ARCHIVÉE - Acquisition dans le cadre du plan de défense « Le Canada d'abord » - avions de transport stratégique et tactique

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué / Le 29 juin 2006 / Numéro de projet : NR–06.033

TRENTON – Le ministre de la Défense, Gordon O’Connor, le ministre de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, Michael Fortier, ainsi que le ministre de l’Industrie, Maxime Bernier, et le Chef d’état‑major de la Défense, le Général Rick Hillier, ont aujourd’hui annoncé le plan d’acquisition de quatre avions de transport stratégique et de 17 avions de transport tactique, au coût total estimé de 8,3 milliards de dollars. Cet investissement répond à la nécessité de moderniser les capacités de transport aérien des Forces canadiennes; il s’agit de l’investissement militaire le plus considérable depuis 10 ans.

« Pendant 13 ans, le gouvernement libéral a fait fi des besoins des Forces canadiennes, a dit le ministre O’Connor. La modernisation de la flotte de transport aérien tactique des Forces canadiennes est depuis longtemps une priorité militaire et en est une pour le gouvernement actuel. Par ailleurs, disposer d’une capacité de transport aérien stratégique satisfait à l’une des exigences premières de l’OTAN en plus de montrer que le Canada assume un rôle de dirigeant parmi ses alliés. »

« Cette acquisition se fera au moyen d’un processus équitable, ouvert, transparent et conforme à la Loi fédérale sur l’imputabilité et au plan d’action du gouvernement actuel, a expliqué le ministre Fortier. Un processus d’achat rigoureux a été mis en place pour que l’équipement réponde réellement aux besoins des hommes et des femmes des Forces canadiennes, tout en assurant aux contribuables canadiens le meilleur rapport qualité-prix pour leur précieux investissement. »

« Le gouvernement négociera un programme de retombées économiques particulier pour ce projet, a déclaré le ministre Bernier. Nous nous attendons à ce que les entrepreneurs garantissent un dollar d’activité économique de haute qualité au Canada pour chaque dollar qu’ils recevront dans le cadre de ce projet. Ce programme de retombées économiques se traduira par des milliards de dollars d’activité économique à long terme au Canada. »

« Je suis heureux que nous ayons enfin décidé de remplacer notre flotte d’avions Hercules, qui vieillit très rapidement, a déclaré le Général Hillier. En faisant l’acquisition d’une capacité de transport aérien stratégique pour compléter nos moyens de transport aérien tactique, nous serons en mesure de déployer rapidement du personnel et du matériel sans devoir compter sur nos alliés ou sur des entrepreneurs, ce qui est un énorme avantage pour les Forces canadiennes et les Canadiens. »

Le ministère de la Défense nationale fera l’acquisition de quatre avions de transport stratégique pour transporter rapidement un grand nombre de passagers ou une grande quantité de matériel sur de grandes distances, dont l’Équipe d’intervention en cas de catastrophe (DART). Pour l’acquisition de ces avions, on utilisera un processus concurrentiel connu sous le nom de Préavis d’adjudication de contrat (PAC). Ce processus consiste à annoncer que le gouvernement a l’intention d’accorder le contrat à un fournisseur particulier, tout en donnant aux autres fournisseurs potentiels la possibilité de montrer qu’ils peuvent répondre eux aussi aux exigences des Forces canadiennes pour l’avion de transport stratégique. Si aucun énoncé de capacités valide n’est reçu, le contrat est attribué, et le processus est jugé concurrentiel. Si un énoncé de capacités valide est reçu, on procède à un appel d’offres en bonne et due forme.

Le coût total estimé de ce projet d’acquisition d’avions de transport stratégique est de 1,8 milliard de dollars, plus un contrat de soutien en service dont la valeur est estimée à 1,6 milliard de dollars sur 20 ans, contrat qui dépendra du résultat du processus de PAC.

« Pour l’acquisition des avions de transport tactique, on utilisera une Demande d’expression d’intérêt et de qualification (DEIQ). Ce processus consiste à inviter tous les fournisseurs potentiels à manifester leur intérêt et à montrer qu’ils sont capables de répondre aux exigences des FC », a déclaré le ministre Fortier.

Le coût total estimé du projet d’acquisition d’avions de transport tactique est de 3,2 milliards de dollars, plus un contrat de soutien en service dont la valeur est estimée à 1,7 milliard de dollars sur 20 ans, contrat qui sera exécuté par l’industrie canadienne. Les avions de transport tactique, un service essentiel pour les membres des Forces canadiennes en mission, transporteront du matériel, des soldats et de l’approvisionnement au Canada et dans le cadre des opérations à l’étranger.

Les avantages pour l’industrie canadienne seront considérables, car les deux contrats d’acquisition obligent l’entrepreneur à garantir des retombées économiques maximums. C’est donc dire que pour chaque dollar reçu du gouvernement, l’entrepreneur devra créer pour un dollar d’activité économique au Canada.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, lisez le document d’information sur le transport aérien stratégique et tactique, à l’adresse suivante : www.forces.gc.ca.

Date de modification :