Contrat de soutien en service pour les sous-marins de la classe Victoria

Documentation / Le 4 juillet 2013 / Numéro de projet : BG-13.025

Le gouvernement du Canada a exercé une option de prolongation de cinq ans dans le cadre du contrat de soutien en service des sous‑marins de la classe Victoria conclu avec Baccock Canada Inc. pour la poursuite du soutien en service de la flotte de quatre sous‑marins de classe Victoria de la Marine royale canadienne.

La période d’option, d’une valeur de 531 millions de dollars, a été la première à être utilisée dans le cadre du contrat de soutien en service des sous‑marins de classe Victoria attribué par le gouvernement du Canada au consortium Canadian Submarine Management Group, le 30 juin 2008.

Ce contrat de soutien en service avait pour objectif d’assurer la poursuite à long terme des travaux d’entretien et de soutien technique gérés selon le rendement de la flotte de classe Victoria. Le contrat a été attribué à Canadian Submarine Management Group, une coentreprise formée par Babcock International Group et Weir Canada.

La durée initiale du contrat était de cinq ans et d’une valeur maximale de 370 millions de dollars pour la première période. Le contrat comportait aussi un certain nombre de possibilités d’options, selon le niveau de satisfaction du rendement obtenu, qui pouvaient être exercées pendant une durée maximale de 10 ans, pour le soutien de la flotte de sous‑marins.

Le contrat de soutien en service pour les sous‑marins de classe Victoria comprenait : l’acquisition de matériel; la réparation et la remise en état; des services techniques et une surveillance de la gestion du projet pour planifier et organiser les travaux de remise en état des sous‑marins. Le contrat comprenait également des travaux planifiés de remise en état et d’entretien.

Au moment de l’attribution du contrat, deux sous‑marins faisaient déjà l’objet de grands travaux de modernisation et d’entretien, soit le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Victoria, remis en état dans les installations de gestion de la flotte de la Défense nationale Cape Breton à Esquimalt (Colombie-Britannique), et le NCSM Windsor, en grand carénage aux installations de gestion de la flotte Cape Scott, à Halifax (Nouvelle‑Écosse).

Canadian Submarine Management Group, maintenant connu, depuis 2011, sous le nom de Babcock Canada Inc., a commencé à exécuter la première période de grand carénage sur le NCSM Chicoutimi en 2010, dans les installations de son principal sous-traitant, Victoria Shipyards, à Esquimalt (Colombie-Britannique). Les travaux exécutés sur le NCSM Chicoutimi devraient prendre fin en 2013, et Babcock Canada Inc. prévoit entreprendre les travaux sur le NCSM Corner Brook en 2014.

À la fin de travaux de remise en état du NCSM Corner Brook, l’entreprise continuera de procéder aux grands carénages des quatre sous‑marins de la classe Victoria, de façon cyclique.

À l’heure actuelle, les NCSM Victoria et Windsor sont fonctionnels. Le NCSM Chicoutimi achèvera sa période de carénage plus tard cette année et entreprendra ses essais en mer par la suite. Ce contrat de soutien en service vise à s’assurer que la flotte a, en tout temps, trois sous-marins entièrement fonctionnels d’ici 2014.

-30-

Date de modification :