Gestion du stress et le méthode d'exposition

La gestion du stress est enseignée à tous les stades des cycles de carrière et de déploiement, car elle fait partie des objectifs globaux du programme d’instruction RVPM. Il s’agit d’un concept qui se retrouve dans tous les principes de base et qui inclut autant des stratégies de gestion des facteurs de stress quotidien que des stratégies de gestion des facteurs de stress aigu. Les divers outils disponibles peuvent aider à fournir des lignes directrices favorisant la compréhension des répercussions du stress sur le rendement, comme le MCSM, ou des stratégies de gestion du stress aigu, comme les quatre grandes stratégies. L’aide entre camarades est aussi un moyen de gérer les deux types de stress mentionnés précédemment et peut permettre de réduire le stress cumulatif.

Conseils pratiques sur la gestion du stress

Maintenez un mode de vie sain - Un sommeil adéquat, de l’exercice et un régime alimentaire équilibré aident le corps à mieux gérer le stress. En période de stress, c’est le plus souvent la saine alimentation et l’exercice qui sont abandonnés en premier.

Concentrez-vous sur les tâches à accomplir, par petites étapes - En cas de stress, les obstacles peuvent sembler insurmontables. De ce fait, il est avantageux de diviser les tâches en petites étapes au lieu de tenter de résoudre le problème dans son ensemble.

Maîtrisez votre respiration - Les marathoniens connaissent tous l’importance de bien respirer. Des respirations abdominales lentes et profondes permettent de libérer les déchets du corps, indiquent au système nerveux central de ralentir et contribuent ainsi à abaisser les niveaux d’anxiété et de stress. Voir aussi la section : Quatre grandes stratégies - Gestion de l’état d’alerte : respiration tactique.

Cultivez un réseau de soutien - Le soutien social constitue une stratégie de prévention efficace. Il peut atténuer les effets du stress et avoir une incidence positive sur le plan de la santé mentale. Voir aussi la section : Aide entre camarades.

Reconnaissez vos limites et prenez des pauses - Il s’avère extrêmement important de marquer un temps d’arrêt approprié pour préserver sa santé mentale.

Ayez l’esprit d’équipe - Rappelez vous l’importance de cet aspect et ce qui a été dit précédemment à propos de la santé mentale.

Reposez-vous, relaxez et amusez-vous - Contrairement aux activités qui nous grugent de l’énergie, les activités que nous aimons pratiquer nous donnent l’énergie nécessaire pour gérer le stress. Toutefois, il arrive souvent que les personnes souffrant de stress cessent « d’avoir du plaisir » à cause d’un manque de temps et de motivation ou d’un désintérêt. Or, il devient alors encore plus important de prévoir des activités positives durant la journée pour gérer efficacement les exigences de la vie.

Parlez à quelqu’un et demandez de l’aide - Détectez les signes qui indiquent des problèmes de santé mentale et sollicitez de l’aide. Une intervention précoce est préférable. Demander de l’aide exige du courage.

Soyez à l’affût de vos propres signes de détresse - Surveillez la présence des signes et des symptômes énoncés dans le continuum de la santé mentale.

Prendre soin de vous doit s’inscrire dans vos priorités - Tous les éléments positifs cités dans les zones vertes et jaunes doivent être mis en application même si vous êtes dans les autres zones du continuum.

Allez chercher de l’aide le plus tôt possible - Des interventions précoces peuvent favoriser un rétablissement rapide. Il existe de solides preuves cliniques qui montrent que plus le traitement est mis en place tard, plus le chemin vers le rétablissement est difficile.

Maintenez vos contacts sociaux - Le besoin d’isolement peut être très fort quand on est aux prises avec des problèmes de santé mentale, mais il est bon de miser sur le soutien social pour faire face à des problèmes de ce type.

Suivez les recommandations des professionnels de la santé - Vous n’avez peut-être pas de prise sur la cause de vos problèmes de santé mentale. Il vous appartient cependant de vous refaire une santé, alors prenez de sages décisions et suivez les conseils des professionnels qui vous aident.

Méthode d’exposition au stress (MES)

La méthode d’exposition au stress (MES) est abordée dans le cadre de l’instruction avancée en leadership. On la présente à des personnes qui ont une influence sur l’élaboration des programmes d’instruction et la prise de décisions stratégiques, dans le but d’offrir un cadre psychologique qui prépare mieux les candidats à la réussite. Les processus et les concepts présentés servent à fournir des modèles de développement des compétences fondés sur des données probantes et pouvant être appliqués à l’instruction dans n’importe quel élément. La MES est fondée sur les principes de désensibilisation progressive au stress et fournit aux chefs des lignes directrices en ce qui concerne l’instruction en matière de lutte contre le stress. Le principal objectif de la MES est de préparer le personnel des FAC à demeurer efficace dans les situations où le niveau de stress est très élevé. Cet objectif est atteint au moyen d’une méthode d’instruction divisée en trois phases qui a été élaborée par Driskell et ses collègues (1998). Voici les trois phases de cette méthode :

  1. Phase 1 : Transmission d’information
  2. Phase 2 : Acquisition de compétences
  3. Phase 3 : Application et mise en pratique
Date de modification :