Les opérations au Canada et en Amérique du Nord

Les Forces armées canadiennes (FAC) mènent des opérations au Canada et en Amérique du Nord pour :

  • défendre l’Amérique du Nord, particulièrement le Canada;
  • protéger la population canadienne et ses intérêts;
  • démontrer la souveraineté canadienne;
  • offrir de l’aide en réponse aux demandes de soutien des autorités civiles.

Normalement, ces opérations sont :

  • des opérations courantes, planifiées et menées sur une base récurrente ou régulière pour répondre à un besoin déterminé et bien compris (par exemple, les opérations Palaci, Driftnet et Nanook);
  • des opérations de contingence, planifiées en prévision d’événements possibles pour lesquels le besoin d’une contribution militaire est probablement suffisant pour permettre un processus de planification relativement officiel (par exemple, le soutien au Groupe intégré de la sécurité de la GRC dans le cadre de l’opération Podium pour les Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver);
  • des opérations d’intervention rapide, menées en réponse à des urgences imprévues pour lesquelles des mesures immédiates sont requises en vue de sauver des vies, d’atténuer la souffrance humaine et de réduire les dommages matériels (par exemple, l’opération Lentus);
  • des opérations de routine, menées pour surveiller le territoire et les approches du Canada ou pour maintenir l’infrastructure vitale (par exemple, l’opération Limpid et l’opération Nevus).

Les forces opérationnelles interarmées régionales

Les six forces opérationnelles interarmées régionales du Commandement des opérations interarmées du Canada (COIC) effectuent une surveillance continue de la masse terrestre et des approches aériennes et maritimes du Canada (une zone de plus de 10 millions de kilomètres carrés) et tiennent les Forces armées canadiennes au courant des menaces à la sécurité et d’autres inquiétudes aux environs du territoire canadien, y compris dans le Nord. Cette vigilance permet aux Forces armées canadiennes de prendre des mesures contre les menaces avant qu’elles n’atteignent les côtes du Canada et d’intervenir de façon appropriée dans le cas d’incidents ou de demandes d’aide, partout au pays.

Les Forces armées canadiennes dans le Nord

Le Nord constitue une partie essentielle de l’histoire et de l’identité nationale du Canada. Le Canada est une nation arctique, dont plus de 40 % de la masse terrestre est située dans les Territoires; le pays est composé de 162 000 kilomètres de littoral arctique et représente 25 % du territoire arctique à l’échelle mondiale.

Les Forces armées canadiennes exercent la souveraineté de façon active en menant des opérations et des exercices, et en maintenant une présence permanente dans divers endroits, y compris au quartier général de la Force opérationnelle interarmées (Nord) à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest. Parmi les activités des FAC dans le Nord :

  • mener des opérations de souveraineté et des patrouilles de surveillance et de sécurité de routine (terrestres, maritimes et aériennes);
  • travailler de façon régulière avec d’autres ministères;
  • surveiller et contrôler l’espace aérien du Nord sous l’égide du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord;
  • mener des interventions coordonnées dans le cadre de la recherche et du sauvetage aéronautiques et maritimes (SAR);
  • maintenir l’installation de réception des renseignements d’origine électromagnétique à la station des Forces canadiennes (SFC) Alert, l’installation habitée permanente la plus septentrionale au monde.

Travailler avec les partenaires de mission

La défense du Canada et de l’Amérique du Nord requiert la collaboration et la coordination entre les Forces armées canadiennes et les partenaires pangouvernementaux, y compris :

  • l’Agence des services frontaliers du Canada;
  • la Garde côtière canadienne;
  • le Service canadien du renseignement de sécurité;
  • Environnement et Changement climatique Canada
  • Pêches et Océans Canada;
  • Parcs Canada;
  • Sécurité publique Canada;
  • la Gendarmerie royale du Canada;
  • Transports Canada.

Dans la plupart des cas, les FAC appuient les opérations de ces partenaires, comme les interventions en cas d’urgence ou l’aide en cas de catastrophe, qui sont souvent menées en soutien aux organisations fédérales ou provinciales. Les opérations continentales de routine, comme les patrouilles de pêches, le contrôle des avalanches et l’appui à certaines opérations d’application de la loi, sont effectuées en vertu d’arrangements officiels avec les partenaires de mission participants.

Défense de l’Amérique du Nord

La défense de l’Amérique du Nord fait partie intégrante de la protection du Canada. En travaillant avec l’allié le plus proche du Canada, les États-Unis, les Forces armées canadiennes contribuent à la défense du continent. Les relations en matière de défense et de sécurité entre les deux pays sont solidement établies depuis bien longtemps, ce qui contribue à l’une des relations de défense bilatérales les plus étroites dans le monde.

Afin d’être un partenaire solide et fiable en Amérique du Nord, les FAC :

  • mènent des opérations continentales quotidiennes;
  • participent à des entraînements et à des exercices bilatéraux avec les États-Unis;
  • interviennent en cas de crise;
  • assurent leur interopérabilité avec les forces armées des États-Unis.

Les principaux accords en matière de défense entre le Canada et les États-Unis sont les suivants :

  • la Commission permanente mixte de défense (CPMD) : établie en 1940 dans le but de fournir des conseils au premier ministre du Canada et au président des États-Unis sur des questions de politique de défense relatives à la défense et à la sécurité du continent;
  • le Comité de coopération militaire : établi en 1945 pour revoir le plan de défense canado‑américain dans le contexte de la sécurité de l’après‑guerre; le Comité représente maintenant le lien direct entre les états‑majors interarmées nationaux du Canada et des États-Unis;
  • le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) : établi en 1958 pour surveiller et défendre l’espace aérien de l’Amérique du Nord; son mandat a été élargi en 2006 pour inclure les alertes maritimes.

Les trois commandements

La coopération et la collaboration au plan militaire s’effectuent par l’entremise de la relation entre les trois commandements : le Commandement des opérations interarmées du Canada, le United States Northern Command et NORAD.

Le but de cette union est de définir et de mettre en place des moyens pour améliorer la collaboration entre les trois commandements responsables de la sécurité, de la sûreté et de la défense de l’Amérique du Nord. Les commandements effectuent des missions complémentaires et travaillent en étroite collaboration afin d’assumer leurs responsabilités individuelles et collectives.

Des discussions d’état-major des trois commandements sont tenues de façon annuelle pour définir et mettre en place des moyens d’améliorer la collaboration entre les commandements pour ce qui est de l’exécution de leurs missions respectives en matière de sécurité, de sûreté et de défense. Les commandements collaborent sur de multiples fronts, avec l’intention de combler les lacunes et de réduire les écarts, notamment dans le domaine des opérations, des exercices et du développement de plans.

Date de modification :