Message du chef d’état-major de la défense touchant la communauté LGBTQ2

Déclaration / Le 28 novembre 2017

Plus tôt l’été dernier, je vous ai émis une directive vous permettant de porter vos uniformes aux événements de la Fierté. Je l’ai fait, car toutes les personnes qui ont le courage de servir leur pays méritent d’être fières de ce qu’elles sont.

Puis, au mois d’août, presque une centaine d’entre vous et vos familles ont marché avec moi dans le défilé de fierté gaie d’Ottawa. Ces pas le long du parcours du défilé représentaient plus qu’une marche de solidarité, il s’agissait de pas dans la bonne direction.

Malheureusement, il n’y a pas si longtemps, nos Forces armées canadiennes prenaient une direction différente. Nous avons espionné, interrogé et poursuivi au criminel nos propres confrères et consœurs. Nous avons mis des amis l’un contre l’autre pour protéger nos propres carrières. Nous leur avons volé leur dignité avant de ruiner leur vie.

À de nombreux égards, ces militaires faisant partie de la communauté LGBTQ2 étaient plus dignes de ce privilège de service qu’un bon nombre d’entre nous. Ils se sont engagés à servir le Canada en portant l’uniforme, malgré le fait qu’ils savaient qu’ils pourraient être persécutés juste pour être eux-mêmes. Faire ce choix a pris du courage, mais en tant qu’institution, nous ne l’avons pas reconnu et nous ne les avons pas défendus.

Au nom des Forces armées canadiennes, je m’excuse sincèrement auprès de ceux et celles qui ont fait l’objet d’une enquête, qui ont été inculpés ou libérés des Forces en raison de leur orientation sexuelle. Vous nous avez démontré honneur et dévouement, et nous vous avons mis à la porte. Aucune excuse ou indemnisation ne pourra changer la manière honteuse dont nous avons semé la crainte dans votre vie et mis fin à votre carrière.

Pour commémorer ceux et celles d’entre vous qui ont réclamé de la justice pendant des décennies, nous allons appliquer les leçons de notre passé pour nous améliorer à l’avenir. Car vous avez été assez brave de porter le drapeau canadien sur votre épaule, vous faites partie de la famille des Forces armées canadiennes, et nous vous traiterons toujours avec le respect et la compassion dont vous méritez.

En tant que défendeurs du Canada, nous devons être des Forces qui reflètent notre pays et qui s’épanouissent grâce aux uniques perspectives que nous offre la diversité. Ce faisant, nous nous assurerons que ce sombre chapitre de notre histoire ne se répètera jamais.

Jonathan H. Vance
Général
Chef d’état-major de la défense

Date de modification :