OUTCAN

À propos du “Programme”

Le mot OUTCAN réfère à "Hors-Canada." Le Programme OUTCAN du MDN/FC comprend tous les programmes et initiatives dans le MDN/FC qui impliquent la création des postes OUTCAN ainsi que les affectations du personnel du MDN/FC.  Le programme OUTCAN n'inclue pas les déploiement en opérations qui elles sont régies par un commandement opérationnel.

Le 1er juin 2006, le VCEMD est devenu l'autorité responsable et imputable pour les activités sous le Programme OUTCAN. La surveillance du Programme a été déléguée au CEM du VCEMD. La section de coordination de OUTCAN a été créée dans le but d'aider le CEM du VCEMD dans cette fonction.

La tâche première de la section de coordination est l’élaboration des consignes et des politiques reliées au Programme, relève du CEM VCEMD et détient les responsabilités suivantes :

  • Point central de coordination de toutes les questions liées à la gouvernance des affectations à l’étranger;
  • Établissement des politiques et de la gouvernance des affectations à l’étranger;
  • Coordination des travaux d’état-major sur les questions liées aux affectations à l’étranger que l’on présente au CEM VCEMD aux fins d’approbation;
  • Gestion des affectations à l’étranger dans le cadre de réunions du Conseil d’examen présidées par le CEM VCEMD;
  • Pouvoir d’affecter du personnel à une unité hôte dans le cadre d’une opération menée par un pays étranger; et
  • Création, gestion et actualisation de la base de données sur les affectations à l’étranger (y compris les postes permutables, volet étranger au Canada).

Le programme OUTCAN est composé de

Les membres des organisations OUTCAN forment le staff OUTCAN. Cependant, la communauté du staff OUTCAN comprend également les membres suivants :

  • Contribution du MDN/FC à l’OTAN (incluant RMN, RLN, CANMILREP);
  • Contribution du MDN/FC à NORAD;
  • Contribution du MDN/FC à la Mission permanente du Canada auprès des Nations Unies;
  • Entités diplomatiques de la Défense qui inclut les Attachés de la Défense, ELFC(W) et ELFC(L);
  • Positions d’échanges militaires selon les ententes avec les pays étrangers et incluant des positions de liaison, affectation et/ou détachement (réciproque ou autre);
  • Affectation du service de sécurité de la police militaire (SSPM) à MAECI;
  • Membres participant au Collège d’état-majeur à l’étranger ainsi que les positions dédiées à l’éducation, aux études supérieurs et plusieurs institutions militaires et civiles; et
  • Unités de soutien OUTCAN: USFC Europe, USFC Colorado, ELFC Washington, ELFC London et SSME.

Envisagez-vous une affectation outre Canada?

Avant de penser à appliquer pour une affectation Outre Canada (OUTCAN), vous devez, tant pour vous-même que pour votre famille, lire attentivement les renseignements contenus dans cette page et évaluer sérieusement si vous et votre famille êtes prêts pour cette grande aventure.

  • État Matrimonial - Le Canada est un pays libéral qui respecte les droits et les libertés d’un large éventail de groupes. Malheureusement, les lois canadiennes ne s’appliquent pas partout dans le monde et les droits dont vous jouissez comme citoyen du pays ne sont peut-être pas reconnus ailleurs. Les membres des FC outremer servent habituellement sous la Convention sur le statut des forces (SOFA), laquelle s’applique aux personnes à charge. La plupart des pays ne reconnaissent pas les unions de fait et les unions homosexuelles. Qu’est-ce que cela implique si c’est votre cas Ceci : votre partenaire n’aura pas droit aux privilèges suivants qui sont normalement offerts aux conjoints.
  • Famille Élargie - Si vous prévoyez amenez d’autres membres de votre famille, vous devez immédiatement en informer votre USTC bénéficiaire car, dans certains pays, il faut obtenir l’autorisation des autorités. Si vous omettez d’informer l’unité concernée, les coûts afférents au déplacement de ces personnes pourraient être ENTIÈREMENT à votre charge. Qui plus est, dans certains pays les soins médicaux offerts à la famille immédiate ne sont pas offerts à la famille élargie. Vous devrez donc assumer tous les coûts afférents (la facture risque d’être très salée).
    • Un visa spécial de l’OTAN. Votre partenaire n’aura droit qu’à un visa de touriste et devra normalement quitter le pays tous les 3 à 6 mois puis faire une nouvelle demande de visa. Les déplacements seront à la charge du militaire et ne seront pas remboursés par les FC;
    • L’accès aux établissements médicaux et aux autres installations militaires comme le commissariat (épicerie), l’économat (équivalent de CANEX), les gymnases, etc.… et
    • Dans certains cas, les perspectives d’emploi des partenaires peuvent être nulles.
  • Congé de maternité/parternité - Il se peut qu’on limite la durée du congé de maternité/paternité lorsque vous êtes affecté à l’extérieur du Canada à cause des exigences opérationnelles et du nombre restreint de remplaçants.
  • Évaluation de la condition physique - Les membres de FC doivent se soumettre à une évaluation de leur condition physique immédiatement avant de se rendre à leur nouveau lieu d’affectation car ils risquent de ne pas avoir accès à ce service pendant la durée de leur service à l’étranger.
  • Apprentissage de la langue officielle - L’enseignement d’une langue seconde peut ne pas être offerte au lieu de votre affectation. Cela risque d’avoir des effets négatifs sur votre profil linguistique.
  • Emploi du conjoint - Il se peut que votre conjoint ne soit pas autorisé ou capable de travailler à votre nouveau lieu de service. Vous devez déterminer si la chose risque d’avoir des répercussions sur son moral.
  • Dépistage de drogues/VIH et vaccins -  Il se peut que le pays hôte exige que vous vous soumettiez à un dépistage de drogues et/ou du VIH et que vous soyez vaccinés contre la variole ou la fièvre charbonneuse. Les politiques du MDN en matière de dépistage et de vaccination sont périodiquement modifiées. Vous devriez communiquer avec votre USTD bénéficiaire pour obtenir plus de renseignements.
  • Éducation des enfants - Les besoins d’éducation de vos enfants, par exemple, cours de français ou cours spécialisés, risquent de ne pas pouvoir être facilement comblés dans votre nouveau lieu de service. Pour obtenir tous les renseignements utiles, visitez le site Dependent Education Management (gestion de l’éducation des personnes à charge).
  • Soins médicaux - Vous devriez vérifier si le médecin militaire est au courant de tout ce qui concerne votre état de santé ou celui des personnes à charge qui vous accompagneront, et en particulier de ce qui suit.
  • Déploiement - Ne croyez pas que le fait d’être affecté hors du Canada vous enlève toute chance d’être déployé. En réalité, de plus en plus de membres des FC affectés outremer sont déployés dans diverses missions partout sur la planète. Vous seriez avisé de prévoir comment votre famille pourra se débrouiller si vous êtes déployés pour six (6) mois pendant votre affectation hors du Canada.
    • Les problèmes de santé pour lesquels ces dernières suivent actuellement un traitement;
    • Les médicaments qu’elles prennent ou qui leur sont prescrits;
    • Tout état chronique qui doit être traité au moins une fois par année;
    • Les séjours dans un hôpital pour des soins ou une chirurgie quelconques;
    • Les antécédents de dépression ou le dossier des traitements pour des troubles de l’humeur;
    • Vous devriez demander à votre médecin de famille une lettre faisant état des antécédents médicaux de toutes les personnes à votre charge et, le cas échéant, des traitements qu’elles suivent actuellement, (avec la liste des personnes compétentes); et
    • Cet élément est probablement le plus important du processus de présélection. Il est crucial d’indiquer tous les médicaments qui sont consommés car certains peuvent être interdits dans le pays qui vous accueillera
  • ChocH Culturel - Le dernier point, mais certainement pas le plus bas sur l’échelle d’importance, est le choc culturel. Avez-vous, vous et les vôtres, déjà été affectés à l’extérieur de votre province d’origine et à plusieurs endroits différents Comment avez-vous absorbé la différence De la même manière que les provinces et les territoires canadiens sont différents les uns des autres, les États-Unis sont très différents du Canada. Et il y a même des différences entre les États. Lorsqu’on est affecté dans un pays anglophone, on ne doit pas penser qu’on ne vivra pas de choc culturel. Le R.-U. est très différent du Canada. En outre, le choc culturel sera encore plus grand si votre destination est un pays dont vous ne connaissez pas la langue. Comment réagirez-vous Pensez à vos enfants adolescents. À quand remonte la dernière fois où ils ont déménagé Comment réagira votre famille devant la lointaine séparation du reste des parents et des amis Nous avons effleuré le sujet à la rubrique sur les soins médicaux : comment vous et votre famille réagirez-vous aux changements du milieu environnant, par exemple, vivre dans un pays où le soleil disparaît derrière les nuages pendant plusieurs mois Pensez aussi aux autres différences culturelles comme les habitudes de la conduite automobile, les heures d’ouverture des magasins, le système bancaire (dans certains pays, on n’utilise plus de chèques), la criminalité, la pollution, etc.
  • Garde d'enfants - L’accès à des services de garde d’enfants est très limité; il est même inexistant à certains endroits. Les CRFM en Europe n’exploitent pas de garderies réglementées;
  • Emploi des conjoints - En ce qui concerne l’emploi des conjoints, afin d’éviter toute présupposition, une note devrait indiquer que les conjoints n’ont pas droit aux prestations d’assurance-emploi; et
  • Langues - Des efforts considérables sont déployés pour offrir des services de soutien dans les deux langues officielles. Toutefois, cela est parfois impossible, surtout pour ce qui est des services en français.

Alerte : Information Importante

Cela n’est qu'un échantillon des défis que vous et votre famille aurez à surmonter durant votre affectation à l’étranger. Vous vous devez de chercher l’information et les conseils nécessaires qui vous permettront de prendre une décision éclairée sur cette importance question.

Pour plus d'information: Travailler à l'étranger - Comment y voir clair

Le Bureau de soutien à l'emploi des conjoints du MAECI

À noter: les services du BSEC sont réservés aux membres accrédités à une mission canadienne, tel CDLS(L), CDLS(W), les attachés militaires, les CFILO accrédités et BNATO.

De retour de poste ou en préparation de votre affectation à l'étranger : votre conjoint peut recevoir l'aide du BSEC.

Le Bureau du soutien à l'emploi des conjoints (BSEC) aide à la permutation des employés en facilitant les opportunités d'emploi pour les conjoints par un service personnalisé et par le développement d'outils et de politiques adaptés à leurs besoins.

Le BSEC travaille à augmenter les options liées à l'emploi des membres des familles des employés permutants tant au pays qu'à l'étranger :

Partez-vous en affectation ?

Les employés et leur conjoint peuvent bénéficier des services et du soutien du BSEC dès le début du processus d'affectation. Commencer la recherche d'emploi avant de partir en affectation peut s'avérer bénéfique. Les conjoints trouveront beaucoup d'information auprès du BSEC , notamment, en ce qui a trait aux rapports sur les possibilités d'emploi pour les conjoints dans nos missions à l'étranger et de l'information sur la façon dont les conjoints peuvent obtenir une autorisation de sécurité. Pour obtenir du soutien tout au long des démarches de recherche d'emploi de votre conjoint, contacter la coordonatrice du BSEC bien avant de partir en affectation.

Vous revenez à l'administration centrale ?

Tenez votre conjoint au courant des possibilités d'emploi, du soutien offert aux conjoints et des activités de formation ou d'information en l'inscrivant dès aujourd'hui à notre base de données. Envoyez nous ses coordonnées par courriel : SESO-BSEC.HFP@international.gc.ca

Support administratif journalier

Les services de support administratif et de paye peuvent être donné aux membres OUTCAN par une multitude d’organisations, svp vous référer à votre message d’affectation afin de connaître votre unité d’appartenance.

Les unités de soutien pour la tenue des dossiers (USTD), ci-dessous, sont chargées du soutien administratif au jour le jour. Il est possible d'accéder à leurs sites Web respectifs:

Date de modification :