ARCHIVÉE - Le nouveau Gouvernement du Canada tient sa promesse aux Forces canadiennes : adjudication du contrat d'aérotransport stratégique

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué / Le 2 février 2007 / Numéro de projet : Government of Canada / Gouvernement du Canada

OTTAWA — L'honorable Gordon O’Connor, ministre de la Défense nationale, avec l'honorable Michael M. Fortier, ministre des Travaux publics, et l'honorable Maxime Bernier, ministre de l'Industrie, annonçait aujourd'hui que la compagnie Boeing s'est vu adjuger le contrat de fourniture d'aéronefs de transport stratégique aux Forces canadiennes.

L'accord couronne un engagement du nouveau gouvernement du Canada de mener à biens des initiatives d'acquisition de matériel de défense visant à équiper et à renforcer nos militaires ainsi qu'à apporter des retombées économiques partout au pays.

« Le nouveau gouvernement du Canada est déterminé à combler les besoins urgents des Forces canadiennes », disait le ministre O’Connor. « L'annonce faite aujourd'hui est la première étape des mesures visant à faire en sorte que les femmes et les hommes dévoués de nos Forces armées aient l'équipement dont ils ont besoin pour faire leur travail. »

« Notre gouvernement a respecté son engagement d'appliquer des règles d'acquisition justes et transparentes et a tenu la promesse qu'il a faite aux Forces canadiennes », a ajouté le ministre Fortier. « Tout en assurant une combinaison gagnante pour les Forces canadiennes, nous avons agi de façon que les contribuables canadiens obtiennent la meilleure valeur possible pour leur argent. »

« Nous avons déployé beaucoup d'efforts afin d'obtenir pour l'industrie canadienne de solides retombées de nos achats de matériel de défense », a ajouté le ministre Bernier. « Cet accord représente pour les entreprises canadiennes une occasion extraordinaire de se faire valoir comme concurrent et comme participant de premier ordre au sein de l'industrie internationale. »

Le nouveau gouvernement du Canada achète quatre aéronef de transport stratégique afin de procéder au transport rapide, fiable et souple de grands nombres de passagers et de gros volumes de matériel sur de longues distances en situations d'urgences nationales et de crises internationales. Cette capacité d'aérotransport stratégique sera un atout du « Canada d'abord » – que l'on pourra utiliser comme on le voudra et au moment où on le voudra. Le Canada n'aura plus à attendre son tour dans la file d'attente internationale et à négocier en compétition avec les autres nations pour obtenir de rares ressources commerciales afin de pouvoir s'acquitter de ses responsabilités. Au pays, le Canada pourra mieux protéger les Canadiens d'un océan à l'autre en ayant des capacités d'intervention sur notre territoire et d'accès à toutes les collectivités de notre pays, même jusque dans l'Arctique.

L'aérotransport stratégique améliorera aussi la capacité du Canada d'apporter l'aide humanitaire partout dans le monde, tout en accroissant notre capacité d'intervention d'aide en cas de sinistre. Il fera en sorte que les Forces canadiennes en Afghanistan reçoivent l'approvisionnement et le matériel dont elles ont besoin pour faire leur travail.

« Ces nouveaux avions de transport auront une influence immédiate sur la façon dont nous contribuons aux opérations, a déclaré le Général Rick Hillier, Chef d'état-major de la Défense. Ils augmenteront notre capacité à couvrir de longues distances tout en transportant des charges plus lourdes, ils nécessiteront un équipage restreint et moins d'escales. Ils allègeront par ailleurs la charge de notre flotte d'appareils Hercules aujourd'hui vieillissante et pour laquelle nous payons des frais de location ».

L'acquisition de ces aéronefs s'est fait par un processus concurrentiel appelé Préavis d'adjudication de contrat (PAC), qui fait savoir l'intention du gouvernement de passer un contrat avec un fournisseur en particulier et donne aussi à tous les fournisseurs potentiels l'occasion de démontrer qu'ils peuvent aussi combler les exigences de capacités obligatoires des Forces canadiennes au chapitre de l'aérotransport stratégique.

Conformément à la politique d'approvisionnement du Canada, les entrepreneurs doivent se livrer à des activités économiques de qualité dans des secteurs de technologie de pointe de l'économie canadienne. Ces activités doivent avoir une valeur égale à celle du contrat. Boeing a déjà retenu plus de 570 millions de dollars de contrats dans des négociations de dernières minutes avec des entreprises canadiennes de partout au pays; la compagnie publiera les détails au cours des semaines à venir.

Le nouveau gouvernement du Canada veille activement à ce que ces achats apportent le maximum de retombées économiques de qualité au Canada et à ce que les entreprises canadiennes soient bien placées pour jouer un rôle important pendant l'avancement de ces projets. Le coût total estimatif des acquisitions de ce projet d'aéronefs de transport stratégique est de 1,8 milliards de dollars, montant auquel s'ajoute celui d'un contrat estimé à 1,6 milliards de dollars pour le soutien en service au cours d'une période de 20 ans.

Après avoir appliqué le processus d'acquisition approprié, on accordera des contrats d'acquisition d'hélicoptères de transport tactique moyen à lourd, de navires de soutien interarmées et de camions logistiques de taille moyenne. Pour chacun de ces contrats, les compagnies devront investir dans l'industrie canadienne une somme équivalente à celle qu'elles recevront dans le cadre des contrats d'achat, ce qui procurera des occasions d'une valeur de 13 milliards de dollars environ pour l'industrie canadienne de la défense et de l'aérospatiale.

- 30 -

Pour obtenir plus d'information, veuillez communiquer avec :

Défense nationale
Cabinet du minister O’Connor
Isabelle Bouchard
Directeur des communications
613-996-3100

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Cabinet du minister Fortier
Jean-Luc Benoît
Directeur des communications
819-997-5421

Industrie Canada
Cabinet du ministre Bernier
Isabelle Fontaine
Directeur des communications
613-995-9001

Date de modification :