Services GAD 2015 – Systèmes navals

Navire de soutien interarmées (NSI)

Nouveaux systèmes et remplacement des systèmes existants

Objectif

Remplacer les pétroliers ravitailleurs d’escadre de la Marine royale canadienne, qui ont atteint la fin de leur durée de vie utile tel qu'annoncé le 19 septembre 2014. Ce projet de NSI fournira au Canada une capacité de soutien naval moderne, adaptée aux tâches et déployable à l’échelle mondiale. Il répondra à la nécessité essentielle de maintenir les capacités de soutien de la flotte et des hélicoptères et permettra d’améliorer les capacités interarmées. Le projet prévoit la livraison de deux navires de soutien interarmées avec l’option d’en acquérir un troisième.

Besoins

Le navire de soutien interarmées fournira un soutien en mer à un groupe opérationnel naval canadien déployé, et une capacité limitée de transport maritime et de soutien des opérations à terre. En juin 2013, le Canada a sélectionné le modèle allemand de classe Berlin comme fondement du navire de soutien interarmées. Les capacités du NSI étayeront l’aptitude du Canada à déployer et à soutenir les forces navales canadiennes dans le monde entier pour de longues périodes. L’équipage du NSI sera composé de 199 personnes, plus le personnel de mission et du détachement aérien, pour un total de logement à bord de 239 personnes. Le NSI sera capable d’atteindre une vitesse de 20 nœuds, avec une autonomie de 10 800 milles marins et une capacité permettant d’atteindre les installations navales de Nanisivik pendant la saison de navigation d’été. Ses deux postes de ravitaillement en mer (REM) à double usage offriront un soutien de 29 jours à un groupe opérationnel naval canadien, à la fois en carburant et en ravitaillement. Le NSI transportera deux hélicoptères CH148 Cyclone et offrira des capacités de maintenance de deuxième niveau aux hélicoptères du groupe opérationnel naval. Il sera équipé de systèmes d’autoprotection, comme un système de démagnétisation, un leurre antitorpilles Nixie, une capacité de défense contre les attaques chimiques, biologiques, radiologiques ou nucléaires (CBRN), des systèmes d’armes de combat rapproché, des contre-mesures électroniques et un poste de tir naval télécommandé. Les installations médicales du NSI seront dotées des capacités du rôle 2E de l’OTAN (évacuation médicale tactique) pour soutenir une gamme d’opérations, notamment l’aide humanitaire et de secours aux sinistrés. Les systèmes de base de commandement, de contrôle, de communications, d’informatique et de renseignement (C3IR) du NSI contribueront à la connaissance du domaine maritime. Le navire de soutien interarmées disposera également de systèmes de transfert de marchandises robustes pour les charges utiles de mission, à savoir des grues et des péniches de débarquement.

Estimation préliminaire

  • Plus de 1,5 milliard de dollars

Calendrier prévu

  • 2016
    • Approbation de la mise en œuvre
    • Diffusion de la demande de propositions
    • Attribution du contrat
  • 2020
    • Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins de la marine
Téléphone : 819-939-3950

Soumettez vos idées


Les renseignements que contient cette page sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Cependant, les renseignements fournis peuvent être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus que la mise en œuvre subséquente du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Veuillez noter que les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires de l’industrie intéressés. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du MDN, au 1-866-377-0811.

Date de modification :