École de recherche et sauvetage des Forces canadiennes

Le 3 février 1998, l’École de recherche et sauvetage des Forces canadiennes (ERSFC) a inauguré officiellement son nouveau complexe d’instruction, le bâtiment Cpl Philip Lloyd Cyril Young, nommé ainsi en hommage à ce technicien de recherche et sauvetage (Tec SAR) qui a perdu la vie dans l’écrasement d’un Labrador le 30 avril 1992.

Les Tec SAR, ces sauveteurs-parachutistes de la Force aérienne qui portent avec fierté leur combinaison de vol orange, sauvent la vie de centaines de Canadiens chaque année. Leur école a déménagé à la 19e Escadre Comox en 1996 et après 51 ans de service au Canada, la communauté de recherche et de sauvetage avait enfin un chez-soi.

Chaque année, Ottawa reçoit des demandes de militaires de tous les métiers des Forces canadiennes qui veulent se faire reclasser dans le métier de technicien de recherche et sauvetage. Après l’examen des demandes par le conseil d’examen, 24 à 30 militaires sont choisis pour suivre un cours de présélection de deux semaines qui se donne en février au lac Jarvis. Une fois la phase de présélection terminée, environ 12 à 16 stagiaires sont choisis pour suivre à compter du mois d’août le programme de formation de 11 mois offert à l’ERSFC. Les stagiaires apprennent les techniques nécessaires pour se rendre et travailler dans des endroits éloignés et inaccessibles du Canada afin de porter secours et de prodiguer des soins de survie aux victimes. En plus de former les nouveaux candidats, l’ERSFC est chargée d’offrir aux techniciens de recherche et sauvetage actuels divers cours : chef-largeur avec restrictions, chef-largueur, chef d’équipe, superviseur de plongée, extraction de bateau chaviré, parachutiste et recertification en soins de santé.

Le rôle de cet établissement d’instruction très occupé ne se limite pas à former les Tec SAR, car l’école est également chargée d’offrir aux équipages aériens de la formation qui leur permettra de mieux survivre dans des situations d’urgence en milieu marin. Le détachement de survie en mer, situé à 10 km de la 19e Escadre, forme environ 250 stagiaires par année.  

Outre le détachement de survie en mer, l’ERSFC compte des détachements d’instruction au lac Jarvis et à Hinton, en Alberta, ainsi qu’à Resolute Bay, dans les Territoires du Nord-Ouest.

Date de modification :