ARCHIVÉE - Un premier aumônier musulman dans les Forces canadiennes

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Communiqué / Le 10 décembre 2003 / Numéro de projet : NR-03.137

BFC BORDEN (Ont.) – Le Capitaine Suleyman Demiray, un imam de la région d'Ottawa, est le premier aumônier musulman des Forces canadiennes (FC). Il termine aujourd'hui le c ours élémentaire d'officier pour les aumôniers offert au Centre-école des aumôniers des Forces canadiennes ( CEAFC ), à la base des Forces canadiennes Borden. Il sera affecté à Edmonton.

Parmi les finissants, on compte le premier aumônier de l'Armée du Salut de la Force régulière depuis la Seconde Guerre mondiale, le Capt Patrick Lublink, ainsi que le premier aumônier de la Evangelical Free Church of Canada au sein des FC, le Capt Greg Costen. En tout, 11 aumôniers des FC et 5 aumôniers d'autres pays ont terminé le cours.

« En donnant son appui à un aumônier musulman, le Comité interconfessionnel pour l'aumônerie militaire canadienne a pris une décision historique fondée sur sa vision de la voie à suivre en ce qui a trait aux services d'aumônerie », a dit l'Aumônier général des Forces canadiennes, le Brigadier-général Ron Bourque. « Nous voulons que les Canadiens sachent que la Branche des services de l'aumônerie des FC fera tout en son pouvoir pour répondre aux besoins spirituels des militaires et de leurs familles. Je félicite le Comité interconfessionnel pour son leadership et je prie et espère que nous accueillerons des chefs religieux de tous les groupes confessionnels au sein de la Branche au cours des prochaines années. »

Chaque principale confession religieuse chrétienne fournissant des aumôniers aux FC est représentée par un civil au Comité interconfessionnel pour l'aumônerie militaire canadienne. À l'heure actuelle, le Capitaine Demiray est le seul aumônier non chrétien des FC. Toutefois, des aumôniers d'autres confessions non chrétiennes ont déjà servi au sein des FC. Notamment, un rabbin a été aumônier des FC pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le cours élémentaire d'officier pour les aumôniers est exigeant. D'une durée de 13 semaines, il combine l'instruction militaire de base et la formation des aumôniers des FC. La mission du CEAFC n'est pas celle d'un séminaire ; les candidats doivent déjà exercer un ministère au sein de leur groupe confessionnel. Le centre appuie la capacité opérationnelle des FC en développant la compétence professionnelle de toutes les personnes veillant aux besoins spirituels des membres des FC et de leurs familles.

- 30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de la Branche des services de l'aumônerie, veuillez consulter le document d'information intitulé « L'aumônerie des Forces canadiennes » daté du 26 septembre 2003 et se trouvant dans la section Salle de presse du site Web des FC ( www.forces.gc.ca ), ou visiter le site Web de l'Aumônier général ( www.forces.gc.ca/hr/chapgen ).

Date de modification :