ARCHIVÉE - Le gouvernement du Canada attribue le contrat d’exploitation du Centre d'essais techniques (Mer)

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué / Le 2 juillet 2009 / Numéro de projet : NR – 09.052

OTTAWA – L’honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale et ministre responsable de la Porte d’entrée de l’Atlantique, et l’honorable Christian Paradis, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux Canada, ont annoncé aujourd’hui l’attribution d’un contrat à Weir Canada inc. pour l’exploitation du Centre d'essais techniques (Mer) (CETM), dont le quartier général est établi à Montréal.

« Cette installation, avec les détachements du CETM en Colombie-Britannique, en Nouvelle-Écosse et à Ottawa, permet à la Marine canadienne de procéder aux essais nécessaires pour veiller à ce que leur équipement soit de qualité supérieure », a déclaré le ministre MacKay. « Ce contrat démontre que le gouvernement s’engage à fournir aux Forces canadiennes le meilleur équipement possible, conformément à la Stratégie de défense Le Canada d’abord ».

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada a travaillé en étroite collaboration avec le ministère de la Défense nationale en vue de mettre en place un processus d’achat en régime de concurrence pour ce contrat évalué à 600 millions de dollars sur une période de 15 ans. Le premier contrat, d’une durée de quatre ans, comporte des options de renouvellement. Si toutes les options de renouvellement sont exercées, 200 emplois seront conservés au Canada, surtout à Halifax, à Ottawa, à Victoria et à LaSalle (Québec).

« Une fois de plus, le gouvernement canadien compte sur l’expertise des entreprises canadiennes pour fournir des services haut de gamme aux hommes et aux femmes en uniforme », a indiqué le ministre Paradis. « Nous sommes déterminés à fournir aux Forces canadiennes l’équipement et les services dont elles ont besoin et ce, en étant responsables et transparents, comme s’y attendent les Canadiens. »

Le CETM abrite des laboratoires de chimie, d’électronique et de photographie, des installations d'essais sur l'environnement et des installations d’essais de systèmes informatiques. Ces diverses installations pourront être utilisées par d’autres ministères fédéraux et provinciaux, par des sociétés d’État, par les organismes de défense d’autres pays alliés et, sous certaines conditions précises, par l’industrie.

Le CETM contribue à la mise sur pied et au maintien en puissance de forces maritimes efficaces et aptes au combat. Il permet également au Canada de respecter ses engagements interministériels et internationaux, et il soutient directement de multiples comités et projets de l’Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN).

La main-d’œuvre du CETM provient principalement du secteur de la haute technologie et est composée d’ingénieurs de divers domaines, de spécialistes en informatique et en matière de systèmes maritimes, de technologues et d’ouvriers spécialisés.

-30-

Date de modification :