Centre de sélection du personnel navigant des Forces canadiennes

La badge du CSPNFC

La badge du CSPNFC représente une grille géographique de l'hémisphère nord sur un arrière-plan blanc.  Dans la partie inférieure, trois aiglons un par-dessus deux.  Dans la partie supérieure, une couronne astrale canadienne dorée bordée de bleu.

Le dessein est placé sur un arrière-plan représentant les responsabilités du personnel navigant à piloter et naviguer l'avion.  Les trois aiglons représentent ceux qui aspirent le status du personnel navigant.  Dans la partie supérieure, on retrouve une couronne astrale canadienne symbolisant les accomplissements couronnés qui attendent ceux qui sont sélectionnés.

Le Centre de sélection du personnel navigant des Forces canadiennes (CSPNFC) est situé au 32, avenue Buffalo, au sud de la 8e Escadre Trenton.

La mission du CSPNFC est de choisir les candidats désirant devenir pilotes, contrôleur aérospatial (C AERO), et officiers de systèmes de combat aérien (OSCA) qui suivront l’entraînement d’équipages aériens des Forces canadiennes. En sélectionnant les meilleurs candidats, on abaisse le taux d'échecs, ce qui réduit les coûts d’instruction.

Le personnel du CSPNFC est composé d’un major, pilote d'aviation, commandant de l’unité; d’un capitaine, pilote d’aviation, commandant-adjoint de l’unité; d’un capitaine de la Force de réserve, classe A, pilote d’aviation, officier principal de sélection du personnel; et d’un capitaine, officier de sélection du personnel et officier de recherche de l’aviation. Le commandant et le commandant-adjoint possèdent également une formation en tant qu’officier de sélection. Un caporal, commis de soutien à la gestion des ressources (SGR), s’occupe des différents besoins administratifs de l’unité. Le CSPNFC est ouvert toute l’année, et peut traiter jusqu’à 1840 candidats au poste de pilote/C AERO/OSCA.

Le processus de sélection des pilotes est d’une durée de 2 jours. La sélection comprendra 7 heures de tests d’aptitudes informatisés partager en deux jours en utilisant la batterie de sous-tests Évaluation de Sélection du Personnel Navigant des Forces Canadiennes (ESPNFC). L’ESPNFC mesure aussi les aptitudes des candidats à la fonction de C AERO, et d'OSCA. Ces tests sont extrêmement difficiles et stressants selon la plupart des candidats. Les candidats recevront des présentations sur les tâches pour les professions de pilote, de C AERO, et d'OSCA. Il y aura aussi une visite des installations de contrôle de la circulation aérienne de la 8e Escadre Trenton. Les candidats pilotes retenus doivent se soumettre à une évaluation anthropométrique (mensurations) au CSPNFC après avoir completer les examens ESPNFC.

Le CSPNFC examine également les candidats de forces armées étrangères qui seraient admissibles au Programme d’aide à l’instruction militaire. 

Motto

Le motto du CSPNFC, Selectio, veut dire simplement : Sélectioner

Histoire

La fonction de sélection du personnel navigant au Canada prend naissance au sein du 1er Dépôt des effectifs, à Toronto, durant la Deuxième Guerre mondiale. La sélection des officiers relève de la Base de l'Aviation royale canadienne (ARC) Toronto jusqu'en 1951, lorsqu'on établit la 2e Unité de sélection du personnel (USP) à la Base de l'ARC London, Ontario.

Le 1er septembre 1958, la 2 USP déménage à la Base de l'ARC Centralia car la Base de London doit fermer et, le 1er décembre 1961, elle est renommée Unité de sélection des officiers. La Base Centralia ferme à son tour en juillet 1966, et la responsabilité de la sélection du personnel navigant est confiée à l'Unité de recherches psychotechniques de l'ARC, Toronto, qui devient l'Unité de recherches psychotechniques des Forces canadiennes (URPFC). Bien que cette unité occupe des locaux sur Avenue Road, l'Unité de sélection du personnel navigant, y compris ses simulateurs de vol Link, se trouve à la Base de l'ARC Toronto (Downsview).

En 1979, l'Unité de sélection du personnel navigant est renommée Centre de sélection du personnel navigant des Forces canadiennes (CSPNFC), intégré au Commandement aérien. En 1994, on annonce officiellement la fermeture de la Base des Forces canadienne (BFC) Toronto.

Il y a plus de trente ans que le CSPNFC est établi à Toronto, plus précisément à Downsview, et les méthodes de sélection ont très peu change depuis. À la suite de l'annonce de la fermeture de la BFC Toronto, le CSPNFC déménage à la 8e Escadre Trenton en 1997 où il inaugure le Système canadien automatisé de sélection des pilotes (CAPSS). Le CAPSS est un système informatisé qui utilise cinq simulateurs à motion complète, en réseau avec un centre d’analyse.

En Juillet 2013, le CSPNFC a effectué une transition du système d’évaluation CAPSS vers une série de tests à l’ordinateur. Ceux-ci évaluent à la fois les aptitudes pour le métier de pilote (PLT) ainsi que celui de contrôleur aérospatial (CAERO) en utilisant le programme d’évaluation de sélection du personnel naviguant des Forces canadiennes (ESPN).

En Avril 2014, l’évaluation d’officier des systèmes de combat aérien (OSCA) a été ajoutée à cette batterie.

Le mandat du CSPNFC est de sélectionner des stagiaires-PLT, des stagiaires-C AERO, et des stagiaires-OSCA pour un entraînement futur dans les Forces Canadiennes. La capacité de production du CSPNFC est de plus de 1800 stagiaires par année. Le CSPNFC est une unité intégrale de la 8e Escadre et est située au 32 Buffalo Ave, rez-de-chaussez de l’aile nord.

Des images du Centre de sélection du personnel navigant des Forces canadiennes (CSPNFC)

Date de modification :