ARCHIVÉE - Engagement des Forces canadiennes dans les Amériques

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Documentation / Le 10 octobre 2014 / Numéro de projet : BG-13.067

En 2007, le gouvernement du Canada a présenté un plan baptisé « Stratégie pour les Amériques » en vue d’accroître l’engagement du Canada dans l’hémisphère occidental. Cette stratégie, qui a été renouvelée en 2012, est fondée sur trois objectifs interdépendants :

  • multiplier les avenues de développement économique canadiennes et hémisphériques;
  • régler les problèmes de sécurité et promouvoir la liberté, la démocratie, le respect des droits de la personne et la primauté du droit en renforçant les capacités;
  • mettre en place une base solide pour soutenir l’engagement du Canada et accroître son influence dans l’hémisphère.

Le ministère de la Défense nationale (MDN) et les Forces canadiennes (FC) ont un rôle important à jouer dans la poursuite de ces objectifs. Dans le cadre d’un vaste effort visant à accroître l’engagement du Canada dans les Amériques, et en collaboration avec d’autres ministères et organismes gouvernementaux, le MDN et les FC ont accru leur engagement dans l’hémisphère grâce au Programme d’instruction et de coopération militaires, en élargissant les relations bilatérales avec des pays clés, en participant à des exercices et à des opérations sur le continent et en promouvant les institutions de l’hémisphère. L’approche du MDN et des FC envers l’engagement dans les Amériques comprend un important volet axé sur l’établissement de partenariats stratégiques dans la région, y compris avec les États-Unis et d’autres pays clés avec lesquels nous pouvons collaborer pour répondre à nos préoccupations communes.

Cinq attachés de défense du Canada sont actuellement en poste dans les Amériques. Ils sont accrédités auprès du Brésil, du Chili, de la Colombie, de Cuba et du Mexique, mais leurs responsabilités dépassent les frontières de leur pays hôte. L’attaché affecté au Brésil est aussi accrédité auprès du Guyana et du Suriname; l’attaché affecté au Chili est aussi accrédité auprès de l’Argentine, du Paraguay et de l’Uruguay; l’attaché affecté en Colombie est également accrédité auprès de la Bolivie, de l’Équateur, du Pérou et du Venezuela; l’attaché affecté à Cuba est aussi accrédité auprès de la République dominicaine et de la Jamaïque, et le sera bientôt auprès de Tobago et Trinidad; enfin, l’attaché affecté au Mexique est également accrédité auprès du Belize, du Salvador, du Guatemala, du Honduras, du Nicaragua et du Panama.

Programme d’instruction et de coopération militaires

Le Programme d’instruction et de coopération militaire du MDN et des FC constitue un des principaux moyens dont se sert le Canada pour favoriser les relations de défense avec les pays de l’Amérique latine et des Caraïbes. Les Amériques reçoivent actuellement 30 p. 100 du budget d’instruction du Programme d’instruction et de coopération militaires. Depuis la création du programme dans les années 1960, plus de 4 800 candidats de la région ont suivi une instruction dans divers domaines – langues française et anglaise, procédures d’état-major, perfectionnement professionnel et soutien de la paix. Chaque année, la Direction de l’instruction et de la coopération militaires parraine des activités de formation en Colombie, au Guatemala et aux États-Unis.

Relations de défense canado-mexicaines

Les relations de défense entre le Canada et le Mexique se sont développées considérablement au cours des dernières années. Dans le cadre des pourparlers politiques et militaires Canada-Mexique, établis en 2006, et d’autres rencontres, le MDN et les FC ont ciblé des domaines où il serait possible d’accroître la coopération, notamment la justice militaire, le maintien de la paix, l’aide humanitaire et les interventions en cas de catastrophe (AHICC). En juillet 2013, le Secrétariat de la Défense nationale du Mexique (SEDENA) et le Secrétariat de la Marine (SEMAR) ont eu une réunion fructueuse avec le ministre Nicholson à Ottawa. En mars 2012, Ottawa a accueilli la première rencontre trilatérale des ministres de la Défense de l’Amérique du Nord. Lors de cet événement historique, le Canada, le Mexique et les États-Unis ont convenu de tenir des rencontres régulières en vue de renforcer la coopération en matière de défense. Par la suite le Mexique a accueilli la deuxième réunion des ministres de la Défense de l’Amérique du Nord de la Défense en avril 2014, et on s’attend à ce que les États‑Unis soit l’hôte de la troisième rencontre. En mars 2011, le Canada est devenu officiellement membre de l’Initiative nord-américaine de sécurité maritime, un mécanisme trilatéral permettant au Canada, au Mexique et aux États-Unis d’échanger des renseignements et d’améliorer l’interopérabilité maritime, la connaissance du domaine et les interventions conjointes en cas de menaces maritimes transnationales.

Un attaché de défense du Canada est affecté au Mexique depuis 1991. Les attachés du SEDENA et du SEMAR sont en poste au Canada. Le Mexique est également membre du Programme d’instruction et de coopération militaires (PICM) depuis 2004. À compter de 2014-2015, le Mexique sera le principal bénéficiaire du PICM dans les Amériques.

Relations de défense en Amérique centrale

Le MDN et les FC intensifient leur présence en Amérique centrale en explorant des façons d’aider des pays comme le Belize et le Guatemala à renforcer leurs capacités afin que les forces armées de ces pays soient davantage en mesure d’aider les autorités civiles à faire face aux défis de sécurité (p. ex., le crime organisé transnational et les désastres naturels).

Le MDN et les FAC travaillent en collaboration avec les États‑Unis pour aider le Belize à établir un Centre des opérations de renseignement interarmées (CORI). Le MDN et les FAC ont fourni l’équipement de TI et le mobilier. Le MDN et les FAC continuent de collaborer avec les autorités béliziennes et les États‑Unis afin de s’assurer que le centre atteigne sa pleine capacité opérationnelle. Le MDN et les FAC offrent également leur aide aux autorités béliziennes dans le cadre de leur examen de défense stratégique. De plus, grâce au financement du Programme d’aide au renforcement des capacités de lutte contre la criminalité du ministères des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD), le MDN et les FAC ont fait un don de plus de 1,2 million en équipement de base et en formation aux Forces de défense du Belize (FDB) afin de renforcer leur capacité de lutter contre les organisations criminelles transnationales et autres menaces. En outre, en juin 2012, les FAC ont fourni 2 000 vestes tactiques aux FDB.

Le MDN et les FAC continuent d’explorer divers domaines de coopération en matière de défense au Guatemala. En collaboration avec le Chili et l’Amérique central, le MDN et les CAF parrainent une formation de pilotes à l’intention des étudiants guatémaltèques à l’École d’aviation militaire des Caraïbes en Jamaïque, et le Chili fournit un instructeur à cette école afin d’offrir du soutien et de l’encadrement en espagnol. Le MDN et les CAF appuient également le Guatemala dans ses efforts visant à développer ses capacités en matière de maintien de la paix et d’AHICC. Par exemple, du 10 au 21 mars 2014, le Centre de maintien de la paix du Guatemala      (CREOMPAZ) a été l’hôte d’un cours de coopération civilo‑militaire (COCIM) financé par le MDN et les FAC. Le MDN et les FAC ont également contribué à l’achat d’équipement spécialisé pour un programme de formation régionale sur l’AHICC offert au CREOMPAZ

Relations de défense en Amérique du Sud

L’approche du MDN et des FC envers l’engagement en Amérique du Sud comprend un important volet axé sur l’établissement de partenariats stratégiques avec des États forts et démocratiques où les forces militaires doivent relever de nombreux défis semblables à ceux que doivent relever les FAC, comme mener des opérations dans des conditions climatiques extrêmes ou défendre de vastes frontières.

Dans cette perspective, le MDN et les FC participent aux pourparlers politiques et militaires Canada-Brésil depuis 2011 et aux pourparlers sur la politique de défense Canada-Chili et Canada-Colombie depuis 2012. Ces entretiens visent à orienter la coopération stratégique bilatérale avec ces pays. La Marine royale canadienne entretient de solides relations avec le Chili, qui envoie régulièrement du personnel au Canada pour y suivre le cours de l’équipe d’arraisonnement des navires. Depuis juin 2012, le Chili compte parmi les pays qui accueillent à bord de leurs navires des membres de la Marine royale canadienne afin que ces derniers puissent maintenir leurs compétences pendant que leurs propres navires sont remis à neuf dans le cadre de la modernisation des frégates de la classe Halifax. Un protocole d’entente (PE) entre le Canada et le Chili a été signé au cours de la visite du premier ministre au Chili en 2012.

Le MDN et les FAC, de concert avec les représentants du Brésil, travaillent actuellement à l’élaboration d’une entente de collaboration en matière de défense afin de donner une orientation stratégique à la relation de défense entre le Canada et le Brésil.

En mars 2013, le Canada et le Pérou ont signé un PE dans lequel ils ont convenu de promouvoir une coopération de défense accrue dans des domaines tels que les politiques de défense, la recherche et le développement, les opérations de maintien de la paix et les opérations humanitaires, et les études et l’instruction militaires.

Les relations du Canada avec la Colombie sont également en pleine expansion. Un PE sur la collaboration de défense a été signé avec le Colombie en 2012 afin d’orienter de futures relations bilatérales. Enfin, la Colombie a été ciblée comme étant un territoire prioritaire pour le programme de maintien de la paix du PICM pour les trois prochaines années.

Relations de défense dans les Caraïbes

Dans les Caraïbes, le MDN et les FAC concentrent leurs activités sur l’instruction et le renforcement de la capacité dans les domaines de la lutte contre le terrorisme, de l’aide humanitaire et des interventions en cas de catastrophe ainsi que sur les efforts de lutte contre le commerce illicite. Parmi les initiatives en cours, mentionnons le soutien à l’École d’aviation militaire des Caraïbes en Jamaïque, au Collège de commandement et d’état-major des officiers subalternes des Caraïbes et au tout nouveau Centre d’instruction militaire maritime des Caraïbes. Ces installations, situées en Jamaïque, offrent l’instruction aux forces armées des pays de l’ensemble de la région des Caraïbes et de l’Amérique centrale. En plus de contribuer au renforcement de la capacité, le MDN et les FAC explorent également des façons d’appuyer les initiatives de collaboration régionale portant sur la défense et la sécurité, par l’entremise d’organismes tels que la Communauté des Caraïbes et le Système de sécurité régional.

En juin 2012, le Canada a conclu un protocole d’entente avec la Jamaïque en vue d’établir dans ce pays un centre de soutien opérationnel des FAC. Ce protocole constitue une étape importante, car il permet au MDN et aux FAC d’accroître leur présence dans les Amériques en donnant la capacité aux FC de se déployer plus rapidement et de mieux soutenir les forces expéditionnaires en cas d’incident dans la région, telle une catastrophe naturelle.

Relations multilatérales

En plus de favoriser les relations de défense avec des pays en particulier, le Canada fait la promotion d’un certain nombre de tribunes hémisphériques sur la défense et y participe, ce qui lui donne l’occasion de rencontrer les représentants des pays de l’Amérique latine et des Caraïbes. Il s’agit notamment de la Conférence des ministres de la Défense, de la Commission interaméricaine de défense, de la Conférence navale interaméricaine, de la Conférence des armées des Amériques et du Système de coopération entre les forces aériennes des Amériques. Le Canada joue un rôle grandissant dans ces tribunes depuis quelques années. En 2008, le Canada a été l’hôte de la Conférence des ministres de la Défense et le lieutenant‑général canadien Guy Thibault assume la présidence de la Commission interaméricaine de défense pour la période 2011‑2013. Un officier des FAC occupe actuellement le poste de Chef d’état‑major du président chilien de l’Organisation interaméricaine de défense.  Le Canada souhaite renforcer et harmoniser les institutions de défense de l’hémisphère afin qu’elles contribuent plus efficacement et plus concrètement à la coopération en matière de défense dans les Amériques.

Exercices

Les FC participent activement aux exercices visant à améliorer l’interopérabilité avec d’autres pays dans des domaines tels que la lutte contre le terrorisme, l’aide humanitaire et les interventions en cas de catastrophes ainsi que dans les efforts pour contrer le commerce illicite. Il s’agit des exercices Panamax, Continuing Promise, Unitas, PKO-Americas, FA Humanitarias Beyond the Horizon, New Horizon, Ex Tradewinds et Rimpac. Des membres du personnel médical et dentaire de FAC participent également à un exercice intitulé CONTINUING PROMISE, une mission d’instruction de US SOUTHCOM au cours de laquelle les FAC déploient des navires américaines et aident à fournir de l’aide humanitaire à plusieurs pays des Amériques. Le Canada est également membre de l’Initiative nord-américaine de sécurité maritime et prend part aux jeux multilatéraux de guerre navale avec l’Argentine, le Brésil, le Chili, l’Équateur, le Pérou et les États-Unis.

Opérations

Grâce à des déploiements réguliers dans les Caraïbes, le golfe du Mexique, l’océan Pacifique central oriental et l’océan Atlantique central occidental dans le cadre de l’opération Caribbe, le MDN et les FAC contribuent aux programmes de détection et de surveillance antidrogues de la Force opérationnelle interorganismes interarmées – Sud, qui relève du US Southern Command. En 2013, huit navires, quatre aéronefs CP140 Aurora et un sous‑marin des FAC ont appuyé l’opération CARIBBE. Pour l’exercice financier 2014-2015, le MDN et les FAC pourraient déployer dix navires et trois aéronefs. Un officier de liaison des FAC a également été mis en position au quartier général de la Force opérationnelle interorganismes interarmées – Sud.

Le Canada poursuit par ailleurs ses activités de maintien de la paix dans les Amériques, lesquelles remontent aux années 1980. Depuis, les FC ont participé à plusieurs activités de maintien de la paix partout dans les Amériques. Aujourd’hui, cinq membres des FC servent dans la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti, où ils aident à renforcer la capacité de la Police nationale d’Haïti et à assurer la primauté du droit et la sécurité publique.

De juin à décembre 2013, un peloton des CAF a intégré le bataillon brésilien pour la mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti, aussi appelée des MINUSTAH, pendant six mois.  Cette opération correspond aux trois principaux rôles des FAC, ce qui contribue à la paix et à la sécurité internationales. À la demande du Brésil, les FAC continuent d’intégrer deux officiers d’état‑major au sein du quartier général de bataillon du Brésil jusqu’en décembre 2014.Le Canada vient rapidement au secours des autres pays des Amériques lorsque des catastrophes naturelles y surviennent ou lorsqu’ils ont besoin d’un soutien additionnel. L’Équipe d’intervention en cas de catastrophe du MDN et des FC est équipée et entraînée pour fournir promptement des soins médicaux de base et de l’eau potable en attendant que les organisations civiles se déploient. En 2010, le Canada a été l’un des premiers pays à intervenir en Haïti après le séisme qui a frappé ce pays. Quelque 2 000 militaires des FC ont participé à l’opération Hestia qui appuyait les efforts humanitaires pangouvernementaux. Les FC ont envoyé l’Équipe d’intervention en cas de catastrophe, une force opérationnelle, et deux navires, assuré le transport aérien stratégique et tactique, mis sur pied un hôpital de campagne et fourni des ressources techniques. En 2007, le premier vol opérationnel du nouvel aéronef CC177 Globemaster des FC a servi à transporter des fournitures d’aide humanitaire en Jamaïque après le passage de l’ouragan Dean. En 2011, les FC ont affecté trois hélicoptères CH146 Griffon et 65 militaires à Kingston, en Jamaïque, dans le cadre de l’opération Jaguar. Cette opération a offert au gouvernement jamaïcain et à la Force de défense de la Jamaïque du soutien en matière d’aviation militaire et de recherche et sauvetage, en même temps qu’elle a permis aux équipes de recherche et sauvetage des FAC et a fourni un entraînement essentiel à leur formation.

- 30 -

Date de modification :