Le projet de prolongation de la durée de vie du système d’aide au commandement terrestre (PV SACT)

Nouvelles

Aucun article trouvé correspondant à votre recherche. Vous pouvez faire une nouvelle recherche plus tard.

Contexte

Le parc de véhicules tactiques de la Force terrestre prend de l’expansion, tant en nombre qu’en types de véhicules. L’incapacité à acquérir ou à produire d’autres pièces d’équipement compatibles avec le système tactique de commandement, de contrôle et de communication – système intégré de liaisons radio (STCCC-IRIS) pour appuyer son développement signifie qu’il faut acquérir du nouvel équipement de communication en réseau afin d’équiper les nouveaux véhicules au fur et à mesure qu’ils seront mis en service. De plus, les commandants embarqués, les commandants d’équipage et les spécialistes disposent d’une connectivité limitée entre les véhicules déployés et le quartier général statique ou le poste de commandement, les capteurs et les services du renseignement.

Le système d’aide au commandement terrestre est un système tactique de commandement et de contrôle hautement intégré composé de nombreux sous-systèmes qui aide à la fonction de commandement à l’échelle de l’Armée canadienne. Constitué d’un grand nombre d’éléments matériels, de micro-logiciels et de logiciels, il fait partie intégrante de tout véhicule et de toute plate-forme de système d’armes de l’Armée canadienne.

Le projet de prolongation de la durée de vie du système d’aide au commandement terrestre va améliorer l’échange de renseignements à l’intérieur et entre les diverses plates-formes de véhicules tactiques de l’Armée canadienne et entre celles-ci, et ce, grâce à la mise en œuvre de deux capacités distinctes :

  • la modernisation du réseau des véhicules tactiques visant un certain nombre de véhicules tactiques de l’Armée, ce qui comprend la mise à niveau du réseau local actuel grâce à l’introduction de sélecteurs de communications et de distributeurs d’alimentation à faible encombrement;
  • l’installation d’une nouvelle capacité mobile de communications par satellite sur de nombreux véhicules de l’Armée afin d’améliorer aussi bien le commandement et le contrôle que le partage d’information provenant d’opérations de renseignement, de surveillance et de reconnaissance pendant les déplacements.

Renseignements supplémentaires

Mises à jour

Mises à jour

Détails du projet

Livrables du projet

Sélecteurs de communication et distributeurs d’alimentation à faible encombrement

Le 26 octobre 2012, à la suite d’un processus concurrentiel, le gouvernement du Canada a octroyé un contrat d’une valeur de 38,7 millions de dollars à l’entreprise DRS Technologies Canada Ltd., de Carleton Place, en Ontario, couvrant la fabrication de 13 624 sélecteurs de communication et de 4 937 distributeurs d’alimentation à faible encombrement ainsi que de pièces de rechange, le tout réparti sur une période de trois ans.

Le contrat contient également deux options de prolongation d’un an pour la fabrication de sélecteurs des communications, de distributeurs d’alimentation et de pièces de rechange supplémentaires.

Les sélecteurs de communication et les distributeurs d’alimentation seront intégrés aux véhicules tactiques de l’Armée, comme le véhicule blindé léger III amélioré, le nouveau véhicule de patrouille blindé tactique et le véhicule de combat rapproché proposé, au fur et à mesure de leur mise en service. Ces dispositifs amélioreront également l’échange de renseignements entre les autres plates-formes de véhicules des Forces armées canadiennes (FAC) qui existent actuellement.

Les 100 premiers sélecteurs de communication et les 50 premiers distributeurs d’alimentation à faible encombrement seront livrés dans les six mois suivant l’attribution du contrat, le reste devant l’être selon un échéancier mensuel qui se terminera trois ans après la date d’attribution du contrat, soit d’octobre 2012 jusqu’au 15 juillet 2015. Les parcs de véhicules équipés du réseau local amélioré devraient être opérationnels d’ici l’automne 2013.

Sélecteurs de communication

Le sélecteur de communication est un dispositif de routage et de commutation intelligent qui permettra de prendre en charge les fonctionnalités du dispositif de commande utilisateur, du boîtier d’accès au réseau, de l’unité d’accès radio et du commutateur Ethernet du réseau local qui se trouvent actuellement dans la plupart des véhicules de l’Armée.

Un certain nombre de sélecteurs seront installés dans chacune des plates-formes prévues à cet effet dans le but de constituer l’armature du réseau des véhicules tactiques, permettant ainsi l’utilisation du système d’aide au commandement terrestre dans les véhicules.

Les militaires des FAC seront en mesure de communiquer avec les autres membres de l’équipage de leur véhicule grâce à l’utilisation d’un casque d’écoute muni d’un microphone branché aux divers sélecteurs de communication, et ils pourront également échanger des données et des renseignements opérationnels avec d’autres véhicules et avec le quartier général à partir d’un ordinateur relié au sélecteur.

Distributeurs d’alimentation à faible encombrement

Les distributeurs d’alimentation à faible encombrement sont des dispositifs compacts spécialement conçus pour fournir une alimentation filtrée aux sélecteurs de communication. Une alimentation filtrée est essentielle afin d’éviter que l’équipement électronique d’un véhicule soit endommagé au moment des baisses ou des hausses de tension accompagnant le démarrage ou l’arrêt du moteur du véhicule.

Panneau d'interface de véhicule

Le réseau local amélioré permet l’échange d’information entre les radios, les terminaux de données et d’autres dispositifs au moyen d’une seule plate-forme de combat. Il offre aussi une capacité de routage et de communication qui permet l’échange d’information avec d’autres plates-formes et nœuds de communication.

Dans certaines circonstances opérationnelles, les véhicules de combats doivent demeurer sédentaires pendant un certain temps. Afin de pouvoir échanger de l’information sans laisser une signature radio et d’utiliser les radios et les dispositifs d’un autre véhicule de combat ou d’un autre nœud de communication, il est nécessaire de relier physiquement les véhicules et les nœuds à l’aide d’un câble. Un panneau d’interface de véhicule fournit un point d’entrée à l’extérieur d’un véhicule pour relier des câbles externes au réseau local amélioré interne sans avoir à ouvrir les portes ou les écoutilles. Le panneau d’interface de véhicule permet de faire une conversion entre le câble en cuivre utilisé pour le réseau local amélioré à l’intérieur de la plate-forme et les câbles à fibres optiques utilisés entre les plates-formes et il fournit également l’alimentation qui permet de soutenir l’exportation d’information sur le câble à fibres optiques. Le panneau d’interface de véhicule contient aussi des ports qui permettent d’exploiter la capacité à distance des sélecteurs de communication, des téléphones de campagnes et des systèmes d’alarmes qui se connectent à l’extérieur du véhicule.

Le projet de prolongation de la durée de vie du système d’aide au commandement terrestre (PV SACT) doit aboutir à la publication d’une demande de proposition (DP) pour la fabrication de panneaux d’interface de véhicule, modèle 25. Ce modèle de panneau sera conçu dans le cadre d’un contrat du MDN existant et le concepteur va produire une série de documents techniques qui contiendra suffisamment de détails pour permettre à l’industrie de participer au processus d’appel à la concurrence pour la fabrication des dispositifs. Un tiers participera à l’élaboration d’une série de tests clés en main qui sera utilisé par l’industrie lors de la fabrication des panneaux de modèle 25. La série de tests utilisée par l’industrie et le MDN facilitera le contrôle de la qualité pendant la fabrication.

Une « Journée de l’industrie » a eu lieu le 16 juillet 2012 en vue de fournir des renseignements aux entreprises de cette industrie. Les prochaines étapes du projet seront dévoilées le moment venu.

Soutien au commandement de combat en mouvement

Le PV SACT sera aussi l’occasion d’acquérir des terminaux de télécommunications par satellite en mouvement Satcom-On-The-Move (SOTM) pour répondre au besoin de soutien au commandement de combat en mouvement et d’installer ces terminaux sur de nombreuses plateformes. Ces terminaux en mouvement permettront aux commandants tactiques et aux capteurs principaux de disposer d’une capacité de recours à une transmission de la voix et de données qui sera mobile, tactique et de haute capacité, au-delà de la portée. L’acquisition d’une capacité de télécommunications par satellite SOTM aura lieu à la suite d’un processus concurrentiel.

Renseignements techniques

Renseignements pour l’industrie

Avertissement

L'information diffusée sur ce site Web ne constitue ni un appel d’offres, ni une demande de propositions (DP), ni une demande de prix et de disponibilité pour le compte ou au nom du gouvernement du Canada. Cette publication électronique ne donnera pas lieu à l’attribution de contrats. Les documents fournis doivent être considérés comme des ÉBAUCHES. La version définitive d'un ou de plusieurs documents peut être diffusée avec une DP (émise par Travaux publics et Services gouvernementaux Canada) et être plus ou moins différente de l'ébauche. Même si les commentaires sont toujours bien accueillis, l'invitation à commenter des ÉBAUCHES de documents ne constitue pas un engagement à donner suite à ces commentaires ni à les intégrer à la version définitive des documents.

Toute reproduction en partie ou en totalité du contenu sous quelque forme que ce soit est interdite, sauf dans les cas suivants :

  1. Vous pouvez imprimer ces pages ou les télécharger sur un disque dur local comme document d’information aux fins de renseignements seulement. Vous n’êtes pas autorisés à intégrer ces renseignements en totalité ou en partie à un autre document, que ce soit en format papier, électronique ou sous toute autre format. Aucune partie de ces pages ne peut être, ne serait-ce qu’en partie, reproduite, stockée ou transmise sur un autre site Web ou système de recherche documentaire électronique.
  2. Vous pouvez copier le contenu pour des tiers aux fins d'information seulement, mais uniquement si vous indiquez qu'il provient de la page du PV SACT (vous devez annoter le document à cette fin et le préciser ainsi que l'adresse de la page Web du PV SACT sur la copie). Vous devez informer les tiers que ces conditions s'appliquent aussi à eux et qu'ils doivent s'y conformer.

Comment présenter une demande de renseignements

Toutes les demandes de renseignements doivent être soumises par écrit à l'autorité contractante.

Il est important que les soumissionnaires éventuels citent le plus fidèlement possible le numéro de l'article auquel renvoie la demande de renseignements.

Les soumissionnaires éventuels devraient prendre soin de formuler chaque question de manière suffisamment détaillée pour que le Canada puisse y répondre avec précision. Les demandes de renseignements techniques qui ont un caractère de propriété exclusive doivent porter clairement la mention « propriété exclusive » vis-à-vis de chaque article pertinent. Les éléments portant la mention « propriété exclusive » feront l'objet d'une discrétion absolue, sauf dans les cas où le Canada considérerait que la demande de renseignements n'a pas un caractère de propriété exclusive. Le Canada peut réviser les questions ou peut demander aux soumissionnaires de le faire, afin d'en éliminer le caractère de propriété exclusive, et permettre la transmission des réponses à tous les soumissionnaires. Le Canada peut ne pas répondre aux demandes de renseignements dont la formulation ne permettrait pas de les diffuser à tous les soumissionnaires.

Comment formuler une demande de renseignements

Renseignements disponibles : Les soumissionnaires éventuels peuvent obtenir sur demande les renseignements qui seront fournis sur media électronique. Les versions des documents fournis seront celles qui sont en vigueur.

Demande de renseignements : Les soumissionnaires éventuels doivent soumettre par écrit leur demande de renseignements à l'autorité contractante soit par courriel ou par la poste, et inscrire l'adresse où envoyer les renseignements.

Entente de confidentialité : Les demandes de renseignements doivent être accompagnées d'une copie originale dûment signée de l'entente de confidentialité. Une copie de la entente de confidentialité peut être demandée à partir de : LCSSLE-PVSACT@forces.gc.ca ou au 819-997-351 (Télécopieur : 819-994-3460).

Marchandises contrôlées : L'information comprend des marchandises visées par la Loi sur la production de défense, L.R.C., 1985, ch. D-1. Les soumissionnaires éventuels doivent savoir qu'au Canada, seules les personnes inscrites au Programme des marchandises contrôlées, ou qui en sont exemptées ou exclues en vertu de la Direction des marchandises contrôlées (DMC) sont légalement autorisées à examiner, à posséder ou à transférer des marchandises contrôlées. Le numéro d'inscription au Programme des marchandises contrôlées du soumissionnaire éventuel doit être inscrit sur la demande de renseignements, ou une preuve écrite de son exemption ou exclusion doit être produite. Il en est de même pour toute autre personne à qui le soumissionnaire éventuel donnerait accès aux marchandises contrôlées.

Pour s'inscrire au PMC de la DMC, reportez-vous à l'Inscription auprès de la DMC.

Panneau d'interface de véhicule

Les documents suivants sont fournis sur demande pour examen seulement auprès du bureau de projet PVSACT, à LCSSLE-PVSACT@forces.gc.ca. Veuillez ne pas envoyer de courriel à TPSGS sur cette question à l’heure actuelle.

 

Le(s) document(s) suivant(s)
VersionTitre du document
0.1 Vehicle Interface Panel (VIP) DRAFT v.01 Data Package - Contenu du CD
Programme canadien des biens contrôlés disponible sur demande pour examen par les soumissionnaires potentiels.

 

 

Date de modification :