Opération SABOT

L’opération SABOT est une opération visant à freiner la culture illégale de la marijuana au Canada. Elle est dirigée par la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Les Forces armées canadiennes (FAC) soutiennent l’opération.

Un des rôles des FAC en vertu de la Loi sur la défense nationale est de venir en aide aux organisations de maintien de l’ordre. L’opération SABOT est régie par un accord entre deux ministères. Il s’agit du ministère de la Défense nationale (MDN) et de Sécurité publique Canada. L’opération SABOT est menée chaque année depuis 1989.

La force opérationnelle

Les FAC soutiennent l’opération SABOT par l’entremise d’aéronefs et d’équipages de l’Aviation royale canadienne (ARC). L’ARC aide la GRC à trouver des installations de culture de marijuana à partir des airs. Le Commandement des opérations interarmées du Canada affecte les équipages et les aéronefs de l’ARC. Ces éléments sont dirigés par l’entremise du commandant de la composante aérienne de la force interarmées à Winnipeg, au Manitoba.

Contexte de la mission

La menace

La culture illicite de marijuana est profitable pour le crime organisé. La culture se fait dans des jardins clandestins connus sous le terme « installations de culture ». Il est bien connu que les ventes de marijuana, particulièrement au-delà de frontière américaine, financent des entreprises criminelles. Cela comprend le trafic d’autres drogues illicites, comme la cocaïne, et d’armes au Canada.

Au Canada, les installations de culture se trouvent à l’intérieur et à l’extérieur. Une installation extérieure typique consiste en un jardin planté au centre d’un champ de maïs ou d’une forêt. Les cultures hautes ou les plantes et les arbres naturels cachent la marijuana cultivée à ces endroits.

Les installations de culture intérieures n’utilisent pas de terre. On appelle cela de la culture hydroponique. Ces installations peuvent être installées dans n’importe quel immeuble alimenté en eau et en électricité.

Les installations de culture se trouvent dans les secteurs suivants :

  • Agricole;
  • Commercial;
  • Industriel;
  • Résidentiel.

La mission

L’opération SABOT a commencé en 1989. Depuis, les FAC offrent leur aide en fournissant des aéronefs, des équipages et du matériel de surveillance de l’ARC. Des agents de la GRC dirigent et mènent des patrouilles dans le cadre de l’opération SABOT. Ils sont entièrement responsables de toutes les mesures prises relativement à l’application de la loi.

Missions antérieures

2016

2016

Les FAC ont donné du soutien à la GRC à l’aide de ressources de mobilité aérienne et de surveillance. L’ARC a envoyé des aéronefs à voilure rotative et les équipages nécessaires en Saskatchewan, au Québec, en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick.

2015

2015

Les FAC ont donné du soutien à la GRC à l’aide de ressources de mobilité aérienne et de surveillance. L’ARC a envoyé des aéronefs à voilure rotative et les équipages nécessaires en Saskatchewan, au Québec, en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick.

2014

2014

Les FAC ont donné du soutien à la GRC à l’aide de ressources de mobilité aérienne et de surveillance. L’ARC a envoyé des aéronefs à voilure rotative et les équipages nécessaires en Ontario et au Québec.

2013

2013

Les FAC ont donné du soutien à la GRC à l’aide de ressources de mobilité aérienne et de surveillance. L’ARC a envoyé des aéronefs à voilure rotative et les équipages nécessaires en Ontario et au Québec.

2012

2012

Les FAC ont donné du soutien à la GRC à l’aide de ressources de mobilité aérienne et de surveillance. L’ARC a envoyé des aéronefs à voilure rotative et les équipages nécessaires en Ontario, au Québec, en Colombie-Britannique, en Alberta et au Nouveau‑Brunswick.

2011

2011

Les FAC ont donné du soutien à la GRC à l’aide de ressources de mobilité aérienne et de surveillance. L’ARC a envoyé des aéronefs à voilure rotative et les équipages nécessaires en Ontario, au Québec et en Colombie-Britannique.

2010

2010

Les FAC ont donné du soutien à la GRC à l’aide de ressources de mobilité aérienne et de surveillance. L’ARC a envoyé des aéronefs à voilure rotative et les équipages nécessaires en Ontario, au Québec, en Colombie-Britannique et en Nouvelle-Écosse.

2009

2009

Les FAC ont donné du soutien à la GRC à l’aide de ressources de mobilité aérienne et de surveillance. L’ARC a envoyé des aéronefs à voilure rotative et les équipages nécessaires en Ontario, au Québec, en Colombie-Britannique et en Nouvelle-Écosse.

2008

2008

Les FAC ont donné du soutien à la GRC à l’aide de ressources de mobilité aérienne et de surveillance. L’ARC a envoyé des aéronefs à voilure rotative et les équipages nécessaires en Ontario, au Québec, en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, en Nouvelle‑Écosse, au Nouveau‑Brunswick et à l’Île-du-Prince-Édouard.

Date de modification :