Subventions de coopération ciblées 2012-2013

Gregg Centre for the Study of War and Society, Université du Nouveau-Brunswick, Lee Windsor – 4 000 $
« Yesterday’s War, Tomorrow’s Army: Connecting the Afghan Experience to Training Modernization »

Cette conférence de deux jours a examiné dix années de pratiques exemplaires canadiennes et otaniennes, de nouvelles technologies, et de questions et problèmes organisationnels issus des opérations en Afghanistan, plus particulièrement à Kandahar, et a examiné si, où et comment l’expérience en Afghanistan pourrait être utilisée pour préparer les soldats canadiens pour le futur.

 

Université du Québec à Montréal, Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques, Caroline Côté – 10 000 $
« Vers un Moyen-Orient échappant aux États-Unis? »

Cette activité a facilité la discussion sur le rôle émergent de la défense et des forces armées dans la prévention des conflits et l’établissement d’une stabilité post-conflit. Les principaux thèmes ont été : repenser la sécurité au 21e siècle; les abus oligarchiques du système international; le nouveau contexte stratégique; les nouveaux conflits armés; les nouvelles approches à l’égard de la résolution des conflits; les États fragiles et la paix libérale; l’avenir des « Casques bleus » dans les missions de la paix, ainsi que l’avenir des interventions humanitaires.

 

École nationale d’administration publique, M. Stéphane Roussel, Ph. D. – 7 500 $
« Le Canada et la Présidence du Conseil de 1’Arctique (2013-2015) »

Cette conférence a examiné trois questions clés : les types d’initiatives qui pourraient éventuellement être proposées au Conseil de l’Arctique et dont la mise en œuvre aurait une incidence sur les activités des Forces armées canadiennes dans la région; l’évaluation de la pertinence d’une coprésidence canado-américaine du Conseil de l’Arctique; l’impact et l’influence d’États non arctiques dans la région. 

  

Royal United Services Institute of Vancouver, Keith Maxwell – 3 500 $
« 2013 Vancouver Strategic Studies Conference (La sécurité internationale et le Moyen-Orient) »

Cette activité annuelle a facilité le dialogue concernant la sécurité au Moyen-Orient, en mettant l’accent sur la Syrie. La conférence a abordé des thèmes comme la situation de la sécurité en Syrie et son impact sur la région; la diplomatie au Moyen-Orient, plus particulièrement en ce qui concerne la sécurité, les relations entre Israël, la Palestine et l’Iran et la possibilité de régler les problèmes de sécurité entre ces entités par la voie diplomatique.

 

Latin American Research Centre, Université de Calgary, M. Steven Randall, Ph. D. – 18 363 $
« Latin American Security: Implications for Canadian/ International Policy »

Cette conférence de deux jours a réuni des universitaires, des praticiens, des représentants d’organisations internationales et des membres du milieu des affaires du Canada, des États-Unis et de l’Amérique latine afin d’étudier l’évolution du contexte de la sécurité dans la région et les incidences de cette évolution sur les citoyens et les gouvernements, de même que pour le public et les intérêts privés canadiens, d’une part, et d’examiner les mesures adoptées ou envisagées pour faire avancer les droits de la personne et la règle du droit en Amérique latine, d’autre part.  

 

Institut québécois des hautes études internationales, Université Laval, Aurélie Campana – 10 000 $
« École d’été sur les terrorismes »

Cette école d’été d’une semaine pour universitaires, étudiants et praticiens a permis d’examiner les menaces pesant sur la sécurité des États de la part d’acteurs non-étatiques comme les groupes terroristes ou criminels, de discuter des outils et des stratégies judiciaires permettant de lutter contre le crime et le terrorisme internationaux, et d’analyser, au moyen d’exemples précis et d’une analyse multidisciplinaire, l’évolution de la menace terroriste.

 

Centre d’études sur la paix et la sécurité internationale, Université de Montréal-Université McGill, Frédéric Mérand – 16 280 $
« L’avenir du Canada dans les organisations euro-atlantiques de sécurité »

Cet atelier a examiné les défis auxquels le Canda est confronté à l’heure où l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) entament un processus de réflexion et de changements profonds. L’activité a permis d’évaluer les rôles que l’OTAN et l’OSCE  pourraient jouer au cours des deux prochaines décennies, et ce que cela pourrait signifier pour le Canada.

 

York Centre for International Security Studies, Women in International Security, Mme Maja Catic – 3 800 $
« 6th Annual Workshop for Women in International Security: Women, Violence and International Security »

Cet atelier annuel a exploré quatre thèmes : la femme en tant que victime de violence (la violence sexuelle lors des conflits, les effets à long terme de la violence à l’égard des femmes sur le reconstruction post-conflit); la femme comme agente de violence (les combattantes légitimes et leur rôle dans les guerres et l’instauration et la consolidation de la paix; les femmes membres de réseaux terroristes et de crime organisé); la femme en tant qu’universitaire ou journaliste s’intéressant à la violence; et la femme en tant qu’agente de définition des politiques (secteurs public, non gouvernemental et d’affaires). 

 

Conseil Atlantique, É.-U., Steven Grundman – 25 000 $
« Innovations in Defence Reform: Lessons Learned from the United States, United Kingdom and Australia »

Cet atelier a examiné comment les responsables de la défense aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie ont adopté de nouvelles approches pour promouvoir des niveaux accrus de rendement et d’efficacité en appliquant des perspectives et des pratiques novatrices aux fonctions administrative et de soutien.

 

Laurier Centre for Military, Strategic and Disarmament Studies, Alistair Edgar – 12 500 $
« Sudan–South Sudan: Conflict Prevention and Post-Conflict Stabilization »

Cette activité de deux jours a permis d’analyser le contexte de la sécurité au Soudan et au Soudan du Sud, avec un intérêt particulier pour les intérêts canadiens. La conférence a porté sur les conflits au Soudan et au Soudan du Sud, sur le conflit entre les deux entités et sur les contributions éventuelles des Forces armées canadiennes dans l’avenir.