017
    • Approbation de la définition
  • 2019
    • Diffusion de la demande de propositions
  • 2020
    • Approbation de la mise en œuvre
    • Attribution du contrat
  • 2021 à 2025
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Embarcation de soutien à la lutte contre les mines navales

Nouveaux systèmes

Objectif

Acquérir la capacité de déployer des véhicules sous-marins autonomes de lutte contre les mines navales avec dispositifs de détection et de déminage, et ce, au-delà de l’horizon et dans des zones de danger de mines.

Besoins

Le projet d’embarcation de soutien à la lutte contre les mines navales (ESLCMN) prévoit la livraison de quatre motomarines déployables capables de transporter et de déployer des véhicules sous-marins autonomes de ESLCMN avec dispositifs de détection et de déminage, et de fonctionner au-delà de la portée visuelle de tout bâtiment et de toute unité de soutien. Ce projet comprendra également les pièces de rechange, la formation et les documents techniques nécessaires. L’embarcation de soutien à la ESLCMN sera un système de combat destiné à être exploité en zones de danger de mines marines. L’embarcation de soutien à la ESLCMN sera entièrement opérationnelle en eaux littorales, à diverses températures d’air et d’eau, ainsi que dans des eaux de salinité diverses propres aux latitudes polaires, tempérées et équatoriales, et ce, à des profondeurs de 10 à 200 mètres.

Estimation préliminaire

  • Moins de 20 millions de dollars

Calendrier Prévu

  • 2018
    • Analyse des options
  • 2020
    • Approbation de la définition
  • 2021 à 2025
    • Approbation de la mise en œuvre
    • Diffusion de la demande de propositions
    • Attribution du contrat
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Contrat de soutien en service des sous-marins de la classe Victoria

Soutien en service

Objectif

Le contrat de soutien en service des sous-marins de la classe Victoria (CSSSV) est un contrat exhaustif et complexe de diversification des modes de prestation de services servant à répondre aux besoins de maintenance, de réparation et de révision, de documentation et de gestion de quatre sous-marins diesels-électriques de 2400 tonnes anglaises de la classe UPHOLDER achetés à la Marine royale britannique. Ces sous-marins, renommés respectivement les NCSM VICTORIA, WINDSOR, CORNER BROOK et CHICOUTIMI (la classe Victoria) ont été mis en service dans la Marine royale canadienne entre 2000 et 2004.

Besoins

Les travaux dans le cadre du CSSSV sont définis par les cinq domaines de prestation de services suivants : la gestion de projet, le soutien à la gestion des dossiers, le soutien technique, le soutien du matériel et de la logistique, ainsi que le soutien en matière de maintenance, y compris pour les périodes en cale sèche prolongées.

Estimation préliminaire

  • Plus de 1,5 milliard de dollars

Calendrier Prévu

  • 2021 à 2025
    • Attribution du contrat

Point de contact

Directeur - Gestion du programme d'équipement maritime (Sous-marins)
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Ensemble radio maritime de prochaine génération

Remplacement des systèmes existants

Objectif

Fournir aux frégates de la classe Halifax des radios logicielles de prochaine génération capables de satisfaire aux besoins modernes en matière d’échange d’informations.

Besoins

Ce projet dotera les navires canadiens de Sa Majesté de radios logicielles de prochaine génération afin de satisfaire aux besoins actuels et futurs en matière d’échange d’informations à distance de visibilité directe et au-delà de la portée optique, sans devoir recourir à une liaison satellite. Le nouvel équipement devra respecter les contraintes de taille, de poids, d’alimentation et de chaleur des salles des radios. Le nouvel équipement sera compatible avec les formes d’ondes logicielles conformes aux anciennes normes de communication actuellement utilisées (comme le radiotéléimprimeur), de même qu’aux normes contemporaines et futures, comme l’établissement automatique de liaisons et les protocoles Internet haute fréquence.

Estimation préliminaire

  • De 20 à 49 millions de dollars

Calendrier Prévu

  • 2021 à 2025
    • Analyse des options
    • Approbation de la définition
    • Approbation de la mise en œuvre
    • Diffusion de la demande de propositions
    • Attribution du contrat
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Phone: 819-945-5566


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

http://www.canada.somethingGoesHereToPointToTheDAG

Date de modification :