Jeu excessif

Caméra de combat

Jouer sainement!

La popularité du jeu, comme divertissement, a considérablement augmenté depuis bon nombre d'années. Si la plupart des parties ne font pas de mal, certaines personnes deviennent « accro », comme certaines personnes deviennent dépendantes de l'alcool. Pour vous aider à rendre votre expérience plus saine et agréable, suivez les conseils énoncés ci-après.

  • Ayez un plan. Avant d'entrer au casino ou de vous brancher, faites-vous une idée du genre d'expérience que vous souhaitez vivre.
  • Décidez du temps que vous voulez passer au casino ou en ligne. Mais surtout, décidez du montant que vous voulez dépenser. Fixez d'avance une limite à vos pertes et tenez-vous-y.
  • Allez-y avec des amis qui vous aideront à rester dans vos limites établies. Une petite perte au jeu est le coût d'une soirée de divertissement, tout comme pour le coût d'un billet de cinéma ou d'un repas au restaurant.
  • Si vous perdez de l'argent, n'essayez jamais de le récupérer en dépassant vos limites, cela entraîne généralement de plus grosses pertes.
  • N'empruntez jamais d'argent pour jouer. Lorsque votre montant fixé est parti, la fête est finie. Mettez un terme à la soirée et remettez ça à une autre fois.

Le jeu, ce n'est pas une carrière ou un moyen de s'enrichir rapidement. Ce n'est pas un moyen de fuir vos problèmes. C'est une forme de divertissement et ça doit le rester. C'est supposé être amusant.

Chaque fois que la roue tourne, que les dés sont lancés, que les cartes sont distribuées, il y a cette possibilité que quelque chose de gros arrive. On ne sait jamais ce que les prochaines minutes réservent, et c'est ça qui est amusant et c'est la raison pour laquelle nous jouons. Laissez vos cartes de crédit à la maison et n'oubliez pas que les casinos et les sites de paris en ligne sont là pour faire de l'argent.

Alors si vous décidez de jouer pendant que c'est amusant, n'oubliez pas de respecter vos limites et de jouer sainement!

Pour de plus amples renseignements sur ce sujet ou d'autres sujets, communiquez avec votre bureau local de la Protection de la santé.


Le jeu à distance : Le jeu au bout des doigts - où qu'on soit

Le jeu à distance c'est toute forme de jeu où le joueur n'a pas à être là en personne. Cela peut se faire en sécurité, chez soi, en voiture, en avion, au coin de la rue, au café, en classe, en salle de réunion ou à tout autre endroit où l'on peut se servir d'un dispositif à distance.

Pourquoi le jeu à distance est-il de plus en plus préoccupant?

  • C'est immédiat - on y a accès en tout lieu et en tout temps
  • C'est une pratique solitaire
  • C'est encore plus dissimulé que les autres formes de jeu excessif
  • Les autres savent qu'il y a un problème seulement lorsque leur vie en a été cruellement affectée

Le jeu à distance comprend :

  • les sites Internet qui offrent toutes les formes de paris imaginables;
  • les dispositifs mobiles pour les messages texte et l'accès à Internet/au Web;
  • les téléphones cellulaires, les téléphones;
  • la télé interactive.

Les faits sur le jeu à distance

  • Internet compte plus de 2 500 sites de paris et le nombre croît quotidiennement.
  • Le poker en ligne compte plus de 400 sites et le nombre croît quotidiennement.
  • Par jour, on compte plus de 5 millions de transactions, soit une moyenne de 300 paris/seconde.
  • Il n'y a aucune réglementation américaine sur la façon dont les sites contrôlent les gains versés et les pourcentages. Les sites peuvent manipuler le joueur pour lui faire croire qu'il est doué et qu'il peut battre les autres joueurs du site. Lorsqu'il gagne et qu'il se met à jouer de plus fortes sommes d'argent, le site peut faire diminuer les chances du joueur et reprendre les gains qu'il avait faits, avec des intérêts!

Attrayant pour les personnes qui :

  • veulent un accès immédiat;
  • sont timides socialement et qui manquent de confiance en elles;
  • préfèrent la confidentialité;
  • sont mal à l'aise en compagnie d'autres personnes;
  • sont handicapées et qui ne veulent pas être perçues comme différentes;
  • veulent diminuer l’exclusion sociale fondée sur le sexe, la race, l'âge, le handicap;
  • veulent être quelqu'un d'autre;

Le jeu à distance donne au joueur l'impression :

  • de perdre ses inhibitions - les gens font et disent ce qu'ils veulent dans le cyberespace, alors qu'ils ne le feraient pas dans le monde réel;
  • d'interagir avec d'autres sans contact en personne;
  • de pouvoir s'évader et de s'échapper du monde réel;
  • d'être intelligent, doué et tout-puissant, jusqu'à ce qu'il commence à perdre.

Idées du joueur à distance :

  • Vous ne me connaissez pas - anonymat
  • Vous ne me voyez pas - invisibilité
  • On se reverra plus tard - pas de lien avec le temps réel, attente de messages
  • Ça n'est qu'un jeu - le vrai argent ne change pas de mains - ce ne sont que des crédits
  • Nous sommes égaux - il n'y a pas de vraie autorité

Ce qu'offre le jeu à distance :

  • Gratification : aucune attente, instantané
  • Anticipation : retrait, action instantanée, poussée d'adrénaline
  • Compagnie : toujours là quand on le veut
  • Fantasme : vous transporte, changement de personnalité, transgenre
  • Expression : dans un monde privé, plus satisfaisant que dans la vraie vie
  • Égo : remonte les égos fragiles/blessés
  • Contraintes : absence de limites (la seule limite est l'argent/le crédit)
  • Poursuite : plusieurs fois par jour, le PC " appelle " (Bellringer, 2006)
  • Chance : de perdre ressources financières, amis, travail, famille, liberté, etc.

« Le jeu à distance ne comporte pas de rencontres en personne, c'est une activité solitaire et non surveillée. La sensibilisation à cette question doit être une affaire de famille - les gens les plus susceptibles de découvrir le problème de jeu sont les membres de la famille, les amis et les personnes qui sont les plus proches du joueur. »

Source : National Council on Problem Gambling - document créé en janvier 2007 (NDT : site en anglais seulement)

Pour de plus amples renseignements sur ce sujet ou d'autres sujets, communiquez avec votre bureau local de la Protection de la santé.


Caméra de combat

Être accro du Web : La cyberdépendance et vous

Pendant que vous êtes en ligne, avez-vous déjà regardé l’horloge pour vous rendre compte qu’il s’était écoulé plusieurs heures depuis votre entrée en communication au lieu des quinze minutes prévues? Réduisez-vous vos activités sociales ou professionnelles ou vous privez-vous de telles activités en faveur de votre temps en ligne? Si c’est le cas, peut-être êtes‑vous devenu ou êtes‑vous en train de devenir accro d’Internet.

La dépendance à Internet peut prendre de nombreuses formes selon l’activité à laquelle on s’adonne en ligne. Selon Wikipédia (on y trouvera d’autres références à la page sur la dépendance à Internet), il y a quatre grandes catégories de dépendance à Internet :

  • la visite de sites pornographiques, la participation au cybersexe et le clavardage à caractère sexuel;
  • le jeu, ce qui peut comprendre les jeux de cartes ou de société en ligne, les jeux d’arcade, les jeux de simulation (p. ex., les Sims) et d’autres jeux sur ordinateur auxquels on peut jouer avec d’autres sur Internet;
  • la dépendance aux activités Internet axées sur l’argent, y compris le jeu, le magasinage, les enchères en ligne et les opérations de bourse;
  • le clavardage.

Le clavardage est tout particulièrement devenu un énorme problème parce que, contrairement au courrier électronique, les serveurs de dialogue en ligne permettent une interaction en temps réel avec d’autres et qu’on peut trouver des espaces de clavardage dans de très nombreux sites Internet (surtout dans les sites d’intérêt commun). Les sites de réseautage social de plus en plus populaires, tels que MySpace et Facebook, sont une autre avenue pour le clavardage. Enfin, on peut aussi clavarder avec d’autres grâce aux divers logiciels de clavardage en temps réel ou de messagerie instantanée, tels que MSN Messenger. Il est aussi possible de transmettre toutes ces formules de clavardage à son téléphone cellulaire ou à son appareil portatif, ce qui permet d’être presque constamment « branché ».

Selon certains chercheurs comme le Dr David Greenfield, le fondateur du Center for Internet Studies, on peut adapter les symptômes de la cyberdépendance à partir de ceux du joueur compulsif qui figurent dans le « Diagnostic and Statistical Manual » (DSM – le manuel qui contient la liste de tous les troubles mentaux), par exemple, les essais répétitifs manqués de réduire le temps passé sur Internet, l’état de besoin et la nécessité de passer de plus en plus de temps sur Internet pour avoir le même sentiment de bien‑être (tolérance), l’irritabilité ou la dépression lorsqu’on ne peut passer du temps sur Internet (sevrage) et les relations de plus en plus difficiles avec les employeurs, les conjoints, la famille et les amis. Le fait de consacrer une quantité excessive de temps à Internet peut aussi entraîner des symptômes physiques, dont les migraines, le syndrome du canal carpien, les troubles du sommeil, la négligence de l’hygiène personnelle et les maux de dos.

Le rétablissement d’une relation saine avec Internet dépend beaucoup de la personnalité de chacun. Dans certains cas, il suffit d’établir des techniques de gestion du temps qui aideront à mieux surveiller son usage d’Internet en limitant le temps qu’on passe en ligne chaque jour. Dans d’autres cas, il peut être nécessaire d’étudier les raisons sous-jacentes de sa dépendance, ce qui peut exiger l’aide d’un thérapeute.

Internet est un média fantastique qui améliore énormément notre capacité de communiquer les uns avec les autres et d’accéder à l’information, et il rend généralement nos vies un peu plus faciles. Toutefois, comme pour toutes les autres choses de la vie, la clé est la modération.

Pour de plus amples renseignements sur ce sujet ou d'autres sujets, communiquez avec votre bureau local de la Promotion de la santé.

 


 

Temps perdu? C’est ton choix - Jeu excessif et jeu électroniques

Qu’il soit question de jeu de hasard en ligne ou de jeu excessif au casino, la popularité du jeu comme divertissement a considérablement augmenté au cours des dernières années.

Si la plupart de ces jeux sont anodins, certaines personnes deviennent « accros », comme d’autres deviennent dépendantes à l’alcool. La dépendance est un processus insidieux, c’est-à-dire qu’elle apparaît à l’insu du joueur et contre son gré (personne ne souhaite être dépendant). Alors, comme avec toute bonne chose, il faut faire preuve de modération et s’assurer que le jeu demeure un jeu.

Quelques principes directeurs à l’intention du joueur averti

Avoir un plan. Avant d’entrer au casino ou de vous brancher à votre ordinateur pour jouer, faites-vous une idée du genre d’expérience que vous souhaitez vivre ainsi que du temps que vous souhaitez y consacrer. Cette réflexion doit se faire en tenant compte de vos responsabilités et des autres aspects de votre quotidien comme la famille, le travail, le sommeil, l’activité physique, etc. Le nombre de mises perdues, aussi petites soient-elles, ou d’heures passées à jouer en ligne doit correspondre au coût ou au temps consacré à une soirée au cinéma ou à un bon repas au restaurant.

Connaître les raisons pour lesquelles on joue. Chaque fois que la roue tourne, que les dés sont lancés ou que les cartes sont distribuées, quelque chose de gros peut se produire. On ne sait jamais ce qui va se passer dans les minutes qui suivent : c’est ce qui est stimulant et c’est la raison pour laquelle une personne joue. Il y a aussi la culture qui entoure le jeu en ligne : l’existence de rituels, d’un langage commun, d’une communauté d’appartenance où chaque joueur qui participe peut avoir l’impression d’être irremplaçable.

Jouer pour les bonnes raisons. On ne peut pas gagner sa vie, s’enrichir rapidement ou fuir ses problèmes avec les jeux de hasard et les jeux en ligne. Remettez régulièrement en question vos habitudes de jeu, à savoir si elles sont saines et si elles ne vous empêchent pas de demeurer vigilant et honnête. Par exemple, vous pourriez vous demander « dans quel état suis-je aujourd’hui? », « est-ce que je cherche à fuir un sentiment ou un état d’esprit désagréable comme l’ennui, la solitude, la tristesse, etc.? ». Il est important d’entretenir la diversité, tant dans ses modes de divertissements que dans ses méthodes de gestion du stress ou des émotions, et d’utiliser ces méthodes en fonction des besoins du moment.

Et si le jeu n’est plus un jeu? Il se peut que vos habitudes de jeu aient changé avec le temps ou que les habitudes de jeu d’un ami vous préoccupent. Si tel est le cas, il est possible de demander de l’aide et des conseils afin d’apprendre à jouer sainement, d’acquérir d’autres méthodes d’adaptation au changement, au stress et aux émotions ou bien d’être en mesure d’aider efficacement un proche aux prises avec un problème de jeu.

Pour de plus amples renseignements sur ce sujet ou d’autres sujets, communiquez avec votre bureau local de la Protection de la santé.

 


 

Signes avant-coureurs des jeux sur Internet / en ligne

Si vous sentez que vous êtes à risque de pratiquer des jeux à l’Internet de façon excessive, voici quelques signes avant-coureurs à prendre en considération:

  • Un signe d'avertissement précoce aux problèmes liés au jeu en ligne peuvent inclure une diminution des intérêts dans d'autres activités.
  • En outre, on peut éprouver un intérêt réduit dans la réalisation des objectifs personnels- une indication qu'il peut y avoir un problème.
  • Si la personne est incapable de jouer, elle peut se sentir en colère, déprimée ou anxieuse.
  • Quand un individu ne joue pas, il peut parfois rêver au jeu rêver ou penser au jeu.
  • L'engagement et la responsabilité du joueur envers la guilde, le clan, ou l’équipe Internet peuvent sembler plus importants que leurs engagements de la vie réelle.
  • Certaines personnes peuvent trouver difficile de s’abstenir de jouer pendant de longues périodes de temps.
  • Il peut y avoir des signes physiques de problèmes de jeu électronique. Par exemple, on peut éprouver des troubles du sommeil, subir des changements dans les habitudes de sommeil ou se sentir constamment agité.
  • Le jeu électronique trop fréquent peut conduire à manquer des repas et une mauvaise hygiène personnelle. Cela pourrait conduire à la perte de poids, des maux de doigts, de cou et de dos, le syndrome du canal carpien, et les yeux secs ou les yeux rouges.

Si vous vous sentez qu’un ami, un collègue ou un membre de la famille est à risque de pratiquer le jeu Internet de façon excessive, voici quelques signes avant-coureurs à prendre en considération:

  • Les signes avant-coureurs les plus évidents à préavis sont ceux du comportement. Les co-travailleurs peuvent commencer à montrer une baisse de la performance au travail..
  • Amis et famille peuvent progressivement mettre moins d'effort dans les tâches et les responsabilités. Lorsqu’ils ne travaillent pas, les individus peuvent avoir tendance à lire au sujet du jeu électronique. La plupart des sujets de conversations peuvent aussi graviter autour des jeux vidéo et des événements qui se sont produits dans le jeu.
  • Certaines personnes peuvent même commencer à négliger d'importantes responsabilités afin de continuer le jeu. Par exemple, plutôt que de sauver de l'argent ou le dépenser à l'épicerie, des fonds supplémentaires peuvent aller à des dépenses Internet d’accessoires au jeu électronique.
  • Le temps passé en ligne par la suite augmente alors qu'ils tentent de jouer à chaque fois qu’ils sont libres. Cela peut conduire à des « bringues» de jeu excessif et fréquent. Pour certains, la tâche d'arrêter de jouer devient trop difficile. Même si le désir de faire quelque chose d'autre est fort, ils peuvent ne pas être en mesure de quitter le jeu.
  • D'autres signes perceptibles sont des changements à la relation. Par exemple, un collègue ou un ami peut recourir au mensonge, afin de continuer à jouer ou garder leur vie de jeu un secret. Ils peuvent même utiliser des mensonges pour éviter de sortir socialement avec des amis afin de continuer à jouer à des jeux vidéo.
  • Le temps accordé aux responsabilités sociales, comme ami, partenaire ou parent commence à être remplacé par le jeu et les amis en ligne.
  • D'autres peuvent commencer à remarquer ces changements, et cela peut conduire à des sentiments de culpabilité personnelle.
  • Enfin, si vous êtes intéressés, voici quelques ressources pour accéder à l'information et demander de l'aide.

Pour de plus amples renseignements sur ce sujet ou d'autres sujets, communiquez avec votre bureau local de la Promotion de la santé.