Projet de système de véhicules de soutien moyen

Résumé du projet

Grâce au Projet de systèmes de véhicules de soutien moyen (SVSM), le gouvernement du Canada fait l’acquisition d’un nouveau parc de camions logistiques de poids moyen pour les Forces armées canadiennes afin de remplacer sa flotte actuelle de véhicules logistiques moyens à roues (VLMR), en service depuis les années 80. En plus, ce projet a fait l’acquisitions d’espaces de travail mobiles créés à partir de conteneurs ISO, ou « abris équipés », qui fournissent des capacités médicales et dentaires, et qui peuvent servir comme atelier, comme cuisine de campagne et comme poste de commandement, entre autres.

Ces nouveaux camions et matériels connexes fourniront le transport et le soutien logistique sur le terrain, et assureront le transport de l’équipement et de l’approvisionnement là où on en a le plus besoin, au pays et à l’étranger.

Le projet SVSM est un projet comportant plusieurs étapes et inclut cinq composantes :

  1. Camions militarisés en vente sur le marché (MilCOTS) (complété)
  2. Abris (complété)
  3. Équipement des abris (complété)
  4. Camions de modèle militaire normalisé (MMN), incluant des remorques, des systèmes de protection blindée et un soutien en service (en cours)
  5. Améliorations mineures de l’infrastructure (en cours)

Étapes du projet

Étape 4 : Mise en oeuvre

 

1. Identification

1. Identification

  • 20 octobre 2000
2. Analyse des options

2. Analyse des options

  • 15 juillet 2004
3. Définition

3. Définition

  • Approbation préliminaire du projet : juin 2006
4. Mise en œuvre

4. Mise en œuvre

  • Approbation du projet – étape 4 : Camions de modèle militaire normalisé (MMN), des remorques, et des systèmes de protection blindée (cabines blindées) : mai 2015
    • MMN, attribution du contrat : juin 2015
    • MMN, première livraison : fin d’automne 2017
    • MMN, livraison complète : mi-2019
  • Approbation du projet ‐ étape 5 : infrastructure : mai 2015
5. Clôture

5. Clôture

  • Decembre 2020

Renseignements supplémentaires

Mises à jour

Mises à jour

Novembre 2016
Livraison du dernier abri équipé de l’entreprise DEW Engineering.

Juin 2015
Deux contrats sont octroyés à l’entreprise Mack Defense pour l’acquisition de 1 537 camions de modèle militaire normalisé (MMN), y compris des remorques, et des systèmes de protection blindée, avec une première livraison prévue à l’autonome de 2017.

Février 2015
Les FAC obtiennent les 994 abris achetés (en plus d’un prototype) de l’entreprise DEW Engineering.

Mars 2011
Le projet du SVSM obtient l’ensemble de 1 300 MilCOTS achetés de Navistar Defense LLC.

Avantage pour les entreprises canadiennes

Avantage pour les entreprises canadiennes

Retombées industrielles et régionales

Entrepreneurs

Certains des liens suivants mènent à des pages web qui n’appartiennent pas au gouvernement du Canada, et qui sont accessibles en anglais seulement.

Information technique

Au sujet du Projet de systèmes de véhicule de soutien moyen (SVSM)

Spécifications techniques du SVSM

Spécifications des MilCOTS

  • Longueur : 11,1 mètres
  • Charge remorquée maximale : 10 tonnes
  • Équipage : 1 à 23 (dépendant de la variante)
  • Variantes : 6

Spécifications des abris

  • Longueur : 6,1 mètres
  • Poids brut maximal : 7 000 kg à 10 000 kg (dépendant de la variante)
  • Équipage : 2 à 12 (dépendant de la variante)
  • Variantes : 6
  • Configurations : 28

Spécifications des MMN

  • Longueur : nominal 10 à 11 mètres (dépendant de la variante)
  • Capacité nominale : 9,5 tonnes
  • Équipage : 1 à 27 (dépendant de la variante)
  • Variantes : 5
    • Cargaison;
    • Cargaison avec grue;
    • Équipe mobile de réparation;
    • système de maniabilité;
    • Tracteur d’artillerie.
Coût du projet

Coût du projet

Le coût du Projet de SVSM s’élève à 1,5 milliard de dollars, y compris 50 millions de dollars pour des contrats principaux de soutien en service.

Le coût comprend :

  • les véhicules;
  • les abris équipés;
  • les remorques;
  • les systèmes de protection blindée;
  • le soutien en service;
  • les coûts de gestion de projet;
  • l’infrastructure.
Date de modification :