ARCHIVÉE - Le Canada sera l-hôte d'un exercice de l-OTAN à RDDC Suffield

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué / Le 14 juillet 2006 / Numéro de projet : NR–06.040

OTTAWA – Le Canada sera l’hôte de l’exercice Precise Response, à Recherche et développement pour la défense Canada – Suffield (RDDC Suffield), en Alberta, du 16 au 28 juillet 2006. Cet exercice fait partie du programme d’entraînement à la défense chimique, biologique, radiologique et nucléaire (CBRN) de l’OTAN, qui vise à développer les capacités de cette dernière dans les domaines de la détection, de l’identification, de l’échantillonnage et de l’élimination des agents CBRN.

En tenant cet exercice, autrement dit en fournissant à ses alliés de l’OTAN un lieu sûr pour l’entraînement à la défense CBRN, le Canada prouve qu’il respecte les engagements qu’il a pris lors du Sommet 2002 de l’OTAN à Prague. Mettant à profit l’expérience acquise lors d’un exercice de l’OTAN similaire à RDDC Suffield en 2003, Precise Response comprendra des exercices de commandement et de contrôle, des séances de travail en laboratoire, et des exercices d’échantillonnage avec des pseudo‑agents biologiques, des agents chimiques réels et des sources radiologiques.

Tout l’entraînement sera effectué sous la supervision du personnel de RDDC Suffield, dans des conditions sévèrement contrôlées. Des contrôles de sécurité rigoureux élimineront toute menace pour les participants et pour la collectivité environnante.

« Nous sommes fiers d’accueillir nos alliés de l’OTAN à RDDC Suffield. C’est un centre d’entraînement de classe internationale qui convient parfaitement à un exercice multinational de cette importance », a déclaré le ministre de la Défense nationale, Gordon O’Connor. « Cet exercice est un bon exemple de ce que le Canada et ses alliés peuvent faire, sur le plan de la collaboration, pour renforcer leur dispositif de défense contre les attaques chimiques, biologiques et radiologiques, une capacité importante dans le contexte de sécurité actuel », a ajouté le Chef d’état‑major de la Défense, le Général Rick Hillier.

L’exercice Precise Response met en jeu environ 150 participants provenant de six pays de l’OTAN ainsi que des évaluateurs, des observateurs et d’autres représentants officiels de l’OTAN.

-30-

Note aux rédacteurs en chef : Une journée des médias aura lieu à RDDC Suffield le 26 juillet 2006. Vous trouverez ci‑joint un avis aux médias qui donne plus de détails sur cet événement.

Date de modification :