Opération PALACI

L’opération PALACI constitue le soutien des Forces armées canadiennes (FAC) au programme de Parcs Canada de contrôle des avalanches dans le col Rogers, en Colombie‑Britannique. Le col Rogers est l’endroit où la route Transcanadienne et le chemin de fer du Canadien Pacifique traversent les monts Selkirk. Le but de la mission est d’empêcher les avalanches de se produire naturellement. Si des avalanches se produisent dans le col Rogers, elles peuvent bloquer des routes et des chemins de fers essentiels reliant la Colombie-Britannique au reste du Canada.

L’opération PALACI est menée dans le cadre d’un accord entre le ministère de la Défense nationale (MDN) et Parcs Canada. Le col Rogers se situe sur des terres fédérales car il se trouve dans le parc national du Canada des Glaciers.

La force opérationnelle

La force opérationnelle responsable de l’opération PALACI est composée de membres de l’Artillerie royale canadienne (ARC). L’ARC est un service de l’arme de combat de l’Armée canadienne. Les membres de la force opérationnelle proviennent d’unités d’artillerie de la Force régulière et de la Réserve. La Force opérationnelle interarmées (Pacifique) dirige l’opération à partir d’Esquimalt, en Colombie‑Britannique.

Les FAC envoient une force opérationnelle de l’artillerie au col Rogers chaque année, de novembre à avril. Les membres des FAC spécialistes de l’artillerie sont envoyés en deux groupes séparés. Chaque groupe sert pour environ la moitié de la saison. Ils utilisent des obusiers de campagne de 105 mm. Ceux-ci sont modifiés pour les tirs de précision à partir de plates-formes le long de la route.

Vue d’ensemble de la mission

La menace

Le col Rogers est un  raccourci pour la route Transcanadienne et le chemin de fer du Canadien Pacifique. Il traverse la zone appelée « Big Bend » du fleuve Columbia, entre Revelstoke et Donald, en Colombie-Britannique.

Le col se situe 1 330 mètres au-dessus du niveau de l’eau. L’accumulation annuelle moyenne de neige est de douze mètres. Il est le théâtre d’avalanches fréquentes. Entre 1885 et 1916, plus de 250 ouvriers du chemin de fer ont péri dans cet endroit en raison des avalanches. Aujourd’hui, le col Rogers compte plus de 130 couloirs d’avalanche traversant la route Transcanadienne. Il possède l’indice de risque d’avalanche le plus élevé de toutes les grandes routes en Amérique du Nord.

La mission

L’Artillerie royale canadienne constitue la clé du plus vaste programme de contrôle des avalanches au monde depuis plus de 50 ans.

Des scientifiques de Parcs Canada surveillent et évaluent les conditions de neige dans le col Rogers. Ils prédisent où et quand des avalanches sont les plus probables. Quand ils cernent un risque d’avalanche, ils transmettent son emplacement à la force opérationnelle d’artillerie.

Les équipes de pièce font feu à partir de 17 positions le long de la route Transcanadienne. Les artilleurs dirigent leur tir vers des cibles enregistrées. Les distances vont de trois à cinq kilomètres. Ils utilisent des obus explosifs pour provoquer des avalanches sécuritaires et contrôlées. Cela empêche l’accumulation de neige qui produirait des avalanches dangereuses et non contrôlées.

La route et le chemin de fer sont fermés à la circulation avant chaque tir, et chaque tir est effectué avec prudence. Après chaque tir, la neige est retirée de la route. Celle-ci est ensuite rouverte à la circulation.

Les résultats

La circulation dans le col Rogers en hiver peut atteindre 4 000 véhicules à moteur et 40 trains par jour. Il est très important de garder ces liens routiers et ferroviaires ouverts toute l’année. La valeur de la circulation commerciale entre la côte de la Colombie-Britannique et le reste du Canada se chiffre en milliards de dollars.

Missions antérieures

2016-2017

2016-2017

Des troupes d’artillerie des FAC ont servi dans le cadre de l’opération PALACI dans le col Rogers en soutien à Parcs Canada. La saison des avalanches a duré du 24 novembre 2016 au 24 avril 2017. Les troupes provenaient principalement du 1er Régiment du Royal Canadian Horse Artillery (RCHA). Il s’agit d’une unité d’artillerie de la Force régulière provenant de la Base des Forces canadiennes (BFC) Shilo, au Manitoba. Des membres des FAC de diverses unités d’artillerie de la Réserve ont également servi. Les troupes ont été déployées dans le col Rogers en deux groupes séparés. Chaque groupe a servi pendant environ dix à douze semaines. Ils ont utilisé des obusiers C3 de 105 mm adaptés pour être arrimés à des plates-formes de pièce le long de la route à travers le col.

2015-2016

2015-2016

Deux groupes de 17 membres des FAC ont pris part à l’Op PALACI dans le col Rogers. Cela était en soutien à Parcs Canada. La saison des avalanches a duré du 16 novembre 2015 au 15 avril 2016. Les participants provenaient des unités d’artillerie des FAC suivantes :

  • 1er Régiment du Royal Canadian Horse Artillery (BFC Shilo, Manitoba);
  • 5e Régiment d'artillerie légère du Canada (Garnison de Valcartier, Québec);
  • Membres d’unités d’artillerie de la Réserve des FAC dans l’Ouest canadien.
2014-2015

2014-2015

Deux groupes de 17 membres des FAC ont pris part à l’Op PALACI dans le col Rogers. Cela était en soutien à Parcs Canada. La saison des avalanches a duré du 24 novembre 2014 au 9 avril 2015. Les participants provenaient de l’unité d’artillerie des FAC suivante :

  • 1er Régiment du Royal Canadian Horse Artillery (BFC Shilo, Manitoba).
2013-2014

2013-2014

Deux groupes de 17 membres des FAC ont pris part à l’Op PALACI dans le col Rogers. Cela était en soutien à Parcs Canada. La saison des avalanches a duré du 25 novembre 2013 au 29 avril 2014. Les participants provenaient de l’unité d’artillerie des FAC suivante :

  • 5e Régiment d’artillerie légère du Canada (Garnison de Valcartier, Québec).
2012-2013

2012-2013

Deux groupes de 17 membres des FAC ont pris part à l’Op PALACI dans le col Rogers. Cela était en soutien à Parcs Canada. La saison des avalanches a duré du 22 novembre 2012 au 16 avril 2013. Les participants provenaient de l’unité d’artillerie des FAC suivante :

  • 1er Régiment du Royal Canadian Horse Artillery (BFC Shilo, Manitoba).
2011-2012

2011-2012

Deux groupes de 17 membres des FAC ont pris part à l’Op PALACI dans le col Rogers. Cela était en soutien à Parcs Canada. La saison des avalanches a duré du 22 novembre 2011 au 27 avril 2012. Les participants provenaient de l’unité d’artillerie des FAC suivante :

  • 1er Régiment du Royal Canadian Horse Artillery (BFC Shilo, Manitoba).
Date de modification :