Les services de santé mentale dans les Forces canadiennes

Documentation / Le 12 septembre 2012 / Numéro de projet : BG - 12.043

Le gouvernement du Canada et les Forces canadiennes (FC) accordent une grande importance aux besoins des militaires en matière de santé, y compris la santé mentale. Les FC ont procédé à d’importants investissements pour que les militaires continuent de recevoir les meilleurs soins de santé possible, et ce, peu importe où ils servent.

En 2012, le gouvernement a dégagé des fonds et a annoncé qu’il allait investir 11,4 millions de dollars supplémentaires pour améliorer le vaste programme de soins de santé mentale des FC, en vue de réduire le temps d’attente au moyen de campagnes de recrutement et de méthodes de traitement novatrices. Cet investissement s’ajoute aux 38,6 millions de dollars dépensés annuellement pour fournir des soins de santé mentale aux militaires des FC.

Par ailleurs, plus de 98 millions de dollars ont été engagés entre 2003 et 2009 dans le cadre de l’Initiative en matière de santé mentale afin de permettre l’embauche de près de 218 praticiens supplémentaires en santé mentale pour amener à 447 le nombre de professionnels de la santé mentale au ministère de la Défense nationale et dans les FC.

Les FC continuent de progresser vers l’atteinte de cet objectif et, à l’heure actuelle, les programmes de soins de santé mentale sont livrés par environ 378 fournisseurs de soins civils et militaires, appuyés par du personnel de soutien.

Ainsi, une grande partie des soins de santé mentale sont donnés par des fournisseurs de soins primaires. La santé mentale des militaires des FC fait l’objet d’une évaluation continue, car ils doivent régulièrement subir des examens médicaux périodiques au cours desquels ils doivent répondre à des questions en vue de dépister les troubles de stress post-traumatiques (TSPT), la dépression, une dépendance, le risque de suicide et d’autres troubles de santé mentale et leurs réponses sont consignées.

Les FC offrent aux militaires une vaste gamme de programmes et services en matière de santé mentale. La prestation de ces services s’effectue par l’entremise de :

  • Vingt-six cliniques spécialisées en santé mentale dans les bases à l’échelle du Canada. Ces cliniques sont plus ou moins grandes selon la dimension de la base qu’elles desservent. Les plus petites cliniques offrent des services de réadaptation psychosociale par le truchement d’un travailleur social. Les cinq plus importantes cliniques spécialisées en santé mentale sont les cliniques régionales (Halifax, Valcartier, Ottawa, Edmonton et Esquimalt). Ces cliniques fournissent un éventail complet de soins, notamment des soins généraux en santé mentale, des services de soutien en matière de traumatismes et de stress opérationnels, des services de réadaptation psychosociale, ainsi que des services de consultation en matière de dépendance.
  • Sept centres de soins pour trauma et stress opérationnels (CSTSO). Ce sont les centres d’excellence des FC dans le domaine du TSPT, notamment. Les centres ont quatre mandats : évaluation, soins, sensibilisation (éducation) et recherche. Ils sont situés à Edmonton, à Esquimalt, à Gagetown, à Halifax, à Ottawa, à Petawawa et à Valcartier. Pour en savoir plus, veuillez consulter : http://www.forces.gc.ca/fr/communaute-fac-services-sante-mentale/index.page?

La santé mentale lors de déploiements

Les FC reconnaissent qu’il est nécessaire d’avoir de solides programmes pré et post déploiement pour que les militaires et leur famille soient préparés le mieux possible à faire face aux facteurs de stress associés au déploiement. Ce programme comprend :

  • une évaluation de la santé mentale dans le cadre de leur évaluation médicale préalable au déploiement;
  • une évaluation psychosociale exécutée par un aumônier ou par un professionnel de la santé mentale;
  • la participation au programme de formation sur la santé mentale des FC offert avant le déploiement, appelé En route vers la préparation mentale (RVPM). Le programme combine l’apprentissage en salle de cours et l’apprentissage interactif en vue d’aider les participants à comprendre :
    • l’incidence du déploiement sur la santé mentale;
    • la réaction physiologique au stress et les moyens de l’atténuer;
    • l’importance d’avoir recours à des moyens tels que se fixer des objectifs, faire appel à la visualisation et à la verbalisation intérieure et gérer son stress;
    • les difficultés qu’ils peuvent devoir surmonter pendant le déploiement et leur incidence possible;
    • l’incidence et la signification des valeurs et des croyances par rapport à la préparation mentale;
    • l’importance d’avoir un réseau de soutien social;
    • le rôle des leaders dans la gestion du stress de leurs subalternes;
    • les facteurs de stress familiaux associés au déploiement (les membres de la famille sont aussi invités à une séance d’information pour les aider à gérer le stress occasionné par le déploiement);

Pour vous renseigner davantage sur le programme RVPM, veuillez consulter le site web du programme : http://www.forces.gc.ca/fr/communaute-fac-services-sante-rvpm/index.page?

  • la possibilité de consulter des fournisseurs de soins en santé mentale en théâtre;
  • le programme de décompression dans un tiers lieu (DTL) des FC, pendant cinq jours; dans le cadre duquel on encourage chaque personne déployée à consulter un spécialiste de la santé mentale et à exprimer toute préoccupation;
  • l’accès à une gamme complète de services et de programmes de santé mentale au retour au Canada;
  • le processus amélioré de dépistage post déploiement, trois mois et six mois après le retour au Canada (qui s’adresse à tous les militaires des FC qui reviennent au pays après une opération internationale de 60 jours ou plus).

Il est important de préciser que, pendant tout le déploiement, on incite les militaires à demander de l’aide. Les FC constatent que la moitié des personnes qui ont besoin d’un suivi en matière de soins de santé mentale selon les résultats de leur dépistage post déploiement suivent déjà un traitement. Des recommandations peuvent être faites directement à partir du programme DTL.

Soins en santé mentale

Les FC ont un solide programme en matière de santé mentale qui permet de fournir des soins spécialisés pour les militaires des FC malades ou blessés et de mettre l’accent sur l’élimination des obstacles en matière de santé mentale.

Le Comité d’experts des FC sur la prévention du suicide, qui s’est réuni à Halifax en septembre 2009, a constaté que les FC ont mis en place un solide programme qui n’a rien à envier à ceux de ses plus proches alliés.

La prestation des soins de santé mentale dans les FC est guidée par des pratiques fondées sur l’expérience clinique. Les soins sont fournis par des équipes multidisciplinaires formées de cliniciens en soins primaires, de psychiatres, de psychologues, de travailleurs sociaux, d’infirmiers en santé mentale, de conseillers en dépendance et d’aumôniers.

Les FC offrent des soins complets à leur personnel, notamment des services illimités en matière de psychothérapie et l’accès aux médicaments au besoin. En prévision des cas où une hospitalisation s’avère nécessaire, les FC entretiennent des relations de longue date avec divers établissements de soins civils pour s’assurer que les militaires obtiennent les soins dont ils ont besoin.

Le programme de santé mentale des FC a été reconnu par leurs alliés au sein de l’OTAN et par divers organismes civils en raison de divers aspects de ce programme, notamment une démarche solide en matière de prestation de soins, des initiatives de réduction de la stigmatisation, des activités de recherche, et des programmes de sensibilisation et de formation en santé mentale. Les FC continueront de travailler avec leurs alliés et leurs partenaires civils pour déterminer quelles sont les méthodes les meilleures et les plus novatrices en matière de traitement, de sensibilisation et de prévention pour notre clientèle particulière.

-30-

Date de modification :