Le gouvernement du Canada annonce l’amélioration du Service météorologique et océanographique des Forces canadiennes

Communiqué / Le 24 juillet 2012 / Numéro de projet : NR 12.161

BFC GAGETOWN (Nouveau‑Brunswick)  L’honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale, a annoncé aujourd’hui le projet de transformation du Service météorologique et océanographique des Forces canadiennes (SMOFC). Il s’agit d’un investissement majeur et sa portée s’étend dans tout le Canada, plus particulièrement dans la Base des Forces canadiennes (BFC) Gagetown, la BFC Esquimalt et la BFC Halifax.

« Puisque la capacité des Forces canadiennes a augmenté, nous connaissons une hausse des demandes de services météorologiques poussés afin de soutenir le personnel des Forces canadiennes dans le cadre de leurs opérations tant au pays qu’à l’étranger, a déclaré le ministre MacKay. Après plus de 70 ans, les services météorologiques des Forces canadiennes jouent un rôle essentiel dans le succès des opérations, et la réalisation du projet les aidera à accomplir leurs tâches de manière encore plus efficace et efficiente. »

Le projet de transformation du SMOFC comprend des travaux d’infrastructure, y compris l’agrandissement de l’ancien Centre météorologique de l’Armée de terre à la BFC Gagetown de manière à héberger le nouveau Centre météorologique interarmées. D’autres travaux sont également prévus, soit la rénovation des Centres météorologiques et océanographiques déjà existants à la BFC Esquimalt et à la BFC Halifax.

Le Centre météorologique interarmées permettra de centraliser les fonctions de breffages et de prévisions météorologiques dans une seule installation à la BFC Gagetown et, de plus, le personnel pourra mettre au point de nouveaux produits météorologiques ou améliorer des produits existants pour le ministère de la Défense nationale et les Forces canadiennes. On s’attend à ce que les travaux de construction associés au projet soient achevés d’ici juin 2014.

« La région de Fredericton et la province du Nouveau-Brunswick sont fières de cette installation militaire de classe mondiale, a déclaré le ministre Keith Ashfield, député de Fredericton et ministre des Pêches et des océans. Je suis heureux que le centre accroisse la capacité à la Base de Gagetown et qu’il crée des emplois dans la région. »

« L’information exacte et détaillée obtenue en temps opportun est essentielle à l’efficacité des opérations militaires. Améliorer la qualité de l’information météorologique par le biais de la technologie moderne permettra aux Forces canadiennes de mener efficacement des opérations plus sécuritaires, a déclaré l’honorable Bernard Valcourt, ministre associé de la Défense nationale. Toujours en lien avec les engagements du gouvernement et la Stratégie de Défense le Canada d’abord, nous diminuons le risque que courent les militaires en leur fournissant l’équipement moderne dont ils ont besoin pour effectuer le travail qu’on s’attend d’eux. »

Les travaux liés au projet ont été lancés au printemps 2012. En effet, le gouvernement du Canada a déjà attribué un contrat de construction d’une valeur de 5,1 millions de dollars canadiens à Maxim 2000 Inc., de Saint John (Nouveau‑Brunswick), aux fins de la construction de la nouvelle aile de 1 120 m2 à la BFC Gagetown. De plus, un contrat de 61 980 dollars canadiens a été alloué à Stantec Consulting, d’Edmonton (Alberta), en lien avec les travaux de conception associés à la rénovation à la BFC Esquimalt. Ces soumissionnaires ont été retenus par suite d’un processus concurrentiel transparent, ouvert et juste.

Selon la Stratégie de défense Le Canada d’abord, il est nécessaire de mettre à jour et de remplacer l’infrastructure afin de mieux affronter les défis du 21e siècle.

-30-

Pour obtenirplus d’information, veuillez consulter la documentation : http://www.forces.gc.ca/site/news-nouvelles/news-nouvelles-fra.asp?id=4330

Date de modification :