Les femmes dans les Forces armées canadiennes

Documentation / Le 7 mars 2018

Le 7 mars 2018 – Ottawa – Défense nationale/Forces armées canadiennes

Les femmes servent dans les Forces armées canadiennes depuis plus d’un siècle et jouent aujourd’hui un rôle central dans la défense de la sécurité du Canada. Les Forces armées canadiennes (FAC) ont été l’une des premières forces armées à permettre aux femmes de servir dans tous les groupes professionnels et, aujourd’hui, les Forces se fixent des objectifs ambitieux pour augmenter la représentation des femmes dans tous les métiers et les grades. Notre objectif est que d’ici 2026, un militaire des FAC sur quatre sera une femme.

À la fin de 2017, il y avait 12 femmes détenant des grades d’officiers généraux dans les FAC, un record avec quatre femmes dans chaque service. Le nombre de femmes dans les rangs supérieurs des MR a également augmenté à 57 adjudants-chefs et premiers maîtres de 1re classe, tout comme le nombre de femmes dans les Forces spéciales.

Les FAC valorisent la diversité et reconnaissent la force que les femmes apportent à notre organisation grâce à une efficacité opérationnelle accrue. Les militaires canadiens continuent de s’efforcer de mieux refléter la société canadienne dans nos rangs alors que nous faisons la promotion des valeurs canadiennes au pays et à l’étranger.

La présente documentation vise à :

  • fournir une mise à jour des données statistiques sur les taux de représentation des femmes dans les FAC;
  • donner un aperçu des stratégies de recrutement et de maintien en poste actuellement utilisées et élaborées.

Statistiques

La représentation des femmes dans les FAC est passée de 11,4 % en 2001 à 15,3 % en janvier 2018. Voici un sommaire des taux de représentation des femmes chez les officiers et les militaires du rang (MR) dans la Force régulière et la Première réserve :

Représentation des femmes dans les FAC (janvier 2018)

  FACFemmes
Nombre de militairesNombrePourcentage
Force régulière
Officier 16 591 3 041 18,3%
MR 49 979 6 896 13,8%
Total 66 570 9 937 14,9%
Première réserve
Officier 4 731 776 16,4%
MR 22 277 3 630 16,3%
Total 27 008 4 406 16,3%
FAC
Officier 21 322 3 817 17,9%
MR 72 256 10 526 14,6%
Total 93 578 14 434 15,3%

Le taux de représentation des femmes dans les métiers des armes de combat des FAC a augmenté, passant de moins de 1 % en 1989-1990, lorsque les femmes ont été autorisées pour la première fois à se joindre aux métiers des armes de combat, à 4,3 % en février 2018. En février 2018, les taux de représentation des femmes dans les métiers des armes de combat des FAC (blindé, artillerie, infanterie, génie de combat) étaient les suivants :  

Représentation des femmes dans les métiers d’armes de combat des FAC (février 2018)

Force régulière
CODE ID SGPMDESCRIPTION DU CODE ID SGPMNOMBRE DE MILITAIRESHommes% HommesFemmes% Femmes
00005 Membre d’équipage 1 923 1 864 96,9% 59 3,1%
00010 Soldat d’infanterie 6 281 6 240 99,3% 41 0,7%
00178 Blindé 550 529 96,2% 21 3,8%
00179 Artillerie 628 574 91,4% 54 8,6%
00180 Fantassin 1 402 1 362 97,1% 40 2,9%
00181 Génie 588 549 93,4% 39 6,6%
00339 Sapeur de combat 2 031 1 972 97,1% 59 2,9%
00368 Artilleur 1 995 1 898 95,1% 97 4,9%
Totaux de la Force régulière 15 398 14 988 97,3% 410 2,7%

 

Première réserve
CODE ID SGPMDESCRIPTION DU CODE ID SGPMNOMBRE DE MILITAIRESHommes%HommesFemmes%Femmes
00005 Membre d’équipage - reconnaissance 1 284 1 186 92,4% 98 7,6%
00005 Membre d’équipage - blindé 577 534 92,5% 43 7,5%
00010 Soldat d’infanterie 7 036 6 679 94,9% 357 5,1%
00178 Reconnaissance blindée 251 233 92,8% 21 3,8%
00178 Arme blindée – blindé 81 80 98,8% 1 1,2%
00179 Artillerie 313 291 93,0% 22 7,0%
00180 Fantassin 960 928 96,7% 32 3,3%
00181 Génie 201 185 92,0% 16 8,0%
00339 Sapeur de combat 1 361 1 281 94,1% 80 5,9%
00368 Artilleur 1 532 1 354 88,4% 178 11,6%
Totaux de la Première réserve 13 596 12 751 93,8% 845 6,2%

 

Force régulière et Première réserve
CODE ID SGPMDESCRIPTION DU CODE ID SGPMNOMBRE DE MILITAIRESHommes%HommesFemmes%Femmes
00005 Membre d’équipage 3 784 3 584 94,7% 200 5,3%
00010 Soldat d’infanterie 13 317 12 919 97,0% 398 3,0%
00178 Blindé 882 842 95,5% 40 4,5%
00179 Artillerie 941 865 91,9% 76 8,1%
00180 Fantassin 2 362 2 290 97,0% 72 3,0%
00181 Génie 789 734 93,0% 55 7,0%
00339 Sapeur de combat 3 392 3 253 95,9% 139 4,1%
00368 Artilleur 3 527 3 252 92,2% 275 7,8%
Totaux de la Force régulière et de la Première réserve 28 994 27 739 95,7% 1 255 4,3%

Le recrutement et la rétention des femmes dans les FAC

L’objectif des FAC est d’augmenter le nombre de femmes militaires de 1 % par an, de sorte que d’ici 2026, un militaire sur quatre sera une femme. Actuellement, l’accent est mis sur deux piliers clés : le recrutement et le maintien en poste.

La stratégie de recrutement des FAC visant les femmes est axée sur la sensibilisation aux occasions de carrière au sein des FAC. Cela se fait au moyen d’engagements et de relais d’opinion, de publicités, d’affichage d’offres d’emploi, de partenariats avec les médias, des médias sociaux et d’efforts individuels de recrutement. Les efforts de recrutement fructueux ont permis d’augmenter le pourcentage de femmes qui s’enrôlent dans la Force régulière de 13,2 % en 2015-2016 à 17,6 % en 2016-2017. Les FAC s’engagent également de façon proactive auprès des principaux dirigeants, des associations professionnelles de femmes, des éducateurs et d’autres influenceurs clés afin de présenter les divers possibilités d’emploi. De nouvelles initiatives comme le programme Les femmes font la force et les engagements avec les membres des FAC qui partagent leurs expériences personnelles ont joué un rôle déterminant pour démontrer aux Canadiennes ce à quoi pourrait ressembler la vie au sein des FAC et pour augmenter la probabilité qu’elles envisagent une carrière militaire.

En plus de se concentrer sur l’augmentation du nombre de femmes dans les FAC en général, une attention particulière est accordée à l’augmentation du nombre de femmes dans les Forces spéciales. Les militaires du Commandement des Forces d’opérations spéciales du Canada (COMFOSCAN) participent donc à divers programmes de sensibilisation et de recrutement, et le pourcentage de femmes occupant ces postes a atteint 10,2 %.

Les militaires des FAC sont choisis pour de la formation et des promotions, des affectations et toutes les possibilités de carrière selon le mérite, quel que soit le sexe. Dans les professions de combat, les militaires des FAC doivent satisfaire aux mêmes exigences et compétences en matière d’opérations de combat dans les mêmes circonstances. Dès le début de leur carrière, les membres des FAC sont sensibilisés à l’égalité des genres, y compris la signification, les droits et les responsabilités concernant l’égalité des genres. Tous les nouveaux membres des FAC reçoivent une formation de base sur la diversité pendant l’instruction de base, et une formation plus approfondie est dispensée dans le cadre de cours avancés de qualification en leadership. La formation de base sur la diversité comprend des séances sur les politiques de conduite personnelle au sein des FAC, comme la prévention et le règlement du harcèlement, la conduite personnelle et les relations personnelles, l’inconduite sexuelle et le harcèlement sexuel.

En 2015, les FAC ont lancé l’opération HONOUR visant à éliminer les comportements sexuels préjudiciables et inappropriés au sein des FAC et pour assurer un milieu professionnel exempt de harcèlement et de discrimination, dans lequel tous les militaires sont traités avec respect et dignité. Les FAC se sont engagées à accroître la diversité et à promouvoir l’inclusivité au sein de son personnel parce que l’expérience des opérations a montré que la diversité améliore l’efficacité opérationnelle. La stratégie de diversité des FAC approuvée en mai 2016 constitue le cadre qui oriente, favorise et protège le respect et la dignité de tous les militaires des FAC, et un plan d’action à l’appui a été approuvé en janvier 2017. Le plan de diversité des FAC comprend également le concept d’inclusivité avec de nouvelles recherches et informations sur les militaires lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres, allosexuels et qui se questionnent (GLBTA+) dans les FAC et le développement d’un réseau national de soutien GLBTA+ au sein des FAC.

La politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement, accorde la priorité au bien-être des militaires des FAC et de leurs familles, et met un accent sans précédent sur le soutien qu’ils reçoivent. Les FAC révisent et mettent à jour continuellement les politiques du personnel afin que les membres des FAC, hommes et femmes, puissent parvenir à un meilleur équilibre entre le service militaire et les responsabilités familiales. De plus, des mesures et des indicateurs démographiques sont régulièrement analysés afin d’identifier les obstacles systémiques aux carrières militaires des femmes dans des domaines comme la libération, l’enrôlement, les offres de service pour une période indéterminée, les résultats comparatifs des examens du rendement et les attributions de prix.

Les FAC consultent l’Organisation consultative des femmes de la Défense, tant au niveau national que local, afin d’obtenir des conseils sur des questions touchant les femmes dans les forces armées, ainsi que sur la mise en œuvre de l’équité en matière d’emploi. Le Canada consulte également ses alliés de l’OTAN sur les questions de genre par l’entremise du Comité de l’OTAN sur les perspectives sexospécifiques. Ce dernier s’occupe de la mise en œuvre de la résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU sur les femmes, la paix et la sécurité, ainsi que des résolutions connexes de l’ONU.

- 30 -

Contacts

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-996-2353
Sans-frais : 1-866-377-0811
Courriel : mlo-blm@forces.gc.ca

Date de modification :