ARCHIVÉE - La protection, priorité des acquisitions de chars

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué / Le 12 avril 2007 / Numéro de projet : NR–07.022

QUÉBEC (QC) – La volonté du nouveau gouvernement du Canada d’assurer la sécurité des membres des Forces canadiennes qui participent à des missions était au cœur des plans confirmés aujourd’hui par l’honorable Gordon O’Connor, ministre de la Défense nationale, l’honorable Michael Fortier, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, et le Général Rick Hillier, Chef d’état-major de la Défense, pour renouveler le parc de chars des Forces canadiennes.

Afin de remplacer les chars Leopard 1, qui sont âgés de 30 ans, le gouvernement fera l’acquisition de 100 chars Leopard 2 et obtiendra le prêt de 20 chars Leopard 2A6 qui seront utilisés en Afghanistan cet été. Les chars Leopard 2 sont plus récents, plus fortement blindés  et plus avancés sur le plan technologique que les chars Leopard 1 du Canada. Leurs caractéristiques à la fine pointe comprennent la protection considérablement accrue du personnel contre les engins explosifs et les mines, la capacité de circuler beaucoup plus rapidement en terrain difficile, des moteurs plus puissants et des capacités de tir supérieures.

« Offrir aux soldats canadiens la meilleure protection possible est ma priorité. En faisant l’acquisition immédiate de chars plus fortement protégés, nous pourrons offrir à nos soldats en Afghanistan le meilleur équipement de protection possible pour accomplir leur mission », a déclaré le ministre O’Connor. « Notre gouvernement est résolu à fournir aux Forces canadiennes l’équipement dont elles ont besoin pour faire le travail extrêmement exigeant que nous leur confions. »

« Cette annonce démontre l’engagement du nouveau gouvernement du Canada à procurer aux Forces canadiennes le matériel essentiel aux opérations le plus rapidement possible tout en s’assurant que les contribuables canadiens en ont pour leur argent. », a affirmé le ministre Fortier.

Au moment d’étudier l’option des chars supplémentaires, le Canada s’est enquis des disponibilités de six pays alliés et a évalué à fond toutes les propositions officielles.

« Pour dire les choses simplement, les chars aident à sauver des vies en fournissant aux soldats les outils appropriés pour la mission tout en améliorant leur protection, » a dit le Général Hillier. « En Afghanistan, les chars Leopard 1 du Canada ont permis de fournir des appuis-feu directs rapprochés et d’atténuer la menace des mines et des engins explosifs improvisés. Cette acquisition permettra d’améliorer davantage la protection offerte à nos soldats. »

Le Canada fera l’acquisition de 100 chars Leopard 2 des Pays‑Bas. Ces chars permettront de répondre aux besoins à long terme des Forces canadiennes. Ils devraient être livrés au Canada peu après la conclusion d’une entente de gouvernement à gouvernement, vers la fin de l’été 2007. Les chars seront mis à niveau au Canada pour se conformer aux plus récentes normes des Forces canadiennes.

Vingt chars Leopard 2A6 prêts au combat seront prêtés par l’Allemagne pour répondre aux besoins à court terme. Ils seront déployés en Afghanistan cet été lors de la prochaine rotation de troupes canadiennes. En plus d’être plus récents, plus lourdement protégés et plus avancés sur le plan technologique, les chars Leopard 2A6 dégagent passablement moins de chaleur que les systèmes hydrauliques des chars Leopard 1 vieux de 30 ans dont dispose le Canada.

Les chars Leopard 1 ont été déployés en Afghanistan à l’automne 2006 pour répondre aux nouveaux besoins opérationnels des Forces canadiennes.

- 30 -

Note à l’intention des rédacteurs :

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la capacité blindée des Forces canadiennes, voir la documentation présentée sur le site de la Salle de presse.

Date de modification :