Ministre de la Défense Harjit Sajjan : Se souvenir des Canadiens blessés ou tués pour protéger notre paix et notre liberté

Vidéo / Le 11 novembre 2016

Transcription

Le jour du Souvenir, les Canadiens et Canadiennes, unis dans un moment de silence, rendent hommage aux générations de braves femmes et hommes canadiens qui ont risqué leur vie pour la paix et la liberté. Il s’agit de soldats, de marins, d’aviateurs et aviatrices en provenance de différentes régions de notre pays, des forêts denses de l’île de Vancouver aux côtes rocheuses de Terre-Neuve-et-Labrador en passant par la toundra arctique dans le Nord canadien. Ils ont chacun leurs propres convictions et coutumes et incarnent la richesse de la mosaïque canadienne.

Cette année, nous commémorons le centenaire des batailles de la Somme et de Beaumont-Hamel. Les Canadiens et les Terre-Neuviens qui ont combattu à cette occasion ont fait preuve d’un courage inouï. Des quelque 800 hommes du Newfoundland Regiment qui ont pris part à cette bataille, seuls 68 ont pu répondre à l’appel le lendemain matin.

Nous soulignons aussi le centenaire du 2e Bataillon de construction, le premier et unique bataillon canadien composé essentiellement de Noirs dans l’histoire militaire du Canada. Tout au long de l’histoire de notre pays, les Canadiens d’origine africaine et caribéenne ont fièrement servi avec dévouement et courage.

L’an prochain, nous célébrerons plusieurs anniversaires, dont le centenaire de la bataille de la crête de Vimy, une bataille particulièrement brutale qui a été disputée dans les tranchées boueuses et les champs ravagés de la Première Guerre mondiale. À Vimy, des régiments des quatre coins du Canada ont lutté côte à côte, dans un effort typiquement canadien. Cette bataille a contribué à la naissance d’une profonde fierté nationale au Canada.

Le personnel des Forces armées canadiennes continue de faire montre de courage et de dévouement aujourd’hui. Pensons aux hommes et aux femmes qui ont lutté pendant 12 ans pour apporter l’espoir et la paix à la population afghane. Pensons aussi à ceux et celles qui servent aujourd’hui au sein de la coalition mondiale de lutte contre Daech ou soutiennent la paix et la stabilité dans le cadre d’opérations partout dans le monde.

Au moment où notre gouvernement s’apprête à demander à quelque 600 membres des Forces armées canadiennes de partir en mission à l’appui des opérations de soutien de la paix des Nations Unies, je ressens une fois de plus une grande humilité devant les sacrifices auxquels consentent nos hommes et femmes en uniforme, ainsi que leur famille.

Nos militaires, hommes et femmes, montent sans cesse la garde pour que le Canada demeure fort, fier et libre. Ne les oubliez pas en ce jour du Souvenir. Nous assurons ainsi la pérennité de l’histoire de notre nation et nous faisons en sorte que la flamme du souvenir des sacrifices consentis par nos militaires ne s’éteigne jamais.

Le souvenir est un serment et une promesse que nous devons continuer d’honorer. Nous devons le faire non seulement pour les militaires, mais aussi pour nous. Pour nos enfants. Pour les générations à venir.

Nous nous souviendrons d’eux.

Date de modification :