Déclaration de la SM et du CEMD sur la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes

Déclaration / Le 6 décembre 2018

Le 6 décembre 1989, quatorze jeunes femmes ont été tuées à l’École polytechnique de Montréal tout simplement parce qu’elles étaient des femmes. Le choc produit par cet assassinat a poussé le Parlement à faire du 6 décembre la journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes.

Aujourd’hui, nous nous remémorons et nous honorons ces jeunes femmes innocentes qui ont perdu inutilement la vie ce jour fatidique là. De plus, nous réfléchissons à cette tragédie et au rôle que nous pouvons jouer dans la prévention de tout acte de misogynie en milieu de travail. Chaque jour, la violence et la discrimination touchent de façon disproportionnée les femmes au Canada et dans le monde entier.

Nous devons travailler à la solution.

Nous sommes toujours résolus à bâtir une Équipe de la Défense où chaque membre se sent protégé et en sécurité au travail. De plus, chacun doit savoir qu’il y sera traité de façon équitable et avec respect. Bien que des programmes et des services aient été mis sur pied dans le but d’appuyer les militaires et les civils à l’échelle de l’organisation, la route menant à un milieu de travail respectueux où tout un chacun est traité de façon équitable passe tout d’abord par chacun d’entre nous.

Voici quelques-unes des manières dont vous pouvez aider à éliminer la violence fondée sur le sexe :

  • Écouter : Soyez prêts à profiter de l’expérience d’autrui.
  • Croire : Appuyez les survivants et les personnes touchées par la violence.
  • Se faire entendre : Ajoutez votre voix à la discussion visant à dénoncer la violence.
  • Intervenir : Trouvez une façon sûre d’aider lorsque vous êtes témoin d’actes de violence fondés sur le sexe.
  • Agir : Faites don de votre temps à des organismes qui s’acharnent à mettre fin à la violence, et soyez le changement que vous voulez voir.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, consultez le site Web de Condition féminine Canada.

Ensemble, nous pouvons honorer les vies perdues le 6 décembre 1989 et tenter de prévenir ce type d’acte de violence avant même qu’il ne se produise.

Jody Thomas                     Général Jonathan Vance
Sous-ministre                    Chef d’état-major de la défense

 

Date de modification :