La rotation de la Force opérationnelle terrestre de l’Opération REASSURANCE termine sa visite en Pologne

Galerie d'images

Liens connexes

Article / Le 27 février 2017

Rédigé par : le capitaine L.R. Benak, officier des Affaires publiques, Force opérationnelle terrestre de l’Opération REASSURANCE

En août 2016, le gros des militaires de la Base des Forces canadiennes Edmonton est allé en période de service en Europe dans le cadre de l’Opération REASSURANCE. Six mois plus tard, ces militaires reviennent à la maison, après avoir terminé leur mission.

Six mois, quatre pays et une douzaine d’alliés de l’OTAN plus tard, les militaires de la rotation 6 de la Force opérationnelle terrestre (FOT) de l’Opération REASSURANCE ont terminé leur mission. La FOT était composée de 220 militaires et incluait des membres de la Force régulière et de la Réserve. Ensemble, ceux-ci agissaient à titre d’infanterie et de compagnie de logistique. Ils comptaient également un détachement du génie, un détachement d’artillerie, un détachement médical et un détachement des transmissions.

« Il s’est avéré évident durant toute la visite, que ce soit dans le camp, au champ de tir ou dans un terrain éloigné au beau milieu d’un pays étranger, que ce groupe de militaires a su démontrer les excellentes compétences de l’armée canadienne, » explique le sergent-major de la FOT, Christopher Thorne. « Je suis très fier de la façon dont ils ont surmonté les défis de cette visite. Ils se sont distingués à titre de militaires professionnels et fiables. »

Lors des exercices d’entraînement réguliers en Pologne, la FOT s’est familiarisée avec les aéronefs des alliés et les instructions permanentes d’opération (IPO) au niveau de l’unité. Durant l’exercice ALLIED SPIRIT V en Allemagne, les militaires canadiens ont collaboré avec d’autres forces militaires de l’OTAN dans une installation d’instruction américaine munie de certaines des technologies les plus au point actuellement. Lors de l’exercice SCORPION FURY en Roumanie, ils se sont entraînés avec leurs alliés à des exercices innovateurs de tir réel. Durant leur plus important exercice—IRON SWORD—les membres de la FOT ont procédé à des opérations coordonnées en zone urbaine impliquant plusieurs nations.

En plus de leurs accomplissements sur le terrain, les membres de la FOT et les forces de l’OTAN ont mis de côté leurs différences en matière de langue, de culture et de procédures pour atteindre leur objectif d’améliorer la collaboration et l’esprit d’équipe.

Afin de rendre hommage aux traditions et histoires des pays hôtes, les membres de la FOT ont participé à des cérémonies sur des terrains consacrés à la mémoire des militaires qui sont morts au combat. Ces cérémonies commémoraient la libération, l’indépendance et les disparus. Elles ont également servi à rappeler que la mission de la FOT a lieu sur le même terrain où plusieurs des événements des siècles précédents ont aidé à façonner le monde d’aujourd’hui.

«  Les militaires de la FOT sont devenus une unité résiliente et cohérente qui s’est adaptée pour surmonter certains des plus grands défis qui existent en entraînement dans le monde, » explique le commandant de la FOT, le major Lonnie Campbell. « Non seulement étaient-ils prêts dès leur arrivée, ils ont également perfectionné leurs compétences, sont devenus plus rapides et encore plus compétent qu’avant, grâce à l’expérience accumulée dans le cadre de cette visite. »

L’Opération REASSURANCE se poursuivra avec l’arrivée d’une nouvelle rotation de militaires canadiens. Ceux qui retournent à la maison, peuvent revenir auprès de leurs proches et de leurs amis sachant qu’ils ont contribué à un autre chapitre de la fière tradition canadienne qui est celle de servir aux côtés des alliés de l’OTAN.

Date de modification :