ARCHIVÉE - « Le Canada d'abord » pour l'approvisionnement de la Défense - navire de soutien interarmées

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué / Le 26 juin 2006 / Numéro de projet : NR-06.030

HALIFAX – L’honorable Gordon O’Connor, ministre de la Défense nationale, l’honorable Michael Fortier, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, et le Général Rick Hillier, Chef d’état-major de la Défense du Canada, ont annoncé aujourd’hui le Projet des navires de soutien interarmées pour la Marine canadienne, d’une valeur de 2,9 milliards de dollars. Ce projet comprend un montant de base de 2,1 milliards de dollars et un contrat de soutien en service d’une durée de 20 ans dont la valeur est estimée à 800 millions de dollars.

« Dans le contexte de la stratégie de défense visant à accorder la priorité au Canada, le nouveau gouvernement a promis de doter les Forces canadiennes d’équipement neuf, et nous prenons le premier pas vers la réalisation de cet engagement », a déclaré le Ministre O’Connor. « Le gouvernement tient résolument à acquérir l’équipement dont les Forces canadiennes ont besoin, au meilleur prix pour les contribuables et avec des retombées favorables à l’industrie canadienne. »

« Cette acquisition se fera au moyen d’un processus équitable, ouvert, transparent et conforme à la Loi fédérale sur la responsabilité et au Plan d’action qui ont été proposés par le gouvernement », a expliqué le Ministre Fortier. « Un processus d’achat rigoureux a été mis en place pour que l’équipement réponde réellement aux besoins des hommes et des femmes des Forces canadiennes, tout en assurant aux contribuables canadiens le meilleur rapport qualité-prix pour leur précieux investissement. »

« Cette acquisition se fera au moyen d’un processus équitable, ouvert, transparent et conforme à la Loi fédérale sur la responsabilitéet au Plan d’action qui ont été proposés par le gouvernement », a expliqué le Ministre Fortier. « Un processus d’achat rigoureux a été mis en place pour que l’équipement réponde réellement aux besoins des hommes et des femmes des Forces canadiennes, tout en assurant aux contribuables canadiens le meilleur rapport qualité-prix pour leur précieux investissement. »

« Le nouveau gouvernement du Canada veillera à ce que ce projet procure à la population canadienne les meilleures retombées industrielles possibles », a mentionné l’honorable Maxime Bernier, ministre de l’Industrie. « Notre industrie de la construction navale est bien placée pour exercer un rôle prépondérant au fur et à mesure de l’évolution du Projet des navires de soutien interarmées. »

« Les navires de soutien interarmées amélioreront la capacité des Forces canadiennes à protéger les zones maritimes du Canada ainsi que sa souveraineté », a indiqué le Général Rick Hillier, Chef d’état-major de la Défense. « Ces navires offriront un service de ravitaillement et de soutien essentiel à d’autres navires canadiens ainsi qu’aux ressources de l’Armée de terre et de la Force aérienne lors de certains déploiements. Un élément clé de la transformation des Forces canadiennes, ils serviront à constituer une capacité véritablement interarmées de la Marine, de l’Armée de terre et de la Force aérienne. »

Grâce au Projet des navires de soutien interarmées, trois navires polyvalents seront dotés de capacités nettement supérieures à celles des navires de la classe Protecteur. En plus d’assurer le soutien en mer (ravitaillement en carburant et réapprovisionnement) des groupes opérationnels navals en déploiement, ces navires pourront mener des opérations de transport maritime et appuyer les forces à terre.

Quatre équipes du secteur privé ont été présélectionnées en vue de soumissionner pour la conception des trois navires. Une demande de propositions, publiée sous peu, enclenchera le processus qui mènera à la sélection de deux équipes pour la phase de définition du projet. Chacune de ces deux équipes se verra attribuer un contrat de 12,5 millions de dollars afin d’élaborer des propositions pour la conception préliminaire du navire, les plans de mise en œuvre du projet et le plan de soutien en service. Une équipe sera retenue pour construire les trois navires en fonction de ces plans. La livraison du premier navire est prévue en 2012.

- 30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter la fiche documentaire concernant les navires de soutien interarmées, à l’adresse http://www.forces.gc.ca/site/newsroom/view_news_f.asp?id=1958.

Date de modification :