Programmes et Qualifications – Officiers

Tous les membres des FAC doivent être capables d’exécuter les tâches communes contenues dans les Descriptions des exigences militaires fondamentales des officiers et des militaires du rang. Ces tâches sont de nature universelle et concernent les compétences fondamentales en matière d’expertise, d’habileté cognitive, d’aptitude sociale, de changement et d’idéologique professionnelle qui, une fois combinées, fournissent les capacités de gestion et de leadership appropriées.

Les membres des FAC doivent avoir atteint le niveau de compétences attendu à leur grade pour pouvoir exécuter efficacement des fonctions/tâches, dont bon nombre comprennent des activités ne relevant ni de leur groupe professionnel (métier) ni de leur armée d’appartenance (Marine/Armée/Aviation). Ces compétences communes complètent et renforcent les aptitudes et les connaissances professionnelles acquises propres à leur métier et à l’armée d’appartenance par l’instruction. Elles permettent aux membres des FAC de fournir un bon rendement à tous les niveaux des FAC. Ce sont ces descriptions qui déterminent le type, le calendrier et la nature du perfectionnement professionnel (PP) requis pour chaque officier/MR, à chacune des périodes de son développement. Elles forment donc la base du PP dans les FAC, comme le démonte la conception des périodes de développement (PD) dans le Système de perfectionnement professionnel des Forces canadiennes (SPPFC).

Périodes de perfectionnement des officiers

Une période de développement est une étape, pendant la carrière d’un militaire, au cours de laquelle il est formé, fait des études, est employé et a l’occasion de développer des compétences et des connaissances professionnelles ou spécialisées. Les périodes de développement se distinguent par un cheminement progressif dans les niveaux de reddition de comptes, de responsabilité, d’autorité, de compétence, d’aptitude au leadership militaire et de connaissance des opérations et de la guerre. De ce fait, le Système de perfectionnement professionnel des Forces canadiennes (SPPFC) est conçu de façon à répondre aux besoins particuliers des officiers en matière de perfectionnement. Il comprend cinq périodes de développement couvrant chacune un grade ou plus. Dans chaque période, l’instruction, l’éducation et l’expérience préparent l’officier non seulement à accomplir ses tâches de façon efficace dans cette étape, mais aussi à progresser vers les périodes subséquentes. La (figure 1) illustrent les périodes de développement des officiers. 

Le tableau suivant présente les grandes étapes des périodes de développement de même que les pré-requis pour passer à l’étape suivante.

 

Dans la PPles officiers acquerront...ainsi que de l’enseignement en langue seconde par le moyen de l’auto perfectionnement ou selon les exigences du poste qu’ils occupent ou en fonction...l’avancement vers la prochaine étape de perfectionnement étant basé sur la réussite...
PP1
  • l’instruction de base;
  • la qualification propre à leur armée d’appartenance;
  • la qualification professionnelle de base;
  • des exigences de l’élément constitutif, du GPM ou du programme d’enrôlement;

 

  • de l’instruction de base;
  • de l’instruction propre à leur armée d’appartenance;
  • de l’instruction professionnelle de base;
  • de la promotion au grade de ltv/capt;
PP2
  • les qualifications communes, professionnelles et propres à leur armée d’appartenance pertinentes;
  • davantage de compétences et de connaissances générales, professionnelles et propres à leur armée d’appartenance;
  • de l’expérience initiale au niveau de l’unité;
  • des aptitudes à accéder à des postes supérieurs; 
  • de l’instruction pertinente propre à leur armée d’appartenance;
  • de l’instruction professionnelle intermédiaire pertinente;
  • de la promotion au grade de capc/maj;
  • du programme de FMP;
PP3
  • les qualifications communes, professionnelles et propres à leur armée d’appartenance pertinentes;
  • de l’expérience des activités communes, professionnelles et propres à leur armée d’appartenance;
  • de l’expérience continue au niveau de l’unité;
  • de l’expérience au niveau de la formation et aux niveaux supérieurs;
  • une expertise professionnelle accrue;
  • une compréhension des opérations interarmées et interalliées; 
  • la qualification liée au PCEMI pour certains officiers désignés;
  • des aptitudes à accéder à des postes supérieurs;
  • de l’instruction pertinente propre à leur armée d’appartenance;
  • de l’instruction professionnelle avancée pertinente;
  • de la promotion au grade de capv/col; 
PP4
  • des compétences en planification et en conduite d’opérations nationales et internationales interarmées et interalliées;
  • davantage d’expérience des activités communes, professionnelles et propres à leur armée d’appartenance;
  • la qualification consécutive à la réussite du PSN pour certains officiers;
  • des aptitudes à accéder à des postes supérieurs;
  • de l’instruction pertinente propre à leur armée d’appartenance;
  • de l’instruction professionnelle avancée pertinente;
  • de la promotion au grade de cmdre/bgén; 
PP5
  • des compétences en leadership stratégique, en élaboration de politique de sécurité nationale et en gestion de ressources à l’échelle nationale.
  • des aptitudes à accéder à des postes supérieurs.
  • s.o.

PD 1

La période de développement (PD) 1 est principalement axée sur la Qualification militaire de base des officiers (QMBO) et peut inclure une éducation dans la seconde langue officielle (ESLO). Elle permet l’acquisition des habiletés et des connaissances requises pour l’entraînement initial des membres des Forces armées canadiennes. L’instruction élémentaire prépare les officiers à remplir efficacement les fonctions attendues d’un membre recru dans son métier.

Après avoir satisfait aux exigences de la PD 1, les officiers sont considérés comme aptes à l’emploi au niveau de base de leur groupe professionnel de métier. La transition vers la PD 2 a lieu quand le militaire se joint à une unité et quitte la liste des effectifs en formation élémentaire.

PD 2

Le perfectionnement professionnel (PP) durant cette période est très exigeant et est principalement axé sur l’instruction et l’expérience de travail liés aux exigences professionnelles (métier) et propres à l’armée d’appartenance (Marine/Armée/Aviation). Les militaires satisfont aux exigences communes de cette période de développement en partie par l’intermédiaire du Programme de perfectionnement des officiers subalternes des Forces canadiennes (PPOSFC). Ce programme a pour but de permettre aux officiers subalternes de se familiariser avec des domaines choisis s’inscrivant dans un ensemble de connaissances liées à la profession militaire. En puisant dans cet ensemble de connaissances, les officiers peuvent aiguiser leur jugement critique et sont mieux outillés pour formuler des solutions novatrices à d’innombrables questions. De plus, des programmes d’autoformation et d’instruction en résidence propres à l’armée d’appartenance sont offerts en vue de répondre aux besoins particuliers des armées.

Le perfectionnement au sein du métier et de l’armée d’appartenance se poursuit avec de la formation en cours d’emploi. Les superviseurs offrent du mentorat et de l’encadrement aux officiers, ce qui favorise le développement. L’apprentissage par l’expérience joue également un rôle majeur.

Finalement, des officiers sélectionnés peuvent également suivre d’autres cours de perfectionnement réguliers, comme des cours de formation en langue seconde, de gestion et d’études supérieures.

PD 3

Le Programme de commandement et d’état-major interarmées - Résidence (PCEMI RESID) et le Programme de commandement et d’état-major interarmées – Apprentissage à distance (PCEMI AD) sont donnés par le Collège des Forces canadiennes de Toronto.

Le PCEMI a pour but de préparer des officiers supérieurs sélectionnés de l’équipe de la Défense à remplir des fonctions de commandement ou d’état-major dans un environnement opérationnel contemporain, dans l’éventail complet des opérations, à l’échelle nationale et internationale.

Proposant une vaste gamme d’activités éducatives professionnelles, ce programme permet aux officiers d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires au but recherché. Les deux versions du PCEMI visent à former les officiers militaires et autres leaders en matière en de sécurité nationale et à les préparer à remplir efficacement leurs fonctions d’état-major et de leadership dans des environnements interarmées, inter organisationnels et multinationaux, dans l’ensemble du spectre des conflits.

PD 4

Le Programme de sécurité nationale (PSN) est offert au Collège des Forces canadiennes de Toronto. Le but du PSN est de préparer tous les participants à occuper des postes de niveau stratégique en tant que dirigeants et gestionnaires, et les officiers militaires, à occuper des postes de niveau opérationnel en tant qu’officiers supérieurs et commandants au sein d’une force opérationnelle interarmées. Ce programme d’instruction en résidence d’une durée de 10 mois s’adresse aux personnes suivantes : cadres civils du ministère de la Défense nationale, membres d’autres ministères, d’organismes de sécurité publique; d’organismes non gouvernementaux et d’établissements d’enseignement; colonels et capitaines de vaisseau des Forces canadiennes; officiers de grade similaire des pays alliés.

La période de développement 4 se caractérise par son accent sur les contextes national et international, de même que sur les processus de prise de décisions et les interactions civilo-militaires au sein des états. Le PSN comprend l’étude du leadership stratégique et de la gestion des ressources au niveau national. Il traite également des questions relatives à la conception, à la direction et à la conduite des opérations de sécurité, des interventions dans les situations de sécurité nationale aux opérations militaires en zone de guerre.

PD 5

L’objet du Programme de perfectionnement des cadres (PPC) – PD 5, est de préparer les officiers généraux à occuper les postes de commandement et d’état-major les plus élevés au sein des FAC, y compris ceux de commandant de formation et de cadre de la défense. L’éducation prévue dans cette période de développement permettra à ces officiers de se préparer aux responsabilités de commandement, de leadership et de gestion de l’institution militaire.

Le PPC comprend les quatre modules suivants :  

  • Séance d’introduction. La séance d’introduction s’appuie sur la version actuelle du Programme des chefs exécutifs – Officiers généraux donné au Collège des Forces canadiennes de Toronto et vise à préparer les nouveaux officiers généraux à remplir leurs responsabilités le plus efficacement possible.
  • Programme de perfectionnement continu. Ce module prend la forme d’un programme de perfectionnement continu individuel et centralisé visant à élargir la vision des officiers généraux et à les préparer à occuper des postes et des fonctions dans des domaines de compétence précis.
  • Mentorat/encadrement des cadres. Ce module a pour objet de proposer un programme de mentorat structuré mais non officiel, visant à améliorer l’efficacité des officiers généraux en favorisant la croissance personnelle et la consultation des pairs.  
  • Esprit d’équipe axé sur l’amélioration de l’efficacité institutionnelle. Ce module comporte différentes activités de groupe qui permettent aux officiers généraux (et à leurs partenaires civils) de collaborer en vue de la résolution de problèmes dans un contexte de groupe de discussion orientée.
PP1PP2PP3PP4PP5

Aspm/Élof

Ens/2Slt

Ltv/Capt

ENs/1Lt

Capf/Lcol

Capc/Maj

Capv/Col Offr gén

 

Qualification militaire de base  des officiers

Instruction propre à l’armée d’appartenance

Instruction professionnelle de base

 

Qualification intermédiaire propre à l’armée d’appartenance

Programme de Perfectionnement des Officiers Subalternes des Forces Armées Canadiennes (POSFAC)

Programme d’état-major sur les opérations interarmées (PEMOI)

 

 

Qualification avancé propre à l’armée d’appartenance

Programme de commandement et d’état-major interarmées (PCEMI)

Études supérieures

Programme des études de sécurité canadienne (PESC)

 

Développement d’aptitudes à la gestion et au leadership

Programme de sécurité nationale (PSN)

Études supérieures

Formation en langue seconde (au besoin)

 

Développement d’aptitudes exceptionnelles à la gestion et au leadership

Programme des nominations supérieures

Programme de perfectionnement des cadres (PPC)

Formation en langue seconde (au besoin)