Les femmes dans les Forces armées canadiennes

Documentation / Le 7 mars 2017

Le 7 mars 2017 – Ottawa – Défense nationale / Forces armées canadiennes

Les femmes servent dans les Forces armées du Canada depuis plus d’un siècle et aujourd’hui jouent un rôle de plus en plus important dans la sécurité et la protection du Canada. Les Forces armées canadiennes (FAC) ont été un des pionniers de la promotion des femmes dans toutes les professions. Et aujourd'hui, l’un de ses ambitieux objectifs est d’accroître la représentation des femmes dans tous les métiers et les rangs. Notre objectif est que dans dix ans, un sur quatre membres de la FAC soit une femme.

Les nominations et les promotions d’officiers généraux de janvier 2017 font qu’il y a maintenant le plus grand nombre de femmes (neuf) qui servent dans les grades supérieurs dans l’histoire des FAC.

Les FAC valorisent les membres féminins et reconnaissent le dynamisme qu'elles apportent au sein de l’armée, à travers la diversité et l'efficacité opérationnelle accrues. L'armée canadienne poursuit ses efforts afin de mieux refléter la société canadienne dans nos rangs alors que nous faisons la promotion des valeurs canadiennes au pays et à l'étranger.
La présente documentation a pour objectif de :

  • présenter une mise à jour des données statistiques sur les taux de représentation féminine dans les FAC; et
  • fournir un aperçu des stratégies de recrutement et de maintien de l’effectif actuellement élaborées et utilisées.

Statistiques

La représentation féminine au sein des FAC s’est accrue, passant de 11,4 % en 2001 à 15,1 % en date du mois de février 2017. En chiffres, cela se traduit par un effectif de 14 016 femmes sur l’effectif total des FAC (Force régulière et Première réserve), qui regroupe 92 787 militaires. Voici un sommaire des taux de représentation féminine chez les officiers et les militaires du rang (MR) dans la Force régulière et dans la Première réserve :

Représentation féminine au seil des FAC (Février 2017)

 

FAC

Femmes

Force régulière

Effectif

Nombre

Pourcentage

Officiers

16 263

2 865

17,6 %

MR

49 743

6 758

13,6 %

Total

66 006

9 623

 14,6 %

Première réserve

Officiers

 4 620

  759

16,4 %

MR

22 160

3 634

16,4 %

Total

26 781

4 393

 16,4 %

FAC

Officiers

20 883

 3 624

17,4 %

MR

71 903

10 392

14,5 %

Total

92 787

14 016

 15,1 %

Les taux de représentation féminins dans les armes de combat des FAC se sont accrus, passant de moins de 1 % en 1989-1990, où les femmes ont obtenu le droit de servir dans les armes de combat, à 4,1 % en février 2017. Voici les taux de représentation féminine au sein des groupes professionnels des armes de combat des FAC (l’arme blindée, l’artillerie, l’infanterie et le génie de combat) en date du mois de février 2017 :

Représentation des femmes dans les armes de combat (Février 2017)

 

FAC

Femmes

Force régulière

Effectif

Nombre

Pourcentage

Officiers

 3 165

 156

4,9 %

MR

12 085

 241

2,0 %

Total

15 250

 397

2,6 %

Première réserve

Officiers

  1 807

  77

4,3 %

MR

11 565

697

6,0 %

Total

13 372

774

 5,8 %

FAC

Officiers

4 972

   233

4,7 %

MR

23 650

   938

4,0 %

Total

28 622

 1 171

 4,1 %

En 2015-2016, le taux d’attrition chez les femmes officiers de la Force régulière s’élevait à 6,1 %, ce qui est plus faible que le taux observé chez les hommes officiers (6,6 %). Chez les femmes militaires du rang de la Force régulière, le taux observé équivaut à 6,9 %, ce qui est plus faible que le taux observé chez les hommes de la même catégorie (7,3 %).

Recrutement et maintien en poste des femmes dans les FAC

D’ici dix ans, les FAC ont comme objectif d’augmenter le nombre de militaires femmes d’un pour cent par année, pour qu’un membre sur quatre parmi l’effectif soit une femme. Une nouvelle stratégie visant à atteindre cet objectif est en cours d’élaboration et est axée sur deux principaux piliers : le recrutement et le maintien de l’effectif.

La stratégie de recrutement adoptée par les FAC auprès des femmes vise essentiellement à sensibiliser celles-ci aux possibilités de carrières dans les FAC par différents moyens : publicités, offres d’emploi, partenariat avec divers organes médiatiques, médias sociaux et efforts déployés par les recruteurs. Les FAC s’engagent activement auprès des principaux leaders, associations professionnelles de femmes, pédagogues et autres influenceurs clés pour faire valoir la diversité des possibilités d’emploi.

Les militaires des FAC sont sélectionnés pour l’instruction, les promotions, les affectations et toutes les possibilités de carrière en fonction du grade des qualifications et du mérite, sans égard au sexe. Dans les métiers d’armes de combat, tous les militaires des FAC doivent satisfaire aux mêmes exigences et posséder les mêmes compétences en matière d’opération de combat dans les mêmes circonstances.
Dès le début de leur carrière, les militaires des FAC sont sensibilisés à l’égalité entre les hommes et les femmes, notamment à la signification de ce concept et aux droits et responsabilités qui y sont associés. Tous les nouveaux militaires des FAC suivent une formation de base sur la diversité au cours de l’instruction de base des militaires du rang et des officiers, et une formation plus avancée est donnée dans les cours avancés de qualification en leadership. La formation de base sur la diversité comporte des séances d’information sur les politiques des FAC concernant la conduite personnelle comme la prévention et la résolution du harcèlement, la conduite personnelle et les relations, l’inconduite sexuelle et le harcèlement sexuel.

Les FAC ont la volonté de créer un milieu de travail sécuritaire. Tous les militaires des FAC suivent une formation qui insiste sur le fait que l’inconduite sexuelle et le harcèlement sexuel ne sont pas tolérés et qu’un militaire des FAC qui pose un geste d’inconduite sexuelle fera l’objet de mesures administratives et disciplinaires qui peuvent aller jusqu’à la libération.

Les FAC revoient et modifient continuellement leurs politiques relatives au personnel afin que les militaires, hommes et femmes, puissent trouver un meilleur équilibre entre le service militaire et les responsabilités familiales. Les FAC analysent régulièrement leurs mesures et indicateurs démographiques en vue de déceler les obstacles que rencontrent systématiquement les femmes militaires au cours de leur carrière dans plusieurs domaines, notamment la libération, l’enrôlement, les offres de périodes de service indéfinies, la comparaison des résultats obtenus aux évaluations du rendement et les nominations pour recevoir un prix.

Les FAC consultent l’Organisation consultative des femmes de la Défense, tant à l’échelle nationale que régionale, pour obtenir de précieux conseils sur les enjeux qui touchent les femmes dans les forces militaires et sur la mise en œuvre de l’équité en matière d’emploi. Le Canada consulte également ses alliés de l’OTAN sur les enjeux relatifs à l’égalité entre les hommes et les femmes dans le cadre du Comité de l’OTAN sur la perspective fondée sur les sexes. Le Comité est chargé de la mise en œuvre de la Résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU sur les femmes, la paix et la sécurité, ainsi que les résolutions connexes de l’ONU.

- 30 -

Documents connexes

Fiche technique, Jalons historiques des femmes dans les Forces armées canadiennes

Contacts

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone: 613-996-2353
Numéro sans frais: 1-866-377-0811
Courriel: mlo-blm@forces.gc.ca

Date de modification :