Subventions de coopération ciblées 2015-2016 Cycle 2

 

Subventions de coopération ciblées 2015-2016 – 2ieme ronde

Institut de droit aérien et spatial de l'Université McGill – 25 000 $

« Manuel sur le droit international applicable aux utilisations militaires de l’espace extra-atmosphérique : Séance plénière du premier projet » (mai 2016, Montréal, Québec)

Un atelier de 3 jours qui rassemble une équipe composée du Conseil de gestion du projet, du Groupe international d’experts en droit, de spécialistes des domaines politique et technique et d'observateurs du Comité international de la Croix-Rouge en vue de lancer le projet de rédaction d’un Manuel sur le droit international applicable aux utilisations militaires de l'espace extra-atmosphérique.

Institut de la Conférence des associations de la défense – 25 000 $

« La 84e Conférence sur la sécurité et la défense » 18 et 19 février 2016, Ottawa (Ontario)

La Conférence sur la sécurité et la défense a lieu chaque année au mois de février à l’hôtel Fairmont Château Laurier, à Ottawa, en Ontario. Cet événement, reconnu internationalement, s’intéresse à des questions de sécurité et de défense. La conférence s’articule autour d’une série de présentations, de discours et de discussions de spécialistes à laquelle participent d'éminents experts en matière de sécurité et de défense, des représentants militaires et de défense, des commandants opérationnels et des conférenciers de haut niveau en matière de politique et de stratégie. Les participants aborderont des thèmes d’actualité étroitement liés aux affaires internationales, à la sécurité et à la défense.

Université Mount Saint Vincent – 25 000 $

« Women in International Security-Canada Workshop: Women in Security across Military and Civilian Lines » (du 17 au 19 juin 2016, Halifax, N.-É.)

L’Université Mount Saint-Vincent tiendra son 9e atelier pour les femmes en sécurité internationale – Canada (WIIS Canada) du 17 au 19 juin 2016. WIIS–Canada est une organisation dont le but est de promouvoir l'avancement des femmes aux postes de leadership tout au long de leur carrière dans le domaine de la défense et de la sécurité internationales. Elle rassemble des membres des secteurs universitaires, gouvernementaux, militaires, privés et sans but lucratif. L’atelier sera animé par des groupes de mentors, de formation en matière de leadership et d'universitaire qui encouragent et feront intervenir autant les hommes que les femmes, mais qui visent à mettre en évidence le travail des femmes, qui demeurent sous-représentées dans le domaine de la défense et de la sécurité internationales.

Institut de droit aérien et spatial de l'Université McGill – 25 000 $

« Manuel sur le droit international applicable aux utilisations militaires de l’espace extra-atmosphérique : Adjoint de recherche et administratif au président de la Chaire » (mai 2016, Montréal, Québec)

L’Institut de droit aérien et spatial utilisera cette subvention pour recruter un étudiant diplômé compétent ou un jeune chercheur afin d'aider le président de la chaire du Conseil de gestion du projet MILAMOS dans tous les aspects relatifs à l'encadrement de la rédaction du Manuel sur le droit international applicable aux utilisations militaires de l'espace extra-atmosphérique

African Access Consulting, Université de Calgary – 24 850 $

« Revisiting Africa in Canadian Security Planning and Assessment » (du 4 au 6 juin 2016, Calgary, Alberta)

L’initiative « Revisiting Africa » est conçue pour rassembler des experts de divers domaines comme les affaires africaines, la politique étrangère et la politique de défense du Canada, le terrorisme, les opérations de paix, la planification militaire, l'instruction militaire, le renseignement et l'évaluation, le lien entre le développement et la sécurité, etc. afin de tenir compte d'un éventail de questions se rapportant au continent africain dans la planification et la politique canadiennes passées et à venir en matière de défense et de sécurité.

Projet Ploughshares – 24 632 $

« Meaningful Human Control and Lethal Autonomous Weapons Systems » (7 et 8 avril 2016, Waterloo, Ontario)

Le projet de recherche et l’atelier permettront de se pencher sur les débats émergents à propos de l’importance du contrôle exercé par l'être humain en matière de systèmes d’armes létales autonomes (SALA). Le projet et l’atelier porteront surtout sur les différentes notions d’importance du contrôle exercé par l'être humain et ils fourniront des recommandations aux décideurs sur les façons d’appliquer ces notions au cas des SALA.

Institut de la Conférence des associations de la défense – 15 000 $

« Strategic Outlook for Canada 2016: Normalcy of Uncertainty » (18 et 19 février 2016, Ottawa, Ontario)

L’Institut CAD publie ses perspectives stratégiques pour le Canada depuis 2013. Elles fournissent un point de vue stratégique unique sur les politiques du Canada en matière de défense et de sécurité et les développements géo-stratégiques globaux de nature plus générale qui opposent les décideurs aux administrateurs, entre autres, ceux du ministère de la Défense nationale.

Centre for International and Defence Policy (CIDP), Université Queen’s – 21 700 $

« Bilan de la politique étrangère et de défense d’Obama : la fin de la grande stratégie? » (du 15 au 17 octobre 2016, Poiters, France)

Cet événement rassemblera des universitaires de renom, originaires du Canada et de pays alliés tels que les États-Unis, la France, le Danemark, etc. pour discuter de l’avenir des politiques américaines étrangères et de défense. L’objectif du projet est de fournir une analyse et une redéfinition du leadership américain sous Obama en examinant les outils en matière de stratégies relatives au pouvoir intelligent. Il étudiera les concepts-clés de la « stratégie Obama » en fait de politique étrangère et de défense. En examinant attentivement ce qu'on entend par pouvoir intelligent, et

ses limites, cette étude cherche à fournir un aperçu et une première évaluation des politiques étrangères et stratégiques du président Obama et des conséquences sur les politiques de l'Alliance. L'événement permettra de produire un rapport stratégique comportant les recommandations d'experts mondiaux en matière de politique étrangère et de défense canadienne.

Mackenzie Institute – 25 000 $

« Perspectives du Canada en matière de défense 2020-2050 : Financement, recapitalisation et acquisition pour les Forces armées canadiennes » (30 et 31 mars 2016, Ottawa, Ontario)

L’objectif de cette conférence est de favoriser le dialogue entre les membres du gouvernement du Canada et la communauté militaire afin d'élaborer des approches pour la communauté de la Défense canadienne. Le Mackenzie Institute cherche particulièrement à favoriser une prise de conscience en regard du besoin urgent de recapitaliser l'équipement et de reconstituer les effectifs des Forces canadiennes, dans le but de maintenir une capacité suffisante pour atteindre les objectifs stratégiques nationaux, continentaux, hémisphériques et mondiaux en partenariat avec les États-Unis et autres alliés de l’OTAN.

Stimson – 16 650 $

« Military Spending for a New Strategic Reality » (2016, Washington, DC, États-Unis)

Les analystes avancent que le monde est entré dans une nouvelle ère où les conflits de « zone grise », ou les guerres de l’ombre permanentes, posent de sérieux risques stratégiques pour le Canada, les États-Unis et la communauté internationale. Dans cette nouvelle réalité stratégique, les dépenses militaires peuvent initialement augmenter alors que les perceptions de menace demeurent à un niveau d'alerte maximale, mais elles se stabiliseront lorsque cette nouvelle situation deviendra la norme, ramenant les préoccupations sur les besoins nationaux. Pour ajuster le budget à cette réalité, Stimson propose une série de tables rondes de haut niveau, afin de réfléchir aux mesures que peut prendre la communauté internationale pour se préparer à livrer ces guerres avec le plus d’efficacité et d’efficience possible, dans un contexte de ressources limitées qui ne disparaîtra probablement pas.

Centre for International and Defence Policy (CIDP), Université Queen – 14 812 $

« Combat Motivation - Past, Present, and Future: The Canadian Context » (15 et 16 octobre 2016, Kingston, Ontario)

Malgré l’importance cruciale de la motivation au combat dans l’armée moderne, très peu de chercheurs canadiens s’intéressent au sujet. Ce projet propose un atelier destiné à combler cette lacune dans la recherche canadienne en examinant le thème de la motivation au combat d'un point de vue canadien. Le projet comprendrait une analyse poussée des situations de combat auxquelles ont participé les militaires canadiens, de 1943 à aujourd’hui. La composition des Forces armées continue à évoluer, que ce soit dû à des contraintes économiques ou à changements sociaux plus généraux, une recherche plus exhaustive des facteurs qui jouent sur la motivation au combat est nécessaire.

Centre for Military and Strategic Studies, Université de Calgary – 6 660 $

« 18th Annual Graduate Strategic Studies Conference: Security, Strategy, and Defence » (25 et 26 février 2016, Calgary, Alberta)

La Annual Graduate Strategic Studies Conference est organisée par les étudiants diplômés du Centre for Military and Strategic Studies (CMSS) de l’Université de Calgary. Il s’agit d’un forum universitaire qui favorise n les discussions multidisciplinaires sur toute une gamme de sujets liés à la sécurité et à la défense, autant sur le plan national que sur le plan international. Chaque année, la conférence sert de porte-voix aux débats publics sur des sujets comme le terrorisme, la disponibilité militaire, l’acquisition, le renseignement et les politiques de défense, la prévention et la gestion des conflits et la sécurité humaine.

Department of Economics, Université Queen’s – 7 326 $

« Cost Implications of Public-Private Partnerships in the UK Defence » (été 2016)

Étant donné l’intérêt potentiel d’un partenariat public-privé (PPP) pour la prestation de services de recherche et sauvetage (SAR) à partir de Trenton grâce à la mise èa niveau des Gryphons, cette étude vise à comprendre la portée du rendement de divers PPP du R.-U. et leur impact sur le commandement et le contrôle au sein des éléments de la force. Les recherches existantes sur les PPP dans le domaine de la défense se centrent uniquement sur leurs coûts et conséquences. Cette recherche propose donc d’enquêter sur les implications qu’un tel type de partenariat pourrait avoir sur l’organisation en contexte opérationnel et quelles leçons potentielles pourrait en tirer le Canada.

École nationale d’administration publique – 12 357 $

« Tensions et réformes du processus d’approvisionnement militaire au Canada » (21 mai 2016, Montréal, Québec)

Le projet vise à tenir des discussions articulées autour de deux thèmes : les considérations politiques, économiques et de sécurité qui influent sur les acquisitions de la défense au Canada et les réformes mises de l’avant par le Canada et les pays alliés en fait d’acquisition militaire. Étant donné l'évolution du modèle canadien, il devient nécessaire de réfléchir aux questions sous-jacentes à l’acquisition militaire au Canada. De même, il est nécessaire d'examiner en profondeur les différentes options offertes au gouvernement canadien en fait de réformes.

Le Forum St-Laurent (FSL), Université Laval, UQAM, Université de Montréal – 13 320 $

« Forum St-Laurent sur la sécurité internationale » (6 mai 2016, Québec, Québec)

Ce forum a pour objectif de faciliter des échanges de haut niveau entre des décideurs, des praticiens, des chercheurs, des membres du milieu des affaires, des journalistes et des représentants de la société civile. Ce faisant, il aborde les différentes facettes de la question de la sécurité internationale : rivalités géopolitiques entre États, problèmes relatifs aux politiques de défense, sécurité humaine, environnementale, énergétique et nationale.

China Institute, Université d’Alberta – 16 650 $

« The Fourth Asia Pacific-Arctic Workshop: Evolving Role and Posture of China, Canada, the US, and Other Stakeholders » (juillet 2016)

Cet atelier d’un jour et demi est conçu pour discuter de l’évolution du rôle et de la position des intervenants continentaux et internationaux du milieu de la défense. L’accent sera mis sur le contexte de ressources limitées qui sévit et des répercussions que cela aura pour le Canada, les États-Unis, la Chine et les autres intervenants. Il rassemblera des chercheurs et des administrateurs gouvernementaux canadiens, américains, chinois et autre, afin de discuter des trois dimensions de la sécurité maritime de l’Arctique et de la mer de Chine méridionale : la géopolitique et la sécurité, l’expédition internationale et les perspectives et défis de la coopération.

Quantum Alberta Institute, Université d’Alberta – 7 560 $

« Quantum Alberta Workshop: Advanced Quantum Technologies » (16 mai 2016, Sylvan Lake/Red Deer, Alberta)

 Cet atelier s’intitule « Quantum Alberta Workshop: Advanced Quantum Technologies » et traitera des capacités technologiques rendues possibles grâce au portefeuille de recherche sur le quantum de l’Institut. Plus précisément, l’atelier cherche à établir une collaboration entre le ministère de la Défense nationale et des partenaires du secteur industriel se servant de la technologie quantique, par exemple Microsoft, Google, IBM, D-Wave Systems et Raytheon.

Date de modification :