Région de recherches et de sauvetage - Trenton

La région de recherches et de sauvetage (SRR) – Trenton comprend plus de 10 millions de kilomètres carrés, soit la majeure partie de la masse terrestre du Canada, ainsi que la baie d'Hudson, la baie James et les portions canadiennes des Grands Lacs et de l'océan Arctique.

À partir de la Base des Forces canadiennes Trenton sur les rives du lac Ontario, la SRR Trenton s'étend à l'Est jusqu'à Québec et à l'Ouest jusqu'à la frontière entre l'Alberta et la Colombie-Britannique. Du Sud au Nord, elle s'étend de la frontière canado-américaine jusqu'au pôle Nord.

Le commandant de la Composante aérienne de la Force interarmées, situé à Winnipeg (MB), est aussi le commandant de la SRR Trenton.

Ressources dans la SRR Trenton

Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage – Trenton

Le Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage – Trenton (CCCOS Trenton), situé à la BFC Trenton, est le centre conjoint des Forces armées canadiennes et de la Garde côtière canadienne responsable des activités de surveillance, d'alerte et d'intervention en cas d'urgence dans le domaine de la recherche et du sauvetage (SAR) au sein de la SRR Trenton.

Le CCCOS Trenton est responsable des interventions SAR aériennes et maritimes sous le commandement du Commandement des opérations interarmées du Canada (COIC).

Unités SAR

La SRR Trenton comprend les escadrons de SAR principaux suivants:

  • Le 424e Escadron de transport et de sauvetage de la 8e Escadre Trenton, Ontario, qui utilise des avions de transport tactique CC130 Hercules et des hélicoptères CH146 Griffon;
  • Le 435e Escadron de transport et de sauvetage de la 17e Escadre Winnipeg, Manitoba, qui utilise des avions de transport tactique CC130 Hercules.

Afin d'accroître les efforts des unités SAR désignées, toute autre unité des Forces armées canadiennes ou de la Garde côtière canadienne qui est disponible, adaptée à la situation et en mesure d'y répondre peut être affectée à toute mission de SAR ou à tout autre incident nécessitant une intervention du genre pour des raisons humanitaires.

Participants non gouvernementaux aux opérations de SAR

Les organisations bénévoles comme la Garde côtière auxiliaire canadienne et l'Association civile de recherche et de sauvetage aériens (ACRSA) sont d'importantes contributrices aux opérations de SAR.

Les navires et les aéronefs commerciaux et privés en opération ou en transit près des lieux d'un incident peuvent aussi être appelés à se joindre à l'effort de SAR.

Opérations de SAR

Le CCCOS Trenton répond à environ 3 500 appels en matière de SAR par année: environ 70 % des interventions sont de nature maritime, 20 % de nature aérienne et 10 % de nature humanitaire. La période la plus occupée pour ce qui est des interventions maritimes est l'été, soit la saison de navigation de plaisance sur les Grands Lacs et sur les voies navigables de plus petite taille au sein de la SRR Trenton. Le nombre d'interventions aériennes atteint son plus haut niveau en été et à l'automne, au cours des saisons de pêche et de chasse.

Lorsqu'une mission de SAR est nécessaire à la suite d'un incident en mer ou dans les airs, le commandant de la SRR travaille en collaboration avec le CCCOS Trenton afin de déployer au sein de la Région des unités des Forces Armées canadiennes et de la Garde côtière canadienne, ainsi que des organisations SAR bénévoles, qui interviendront d'une manière appropriée.

Lorsqu'une mission de SAR doit être menée sur terre ou dans les eaux intérieures de la SRR Trenton (sauf dans les parcs nationaux, qui sont des terres fédérales administrées par Parcs Canada), la responsabilité principale revient au gouvernement de la province ou du territoire où l'incident a eu lieu. La province ou le territoire délègue le pouvoir d'initier des opérations de SAR au service policier compétent, qui est la Gendarmerie royale du Canada dans la majorité de la SRR Trenton. Il faut toutefois noter les exceptions suivantes: la province de Québec, où la Sûreté du Québec a compétence; la province de l'Ontario, où la Police provinciale de l'Ontario a compétence, et diverses municipalités (villes, municipalités régionales et villages), où les services policiers municipaux ont compétence.

Date de modification :