Commandement – Forces d’opérations spéciales du Canada

Systèmes aériens et d’aviation

Le COMFOSCAN dispose de systèmes aériens intégrés (les hélicoptères CH-146 Griffon du 427e Escadron d’opérations spéciales d’aviation), mais l’interopérabilité avec d’autres systèmes aériens non intégrés (comme les plates-formes de l’Aviation royale canadienne) présente de l’intérêt. Pour permettre l’exploitation rapide des technologies émergentes, le Ministère collabore avec le secteur privé à la mise à niveau des capteurs ou des systèmes afin de permettre l’interopérabilité des FOS.

Capteurs de renseignement, de surveillance et de reconnaissance

Les technologies et les capteurs doivent permettre un sondage rapide de l’espace de bataille et l’intégration des systèmes de surveillance. Depuis les airs, des technologies de surveillance de vastes étendues au moyen d’ensembles de capteurs permettent de repérer des cibles à travers le feuillage ou une végétation dense, dans des zones habitées ou sous une voûte forestière triple. Les systèmes doivent également être capables d’assurer une surveillance de longue durée permettant de diffuser rapidement des renseignements opérationnels à des éléments clés sur l’espace de combat pour soutenir l’ensemble des missions dynamiques des FOS.

Véhicules aériens sans équipage

Il s’agit de petits véhicules aériens sans équipage / systèmes aériens sans pilote (UAV/UAS) tactiques à charge modulaire qui doivent être capables d’intégrer des capacités de surveillance avec une liaison de données numériques encodées. Les technologies d’UAV/UAS sont capables de produire des systèmes légers ayant un bon rayon d’action et une capacité persistante.

Communications en visibilité directe et au-delà de la portée optique

Technologies de communication, capables de s’intégrer à des systèmes avioniques existants, qui doivent permettre d’établir des liaisons de données sécurisées avec les forces terrestres ou avec d’autres aéronefs. Les solutions peuvent comprendre des systèmes de communication vocale par satellite et/ou la transmission de données voix et/ou données à bande passante élevée.

Armes d’autodéfense

Les armes d’autodéfense à cadence de tir élevée, légères, pour les plates-formes d’aviation présentent de l’intérêt. Les technologies proposées doivent constituer des solutions novatrices et efficaces d’autoprotection des moyens aériens et aéronautiques.

Les renseignements qui figurent dans ces pages sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Ils peuvent, cependant, être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus qu’ils ne garantissent la mise en œuvre du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires du secteur privé. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du ministère de la Défense nationale, au 1-866-377-0811.

Date de modification :