Annexe J de l'avis consultatif de l'ANT 2012-01

Évaluation opérationnelle des aéronefs

1.  Introduction

1.1   La présente annexe décrit dans le détail l’évaluation opérationnelle garantissant que les opérations aériennes pourront se dérouler en toute sécurité en suivant les procédures OEPP proposées. Cette évaluation peut être combinée à l’évaluation de l’installation décrite dans l’annexe D ou effectuée séparément, selon les circonstances.

1.2   L’évaluation pourrait avoir une portée supérieure à celle qui est prévue ci-dessous, et ce, en fonction des véritables opérations de mise en œuvre. Toutefois, l’exploitant aérien devrait au minimum prendre en considération les points énumérés ci-dessous. On trouvera à l’annexe K la liste de vérifications qui s’y rattache. Nous incitons l’exploitant à créer des listes personnalisées répondant à ses besoins.

2.  Règle générale

2.1   Le principe directeur inhérent à l’utilisation d’un OEPP repose sur le fait que les vols devraient se dérouler de manière aussi sûre avec un OEPP qu’avec les méthodes ou produits que cet OEPP est censé remplacer. L’OEPP ne devrait pas ajouter un degré de complexité inacceptable pendant toute activité ou phase critique du vol. Dans le cas des systèmes dotés d’OEPP multiples, s’il y a un écart dans les extrants, les membres d’équipage devraient disposer d’un moyen leur permettant de savoir lequel des extrants est exact.

3.  Charge de travail

3.1   La mise en place d’OEPP ne devrait entraîner aucune augmentation significative de la charge de travail de l’équipage, notamment dans les phases critiques du vol. Il faudrait instaurer des procédures permettant de réduire au minimum cette charge de travail et de prévenir toute distraction possible de l’équipage. Les facteurs susceptibles d’entraîner une augmentation de la charge de travail des pilotes, comme une panne totale de l’OEPP, devraient être pris en considération.

4.  Facettes de l’installation propres à l’exploitation

4.1   Toutes les facettes des procédures OEPP proposées par l’exploitant devraient être évaluées à bord de l’aéronef ou dans un simulateur qui en soit suffisamment représentatif, afin de garantir que les problèmes d’installation propres à l’exploitation envisagée soient décelés et que leur incidence soit atténuée.

5.  Calculs des performances de l’aéronef

5.1   L’exploitant devrait disposer d’un moyen permettant de s’assurer que les extrants OEPP portant sur le calcul des performances de l’aéronef correspondent bien à ce qui figure dans le manuel de vol approuvé (AFM). Au moment de l’évaluation de l’installation, on devrait pouvoir établir que l’OEPP réduit au minimum le risque de confusion et de saisie de données erronées. Il faudrait confirmer que les membres des équipages de vol de l’exploitant qui se servent des procédures mises en place par ce dernier, trouvent la saisie de données facile et exempte de toute ambiguïté. Il faudrait également établir que les procédures en place permettent une bonne contre-vérification (recoupement) entre membres d’équipage.

6.  Cartes de navigation électroniques

6.1   Il faudrait établir que les membres d’équipage sont en mesure de se servir de cartes de navigation électroniques aussi facilement que des cartes papier. Il faudrait évaluer la facilité de choix des cartes ainsi que la capacité du système à répondre à des changements avec peu de préavis, notamment en cas de changement de piste. Le risque de confusion découlant de l’orientation de la carte, de la sélection automatique ou du désencombrement devrait être évalué, et son incidence réduite pour tout problème susceptible de se poser.

7.  Listes de vérifications électroniques

7.1   Les propriétés des listes de vérifications électroniques devraient être évaluées afin de déterminer si les membres d’équipage peuvent s’en servir aussi facilement que des listes de vérifications papier. L’état des éléments qui y figurent devrait être clair, et facile à changer. Le risque d’omission ou d’action erronée devrait être réduit au minimum. L’état d’exécution ou de non-exécution devrait être parfaitement clair pour les membres d’équipage.