Le NCSM Charlottetown a participé à l’exercice JOINT WARRIOR 162

Galerie d'images

Article / Le 21 octobre 2016

Par le lieutenant de vaisseau Benoit Plante, officier des affaires publiques, NCSM Charlottetown

Du 9 au 15 octobre, le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Charlottetown a pris part à l’exercice JOINT WARRIOR 162 (JW 162), un exercice d’instruction de la force opérationnelle interarmées multinationale se déroulant au large de la côte du Royaume-Uni. Cet exercice a impliqué plus de 30 navires de guerre soutenus en mer par des patrouilles maritimes et des aéronefs à voilure tournante.

JW 162 était fondé sur un scénario complexe axé sur un conflit entre deux pays fictifs. Le NCSM Charlottetown, au sein d’un groupe opérationnel, était chargé de faire respecter des résolutions simulées du Conseil de sécurité de l’ONU afin de restaurer la paix et la sécurité dans la région.

« L’exercice JOINT WARRIOR 162 représente une excellente occasion d’instruction pour notre navire. Nous avons mené des opérations dans l’ensemble du spectre des capacités de guerre », explique le capitaine de frégate Andrew Hingston, commandant du NCSM Charlottetown. « Quand il faut travailler dans le cadre d’une force opérationnelle interarmées, il est toujours difficile de coordonner les opérations de guerre, mais je suis fier de dire que le NCSM Charlottetown a brillamment réussi à coordonner tous les aspects de l’exercice. »

Le NCSM Charlottetown a pris part à divers exercices maritimes qui se sont concentrés sur les opérations d’interception et d’arraisonnement maritimes, sur la défense aérienne, sur la guerre en surface, sur la guerre anti-sous-marine, sur les contremesures visant les embarcations d’attaque rapides et sur l’intégration des domaines aérien et maritime.

Les scénarios d’instruction incluaient également l’hélicoptère CH-124 Sea King du navire, qui contribuait aux missions de reconnaissance et de surveillance et offrait de la protection aérienne au navire et à ses compagnons. De plus, l’équipe d’arraisonnement améliorée du NCSM Charlottetown a mené plusieurs opérations d’arraisonnement de navires suspects pour freiner les activités de contrebande.

« Toutes les opérations maritimes que nous avons menées pendant JOINT WARRIOR ont contribué à l’amélioration de notre interopérabilité avec nos partenaires de l’OTAN, affirme le capitaine de frégate Hingston. Au fur et à mesure que nous poursuivons notre déploiement dans le cadre de l’opération REASSURANCE, l’interopérabilité demeurera une composante importante de nos activités. »

Le NCSM Charlottetown est actuellement déployé dans le cadre de l’opération REASSURANCE, le soutien des Forces armées canadiennes aux mesures d’assurance et de dissuasion en Europe centrale et en Europe de l’Est.

Date de modification :