Les quatre grandes stratégies : Améliorer le rendement et réduire le risque de problèmes de santé mentale

Les « quatre grandes stratégies » sont les techniques pratiques du programme En route vers la préparation mentale et reposent sur un programme élaboré par le US Naval Special Warfare Centre. Le programme, qui s’inspire de la psychologie de la performance sportive, mise sur l’établissement d’objectifs, la visualisation, la verbalisation intérieure et la gestion de l’état d’alerte pour atténuer les réactions physiologiques automatiques du corps en situation de stress et de peur extrêmes. Les techniques recommandées sont enseignées au cours des séances en classe du processus de communication de l’information sur la santé mentale qui précède le déploiement afin que les participants puissent « entraîner leur cerveau » et accroître leur rendement pendant le déploiement. De plus, elles sont maintenant incluses dans tous les cours d’instruction en leadership, car elles peuvent être utilisées pour réduire l’état d’alerte et d’activation physiologique dans lequel se trouvent de nombreux soldats après un événement stressant dans le théâtre des opérations ou en garnison. Toutefois, comme toutes autres techniques, elles doivent être enseignées, encouragées par le mentorat et répétées régulièrement afin d’être efficaces pour les personnes qui les apprennent.

Établissement d’objectifs

L’établissement d’objectifs peut être une source de motivation pour les militaires et guider leur conduite - cette technique fournit aux lobes frontaux de l’information qui leur permet de contrôler l’amygdale. Une personne qui écrit ses objectifs et en parle augmente ses chances de réussite. Cette partie du programme fournit des lignes directrices et des solutions pratiques en matière d’établissement d’objectifs qui peuvent aider les militaires à faire le nécessaire pour réussir de façon saine.

Visualisation ou préparation mentale

La préparation mentale sert à repasser mentalement des situations et des stratégies ainsi qu’à se préparer au défi à venir. La préparation mentale consiste à prévoir tous les scénarios possibles. Il ne s’agit pas d’être négatif ou de se sentir dépassé par les événements, mais plutôt de prévoir d’éventuels problèmes et d’anticiper les solutions. Cette technique nous aide à visualiser le succès et à nous motiver, à gérer notre état d’alerte, à perfectionner nos compétences et notre instruction, à nous recentrer sur les priorités et à nous préparer. Les militaires utilisent déjà cette technique fréquemment, notamment quand ils entraînent les soldats à « voir » la cible visée tomber dans le cadre de la visualisation avant de faire feu, ou quand ils procèdent à des exercices de drill pour faciliter la visualisation du plan.

Verbalisation intérieure

Que vous pensiez pouvoir ou ne pas pouvoir y arriver, l’un ou l’autre est probablement vrai.-- Source anonyme

Ce ne sont pas les événements qui commandent nos émotions et notre comportement, mais plutôt nos pensées au sujet de ces événements. Nous entretenons continuellement un dialogue intérieur avec nous-mêmes. Si nos pensées sont négatives plutôt que positives, elles altèrent grandement notre capacité de réussir. La clé de la verbalisation intérieure est qu’il faut entretenir un discours positif plutôt que négatif.

Certaines pensées négatives et erreurs de raisonnement courantes agissent sur tout le monde et suscitent beaucoup d’émotions. Le fait de repérer ces pensées et ces erreurs et de refuser de les laisser venir à notre esprit peut faire une grande différence et nous aider à changer le message que nous nous envoyons.

Gestion de l’état d’alerte : respiration tactique

La technique de respiration tactique se fonde sur l’observation qu’un bon nombre de personnes respirent superficiellement ou irrégulièrement lorsqu’elles sont anxieuses ou tendues. Cette façon de respirer cause un déséquilibre entre la quantité d’oxygène et de dioxyde de carbone dans le corps, ce qui peut provoquer des symptômes physiologiques d’anxiété. Cette technique est enseignée et répétée à plusieurs reprises pour que les étudiants comprennent comment maîtriser leur respiration correctement et pour qu’ils constatent rapidement les avantages qu’elle présente. En cours d’instruction, on demande aux étudiants de la répéter jusqu’à ce qu’ils la maîtrisent afin qu’ils sachent comment l’utiliser adéquatement, et on leur enseigne certains des principes scientifiques sous jacents.

Date de modification :