Systèmes aérospatiaux

Modernisation générale de l’équipement de survie de l’aviation

Remplacement des systèmes existants avec des systèmes différents ou nouveaux

Objectif

L’objectif du Projet de modernisation générale de l’équipement de survie de l’aviation (PMGESA) est de fournir au personnel naviguant de l’ARC une solution technique de systèmes procurant une protection améliorée contre l’immersion et une capacité améliorée en matière de veste de survie avec gestion thermique améliorée de façon importante.

Besoins

Le PMGESA comporte deux sous-projets : le Système de combinaison d’immersion à port continu pour flottes multiples (SCIPC-FM) et le Système de veste de survie pour l’équipage d’aéronefs pour flottes multiples (SVSEA-FM). Les flottes cibles pour le SCIPC-FM sont toutes les flottes d’hélicoptères, alors que les flottes cibles pour les SVSEA-FM sont les flottes d’hélicoptères plus les CC-130, les CC-177 et les flotte d’aéronefs de patrouille à long rayon d’action. Comme l’ARC survole régulièrement des zones maritimes extrêmement froides, la capacité de protection du personnel naviguant en cas d’entrée d’eau est essentielle. La nouvelle combinaison flottante doit permettre un temps de survie amélioré en immersion par rapport à la combinaison actuelle, elle doit être beaucoup plus robuste, moins encombrante et elle doit permettre une gestion thermique améliorée afin de réduire la fatigue du personnel naviguant lorsque ce dernier n’est pas en immersion. Le nouveau Système de veste de survie doit offrir une capacité intégrée de retenue des membres d’équipage, une capacité de levage, de flottaison, de protection balistique, de transport de charge ainsi qu’une réduction de l’encombrement et de la masse, et une gestion thermique améliorée comparativement aux systèmes en service. Le Système de veste de survie doit être modulaire et reconfigurable. Les deux systèmes doivent se compléter l’un l’autre et être compatibles avec tous les postes d’équipage et les autres ESA. Sa robustesse et la gestion thermique doivent être telles que l’on puisse utiliser ce système pour des activités avant, après et en vol sans risque pour ses capacités de protection contre l’immersion ni sans donner lieu à de la fatigue excessive.

Estimation préliminaire

  • De 20 à 49 millions de dollars

Calendrier prévu

  • 2019 Approbation de la définition
  • 2021 Approbation de la mise en œuvre
  • 2021 Diffusion de la demande de propositions
  • 2022 Attribution du contrat
  • 2024 Livraison finale

Point de contact

Directeur - Besoins aérospatiaux
Téléphone : 613-944-3293


Les renseignements qui figurent dans ces pages sont fournis à titre indicatif seulement et étaient à jour à la date de publication. Ils peuvent, cependant, être modifiés sans préavis, et le ministère de la Défense et le gouvernement du Canada n’en garantissent aucunement l’exactitude ni le contenu futurs, pas plus qu’ils ne garantissent la mise en œuvre du projet décrit. Toute personne ou entité qui engage des frais sur la base des renseignements fournis aux présentes le fait à ses propres risques. Les coordonnées fournies ci-dessus sont réservées à l’utilisation exclusive des partenaires du secteur privé. Prière de diriger toute demande des médias au Bureau de liaison avec les médias du ministère de la Défense nationale, au 1-866-377-0811.

Date de modification :