Cours de systèmes aérospatiales (CSA)

But

L'objectif du CSA est de produire des officiers de la Force aérienne techniquement compétents en connaissances générales, en sciences et  technologie, en capacité militaire industrielle, en compétences d'analyse critique et de méthodologies d'acquisition de système de défense.

Sommaire du cours

Le programme du cours offre aux diplômés un large éventail de savoir-faire leur permettant ainsi de faire face à des tâches telles que :

  1. la réalisation d'analyse de systèmes aérospatiales pour définir et recommander les besoins pour les nouveaux équipements ou modifiés;
  2. participer à la gestion de projets de recherche et de développement de l'aérospatiale pour assurer que les besoins des utilisateurs sont correctement traduits dans les paramètres techniques réalisables,;
  3. participer à la gestion des programmes majeurs d'acquisition capitale en aéronautiques;
  4. participer à l'élaboration des tests d'évaluation, de qualification et de vol des systèmes aérospatiaux; et
  5. la définition et la mise en œuvre des exigences de formation découlant de nouveaux systèmes aérospatiaux ou modifiés.

Méthode

Le cours se compose d'instruction de l'enseignement traditionnel en classe par des professeurs, des experts de l'industrie et des conférenciers invités.  Ceux-ci sont complémenté par des exercices qui utilisent les installations du CSA en  modélisation et de simulation, du travail en groupe et de la recherche par syndicat indépendant.  En outre, le cours effectue trois visites distincte chaque année à divers organismes gouvernementaux et les complexes industriels du Canada, des États-Unis et à l'étranger.  Un élément clé de ce cours est le développement des habiletés de communication efficaces.  Tout au long du cours, les étudiants seront donnés de nombreuses possibilités de développer la capacité de s'exprimer de façon logique et concise sur les questions opérationnelles et techniques, à la fois verbalement et par écrit.

Nombre de Stagiaires / Grade

La charge de cours optimale est de 12 officiers, au grade de capitaine ou de major, avec une capacité d'appoint pour 16 élèves.

Préalables

Le CSA est ouvert aux candidats des diverses classifications.  Ces classifications comprennent  les  pilotes, les navigateurs, les ingénieurs aérospatial,  les contrôleurs aériens / contrôleurs des armes aériennes, et les Communicateurs, et les ingénieurs en électronique.  Le CSA enseigne aux candidats ayant une solide formation académique.  Ils doivent posséder au minimum un diplôme universitaire ou l’équivalent, de préférence un diplôme en génie ou dans une discipline connexe.D’excellentes aptitudes à communiquer en anglais (écrit et parlé) sont un préalable obligatoire.  Les candidats doivent avoir une formation préalable ou une certification qui atteste de leur capacité à mener des recherches et des analyses approfondies et d’analyse d'un sujet.  De préparer des rapports clairs et logiquement écrits. Il y a aussi l’exigence de posséder un visa de classe A2 pour les visites aux États-Unis.

En plus de l'exigence d'un diplôme universitaire, les cours préalables sont les suivants :

  1. agents de la Direction des opérations aériennes, ou agents de soutien directs,
  2. grade minimum de capitaine,
  3. cote de sécurité minimale de niveau II (secret);
  4. avoir complété au moins un tour opérationnel; et
  5. avoir complété le cours élémentaire d’état-major pour les nouveaux officiers.

Qualifications Obligatoires Préalables

En plus des critères de sélection ci-dessus, les qualifications suivantes ou une preuve d'équivalence sont nécessaires avant d'assister au CSA :

  • Guerre électronique de base,
  • Les applications spatiales

Des dérogations aux critères de sélection ci-dessus et de pré-qualification de cours peuvent être accordées par le centre de formation au cas par cas.  Dans le cas où un candidat international étranger reçoit une dérogation pour les cours ci-dessus, une trousse d'auto-étude sur le sujet applicable sera mise à la disposition de ces candidats afin d'étude personnelle.  La preuve de la formation ici-bas mentionné est nécessaire pour l'acceptation sur la phase d’évaluation et d’essais opérationnelle.  La survie en mer et  la formation aéromédicale (endoctrinement haute altitude).Les candidats sont fortement encouragés à suivre cette formation à leur nation d'origine puisque ces cours sont rarement disponibles au Canada.

Trousse d'Étude Préparatoire

Les candidats sont tenus de remplir une trousse d'étude préparatoire avant le début du cours pour se préparer aux exigences académiques de la formation.  La trousse d'étude est généralement attribuée aux candidats environ 90 jours avant le début du cours.

Contexte Aérospatiales

En outre, les stagiaires sont exposés à la technologie dans son contexte. Une des pierres angulaires du CSA sont les visites militaro-industriel, qui permettent aux membres du cours de mieux appréhender les besoins opérationnels d'une force aérienne moderne, ainsi que de mieux comprendre les capacités et les méthodes de l'industrie.  Cette formation comprend également:

  1. la technologie dans la guerre;
  2. les discours industriels militaires; et
  3. l’analyse industrielle de l'aérospatiale.

Gestion et Acquisition de Systèmes

L'acquisition des systèmes et la partie gestion du cours offre une variété de sujets liés à l'ensemble des activités, y compris: la conception, l'acquisition, l'essai et la mise à niveau des systèmes aérospatiaux. La formation est répartie par des cours en classe, des exercices, des examens pratiques de syndicat et des vols d'évaluation, des conférences et un essai de deux semaines d'exploitation et d'évaluation de cours à l'École de  pilote d’essai de l’armée navale américaine à Patuxent River, au Maryland.  Les sujets de gestion sont les suivants :

  • Opérations de recherche
  • Gestion de systèmes de défense
  • Planifications et besoins
  • Spécifications des performances
  • Essai et évaluation
  • Recherche et développement
  • Intégration des Systèmes
  • Gestion des systèmes techniques

Rapport de Recherche Technique

La capacité de communiquer l'information technique est considérée comme une compétence essentielle pour le CSA.  Les participants devront rédiger un document de recherche sur une technologie aérospatiale spécifique. Normalement, ce document devra mettre l'accent sur l'applicabilité de la technologie à une question des forces aériennes en cours.  Des organismes prometteurs sont invités à proposer des sujets pour ces travaux de recherche.  Les rapports finals sont présentés à l’exposition de la Revue des forces aérospatiales, une exposition de deux jours des travaux d'élèves, des divers experts thématiques et conférenciers.

Conclusion

Les agents ayant la qualification du CSA sera en mesure de réaliser des études d’analyse aérospatiales de systèmes à partir d'un point de vue opérationnel et technique.  Ils seront en mesure de définir les besoins techniques générals pour les armes aérospatiales pour des systèmes complets, de participer à la gestion du projet et à l'évaluation de l'équipement aérospatial militaire au cours de phases de recherche et développement, d'acquisition, de test et de la phase opérationnelle.  Par conséquent, ils peuvent être affectés à l'aérospatiale des systèmes d'ingénierie ou à la gestion de projet au quartier général, à de la recherche et du développement, au test et l'évaluation ou à l'unité de formation des systèmes aérospatiaux.

Durée et Fréquence

La durée du cours est de 210 jours de formation, soit environ dix mois. Il est offert une fois par an, et commence au mois d’août et se termine en juin de l'année suivante.

Établissements de Formation

Le CSA est donné à la 17ième Escadre, à l'École d'études aérospatiales des Forces canadiennes (EEAFC) à Winnipeg, au Manitoba.

Date de modification :