Le capitaine Larry Langlois, Procureur militaire, Juge-avocat général

Vidéo / Le 9 novembre 2017

Transcription

Le capitaine Larry Langlois, Procureur militaire, Juge-avocat général

Capt Langlois : Ha, ha! Je peux aussi faire le robot, un peu.

Bonjour, je suis le capitaine Larry Langlois. Je suis un procureur militaire et aujourd’hui, je relève le défi « Soixante secondes ».

1. D’après vous, une journée typique au bureau pour vous s’apparent-t-elle davantage à une émission de la série télévisée La loi & l’ordre ou Judge Judy?

En fait, il m’arrive parfois de souhaiter que mes journées ressemblent plutôt au télédrame Suits. Prochaine question.

2. Pourquoi avez-vous opté pour le droit militaire et décidé de vous enrôler dans les Forces canadiennes afin de pratiquer le droit?

Eh ben, le droit touche toutes les branches des Forces armées canadiennes; j’ai donc la chance de vivre l’expérience de toutes ces branches, tout en exerçant une profession que j’aime beaucoup. Question suivante.

3. Quel ordre légal préférez-vous hurler?

Bon, je pense que c’est : « Monsieur le juge, voilà mes arguments. » Ce n’est pas un ordre légal en tant que tel, mais l’expression est accompagnée par le sentiment d’un travail bien fait.

4. Quel a été votre tout premier emploi?

Lorsque je me suis enrôlé dans les Forces, j’avais 16 ans. Après avoir suivi une formation, je suis devenu ingénieur en aérospatiale et j’ai travaillé au sein du 433e Escadron d’appui tactique, à Bagotville. C’était merveilleux.

5. Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre travail?

J’aime le plaidoyer et être en cour. J’ai l’occasion d’argumenter et, en prime, je touche à une rémunération pour le faire.

Merci.

Date de modification :