Soixante secondes avec Jody Thomas, Sous-ministre de la Défense nationale, et la Major-général Tammy Harris, Conseillère au vice-chef d’état-major de la défense par intérim

Vidéo / Le 31 octobre 2017

Transcription

Jody Thomas, Sous-ministre de la Défense nationale, et la Major-général Tammy Harris, Conseillère au vice-chef d’état-major de la défense par intérim

Major-général Tammy Harris : Voulez-vous tirer ma queue de cheval?

Sous-ministre de la Défense Jody Thomas : Il y a une bosse. Bon. Je n’ai jamais vu ses cheveux attachés ainsi.

Major-général Tammy Harris : Ma queue de cheval est longue.

Sous-ministre de la Défense Jody Thomas : Je l’aime.

Major-général Tammy Harris : Elle est longue. Elle commence à être très longue. Je sais, c’est comme subir un déridage.

Sous-ministre de la Défense Jody Thomas : C’est ça.

Major-général Tammy Harris : Elle retend la peau du visage.

1. Sous-ministre de la Défense Jody Thomas : En tant que femme, quel événement de l’histoire vous a-t-il le plus marquée?

Major-général Tammy Harris : Me rencontrer. OK. Allez-y.

Sous-ministre de la Défense Jody Thomas : Rencontrer Tammy Harris, absolument. Hors de tout doute. Je pense qu’en ce qui a trait à ma carrière, c’était très impressionnant lorsque les femmes ont enfin été autorisées à partir en mer, en tant qu’officiers des opérations maritimes de surface de la Marine canadienne. Malheureusement, il était déjà un peu trop tard pour moi à ce moment-là, mais l’événement a tout de même changé ma vie et celle d’autres femmes qui ont choisi de faire carrière à la Marine.

2. Major-général Tammy Harris :  Pourquoi importe-t-il de reconnaître et de découvrir le Mois de l’histoire des femmes?

Si nous ne connaissons pas notre histoire, nous ne savons pas comment planifier notre avenir ni ce que nous devons changer pour améliorer les choses.

3. Sous-ministre de la Défense Jody Thomas : Exactement. Elle a raison. Quels conseils donneriez-vous aux femmes qui envisagent aujourd’hui une carrière dans le domaine de la défense et de la sécurité?

Allez-y. C’est un domaine où les possibilités abondent. Vous pouvez faire tout ce que vous voulez. Vous pouvez orienter votre propre carrière et influer sur la vie des citoyens, des militaires en service, de l’équipement acheté et des décisions qui sont prises. Nous avons besoin de femmes dans ce domaine et je vous encourage à foncer.

4. Major-général Tammy Harris : D’après vous, quelle est la meilleure façon de faire tomber les barrières que doivent affronter les hommes et les femmes de la défense et de la sécurité?

C’est en s’entraînant et en combattant ensemble. Ainsi, si vous séparez les femmes et les hommes en des équipes distinctes, ils ne feront jamais tomber ces barrières. Il faut s’intégrer et se réunir dans un environnement inclusif. Voilà la meilleure façon de faire tomber des barrières.

5. Sous-ministre de la Défense Jody Thomas : Quel a été le plus grand défi que vous avez dû surmonter au cours de votre carrière?

L’équilibre. L’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle. Tenter d’élever ma famille et veiller à ce que mes enfants soient heureux et en santé, et à ce qu’ils sachent que je suis là pour eux, tout en poursuivant une carrière satisfaisante.

6. Major-général Tammy Harris : Quels défis les femmes doivent-elles toujours relever de nos jours?

Les défis sont les mêmes pour les femmes et les hommes : à mon avis, c’est d’essayer chaque jour d’être la meilleure personne que l’on peut être. Continuer de lutter pour sa place et ce qui est juste, tâche qui parfois s’avère difficile. Et finalement, pour l’ensemble des hommes et des femmes en uniforme, de même que les hommes et les femmes du ministère de la Défense nationale, je pense que vous devez continuer de vous voir comme vous êtes à nos yeux. Vous êtes des gens extraordinaires.

Date de modification :